samedi 24 février 2018
Boxe anglaise
 

Mayweather sort de sa retraite pour un choc retentissant contre McGregor - Le 15/06/2017 à 03:45

© AFP/Ethan Miller
Floyd Mayweather Jr. s'exprime lors de son intronisation au Hall Of Fame, le 2 juin 2017 à Las Vegas

Vingt mois après son dernier combat, Floyd Mayweather, l'un des meilleurs boxeurs de l'histoire, a officialisé mercredi à 40 ans son retour sur les rings pour un combat sans précédent et très attendu contre Conor McGregor, star des arts martiaux mixtes (MMA).

C'est le combat de Goliath contre... Goliath.

D'un côté, Mayweather, champion du monde de boxe dans cinq catégories différentes, resté invaincu durant toute sa carrière professionnelle; de l'autre, McGregor, figure de proue de la MMA, ce sport de combat où tous les coups, ou presque, sont permis, très populaire aux Etats-Unis.

Après un peu plus d'un an de tractations et de provocations entre les deux camps, Mayweather et McGregor ont maintenant rendez-vous le 26 août à Las Vegas (Nevada) pour ce qui est déjà présenté comme le combat de l'année.

© AFP/Ed Mulholland
Conor McGregor avant un combat le 17 mars 2017

"C'est officiel!", a écrit Mayweather sur son compte Instagram, en légende d'une affiche du combat.

"Le combat a lieu", a confirmé sur son compte Twitter McGregor.

"J'ai longtemps pensé que ce combat serait impossible à monter, mais en fait, cela a été parmi les négociations les plus faciles de ma carrière, car tout le monde voulait ce combat, Mayweather et McGregor bien sûr, mais surtout les fans du monde entier", a expliqué lors d'une conférence de presse téléphonique Dana White, le patron de l'UFC, principal promoteur de combats MMA avec qui McGregor est sous contrat.

- Tempérament volcanique -

Pour décider qui de Mayweather ou de McGregor est le meilleur combattant du moment, ils s'affronteront, à un poids fixé à 69,8 kg, sur un ring de boxe, dressé dans la T-Mobile Arena de Las Vegas, selon les règles du noble art.

Ce qui ne favorise pas McGregor: l'Irlandais a certes boxé dans sa jeunesse, mais il s'est fait un nom et un palmarès dans les octogones grillagées de MMA, un sport de combat, interdit dans certains pays --dont la France--, qui allie coups de pied, coups de poing, techniques au sol, étranglements ou encore coups de coude.

McGregor, grande gueule au tempérament volcanique, a remporté 21 de ses 24 combats: il est le champion UFC en titre des légers et n'a eu par exemple besoin que de 13 secondes, un record dans sa discipline, pour mettre KO un adversaire en décembre 2015.

"Ce gamin n'a peur de rien, c'est pour cela que les gens l'aiment, on sait tous que s'il touche son adversaire, il peut le mettre KO", a assuré son promoteur.

Face à lui, il trouvera un adversaire de 12 ans son aîné et retraité depuis septembre 2015, mais aussi un phénomène de la boxe.

- 100 millions de dollars -

"Pretty Boy" (littéralement beau gosse) est resté invaincu en 49 combats, record d'invincibilité qu'il partage avec le légendaire Rocky Marciano , et a régné sans partage sur la boxe pendant près de vingt ans.

Mayweather est aussi surnommé "Money" (argent) en référence aux 800 millions de dollars (714 M EUR) amassés durant sa carrière, grâce notamment à ses mirobolants contrats avec des chaînes américaines de télévision à la séance.

S'il n'a plus rien à prouver sur les rings, Mayweather se voit désormais "businessman" du sport. C'est pour accroître sa fortune déjà considérable qu'il a accepté ce défi, présenté par certains comme une parodie de combat, digne du catch.

Il devrait toucher une bourse de 100 millions de dollars, sans compter le partage des recettes TV et publicitaires qui s'annoncent sans précédent pour un match de boxe.

La répartition des recettes entre les deux combattants, souvent point de discorde, n'a pas été précisée: "Tout le monde est content", a assuré White.

Pour Stephen Esponiza, directeur général de Showtime qui diffusera le combat, "il n'y a pas de limites" en termes de recettes et il s'attend qu'elles dépassent celles "combat du siècle" qui avait opposé en mai 2015 le Philippin Manny Pacquiao à Mayweather.

"Ce combat parle aux gens qui suivent la boxe, qui suivent la MMA, à ceux qui ne suivent aucun des deux sports, l'intérêt dans le monde sera encore plus large", a-t-il pronostiqué.

Attendu pendant