Happy Birthday :
samedi 4 avril 2020
Surf
 

Surfeurs de l'extrême au-dessus du cercle polaire arctique - Le 01/05/2015 à 12:42

L'eau fait seulement quelques degrés, il bruine, il vente, mais le petit groupe s'enfonce dans la Grande Bleue. Loin des plages ensoleillées de Californie, des inconditionnels pratiquent le surf au-dessus du cercle polaire arctique, été comme hiver.

Malgré sa latitude improbable qui la met au même niveau que le Nord de la Sibérie et de l'Alaska, la plage d'Unstad, sur l'idyllique archipel norvégien des Lofoten, est un spot de prédilection des surfeurs fuyant les destinations bondées.

Dans un décor époustouflant fait de cimes enneigées et de montagnes qui plongent dans la mer, on y vient 365 jours par an de tous les coins du monde, parfois dans de bons vieux vans aux accents hippies, pour se mesurer à des vagues presque toujours au rendez-vous.

"Ici, il y a de la houle la plupart du temps, le cadre est intimiste et le paysage à couper le souffle avec les aurores boréales, le soleil de minuit, la neige...", explique Tommy Olsen, un Viking de 45 ans, dont une vingtaine sur les planches.

"En 24 heures, on peut vivre toute une série d'expériences formidables : faire du snowboard dans le journée, surfer le soir, puis admirer les aurores boréales la nuit", souligne-t-il.

Propriétaire d'un camping, village de cabanons en bois rouge, tout proche de la plage, il est aussi moniteur de surf : "toute l'année, je ne fais rien d'autre que surfer, que ce soit au travail ou sur mon temps libre", confie-t-il.

Ration double l'été quand le soleil de minuit baigne les lieux d'une lumière permanente, permettant aux aficionados d'exercer de jour comme de nuit.

Haut-lieu du tourisme en pleine nature et de la pêche, les Lofoten sont traditionnellement tournées vers la mer. A un jet de galet de la plage, des milliers de têtes de cabillaud sèchent sur de gigantesques tréteaux en bois, attendant probablement d'être exportées vers l'Afrique, où elles seront pilées pour être transformées en complément nutritionnel.

C'est le beau-père de Tommy Olsen qui, le premier, a eu l'idée d'introduire le surf dans l'archipel au début des années 1960 : de retour d'un séjour à l'étranger, Thor Frantzen et un camarade avaient construit leurs planches avec du polystyrène, du papier journal mouillé et de la colle.

"Nous n'avions pas d'argent à cette époque", explique ce pionnier de 67 ans.

- 'Pas de requins' -

Un demi-siècle plus tard, la plage d'Unstad est un rendez-vous prisé des surfeurs, venus pour certains des antipodes, pour jouer les équilibristes sur les lames de l'Arctique.

Dans une ambiance décontractée et conviviale, un australien tourne un film publicitaire et côtoie des locaux aux barbes "roots" - retour aux sources - et sept étudiants suédois qui, la tente sauvage à peine plantée après un périple de six heures, se jettent à l'eau, la planche sous le bras.

Ne manquent plus que les ballades des Beach Boys et... quelques degrés supplémentaires.

Si les plus téméraires peuvent faire trempette dans cette région de l'Arctique, c'est grâce au Gulf Stream, ce courant océanique chaud qui traverse l'océan Atlantique pour lécher le littoral norvégien. Du coup, la température de l'eau tombe rarement en-dessous de 5°C. Loin tout de même de celle enregistrée dans les contrées tropicales.

"Pour surfer ici, il faut une combinaison de 6 mm d'épaisseur, des chaussures et des gants. On a un peu l'impression d'être un lutteur de sumo", confie Kristian Breivik. "Le pire, c'est de sortir de l'eau et de se changer à l'arrière de la voiture".

Agé de 44 ans, avec ses cheveux poivre et sel mi-longs, il conçoit des planches sur ordinateur, les fait fabriquer en Afrique du Sud, puis les vend dans son garage.

Après en avoir écoulé environ 150 l'an dernier, il s'apprête maintenant à ouvrir la boutique de surf la plus septentrionale au monde, par 68° Nord.

Une latitude qui a aussi ses avantages : "Ici, il n'y a pas de requins", lâche en souriant Kristian Breivik.

Résultats et Champions

Champions de France Hommes 1960 : Joël DE ROSNAY 1961 : Jacky ROTT 1962 : Michel BARLAND 1964 : Philippe GÉRARD 1965 : Joël DE ROSNAY 1966 : Jean- Marie LARTIGAU 1967 : Jean- Marie LARTIGAU 1968 : Jean- Marie LARTIGAU 1969 : François LARTIGAU 1970 : Jean-Baptiste CAULONQUE / René BEGUE 1971 : Henri LUCAS 1972 : Patrick JUVENTIN 1973 : Claude LAURENT 1974 : Christophe BORDENAVE 1975 : Christophe BORDENAVE 1976 : Arsène HAREHOE 1977 : Bernard CAPDEPONT 1978 : Christophe REINHARDT 1979 : Gérard R...
Lancé par Quicksilver en 2006 avec le but de dénicher les futurs stars, le Young Guns Surf - 'King of the Groms' (de 'grommet') est une compétition de surf dédié aux surfeurs de 12 à 17 ans. Une vingtaine de pays accueilleront au moins une étape du circuit afin de sélectionner les dix-huit meilleurs jeunes surfeurs (dont deux issus de la Finale Européenne,14 qualifiés du circuit international plus  2 wild-cards ou invitations) pour la finale organisée jusqu'en 2013 dans le ca...
Quoi de neuf en 2020 La catégorie QS 10 000 du circuit qualificatif, l'antichambre de l'élite, changera de nom et deviendra « Challenger Series ». Dejà en 2015, l'appellation QS 10 000 avait remplacé les  'Prime'. HOMMES   26 mars - 5 avril : Corona Pro Gold Coast, Queensland, Australie 8 - 18 avril : Rip Curl Pro Bells Beach, Victoria, Australie 22 avril - 2 mai : Margaret River Pro, Western Australia, Australie 3 - 13 juin : Quiksilver Pro G-Land, Java, Indonésie 18 - 27 j...
Il y aura 20 surfeurs et 20 surfeuses qui paticiperont aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Les 12 derniers tickets seront attribués aux championats du monde ISA en mai 2020. France : Jérémy Florès (CT) et Michel Bourez (CT) / Johanne Defay (CT) Afrique du Sud : Jordy Smith (CT) / Bianca Buitendag (ISA) Australie : Owen Wright (CT) et Julian Wilson / Sally Fitzgibbons (CT) et Stephanie Gilmore (CT) Brésil : Italo Ferreira (CT) et Gabriel Medina (CT) / Tatiana Weston-Webb (CT) et Silvana Lima (...
Kelly Slater en 2019, vainqueur à 46 ans Record de victoires : 6 par Sunny Garcia HAW, en 1992, 1993, 1994, 1999, 2000 et 2004.                                                                                                                                                 ...
Surnommé "The Great" ou "The King", il est le plus grand surfeur de tous les temps, devenu une idole universelle et une légende vivante. Onze fois champion du monde professionnel (KS 11) : en 1992, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 2005, 2006, 2008, 2010 et 2011 (2eme en 2003, 2012 et 2013; 3eme en 2004 et 2007 ; 4eme en 2114; absent du circuit de 1999 à 2001). Il est à la fois le plus jeune (20 ans en 1992) et le plus vieux champion du monde de l'histoire (à presque 40 a...
 La Triple Crown (Triple Couronne) est le plus fameux trophée en surf qui récompense chaque année le meilleur surfeur des trois dernières compétitions de l'année qui se déroulent à Hawaii (Haleiwa, Sunset et Pipeline). Trois épreuves disputées en espace d'un mois sur trois spots aussi mythiques que différents du North Shore d'Oahu d'Hawaii. C'est le rendez-vous incontournable des meilleurs surfeurs de la planète qui s'affrontent sur des vagues les plus terrifiantes ...
Débutant le surf à six ans, il est un ancien prodige de ce sport. 'Rookie of the Year' (meilleur débutant sur le tour WCT) en 2008, il est devenu deux ans plus tard, en 2010, vice champion du monde derrière l'intouchable Kelly Slater. En 2016, il devient pour la deuxième fois vice champion du monde derrière John John Forence (3eme en 2019). Il compte six prestigieuses victoires en carrière : le Billabong Pro J-Bay en Afrique du Sud en 2010 et 2011, le Billabong Rio Pro en 2013...
Avec sa technique parfaite et son style acrobatique (premier surfeur à réussir un 'Backflip' en compétition), il est l'une des stars du surf mondial (2 titres mondiaux et 14 victoires sur le World Tour). A seulement 20 ans, il est devenu champion du monde en 2014 (comme 'King' Kelly Slater lors de son premier sacre en 1992), le premier Brésilien couronné. Il remporte son 2eme titre mondial en 2018. Il termina 2eme en 2017 et 2019, et 3eme en 2015 et 2016. Un héros ...
Elu 'Rookie of the year' (meilleur débutant) du Champions Tour en 2015 après deux podiums (2eme à Peniche au Portugal et 3eme à Rio), il devient champion du monde en 2019 avec trois victoires dont la finale du Champions Tour, le prestigieux Pipe Masters. Il a remporté trois autres succès sur le Champions Tour : le Rip Curl Pro Portugal en 2018 et 2019 et la Quicksilver Gold Coast en 2019. Champion du monde ISA (International Surfing Association) en 2019 assurant ainsi sa participatio...
Billabong Pipe Masters (Triple Crown)
Champion du monde WQS
Championnat du monde Amateurs (ISA)
Championnat du monde Junior WSL
Championnat du monde Longboard WSL
Championnat du monde Professionnel WSL (Champions Tour)
Lacanau Pro Open
Reef Hawaiian Pro (Triple Crown)
The Eddie Big Wave Invitational (Mémorial Eddie Aikau)
Triple Crown Femmes
Vans Triple Crown Hommes
Vans World Cup Sunset Beach (Triple Crown)
World Surf League & Champions Tour
Big Wave Tour
Calendrier Champions Tour 2020
Calendrier Championship Tour (CT) en 2018 et les vainqueurs
Calendrier Championship Tour 2017 (World Surf League)
Calendrier Championship Tour 2019 et les surfeurs qui participent.
Calendrier WCT 2012 (Hommes et Femmes)
Calendrier WCT World Tour 2013
Calendrier World Surf League Tour 2015 et les vainqueurs
Calendrier World Surf League Tour 2016 et les vainqueurs
Calendrier World Tour 2014 et les vainqueurs
King of the Groms- Young Guns Surf
Les champions de France de surf depuis 1960
Les champions du Monde Amateurs ISA (International Surfing Association)
Les dix spots français de surf de Peyo Lizarazu
Les plus grosses vagues de la planète
Les surfeurs déjà qualifiés pour les JO 2020 par pays
Les surfeurs du World Surf League 2018
Les surfeurs du World Tour 2013
Les surfeurs du World Tour 2014
Les surfeurs du World Tour 2015
Les surfeurs du World Tour en 2012
Les surfeurs et surfeuses de la World Surf League Tour 2016
Lexique
Qualification surf pour les Jeux Olympiques de 2020
Surf spots à Bali
Tout savoir sur le surf
US Open (Huntington Beach)

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - cory lopez - marc occhilupo - carett mc namara - michael campbell - didier piter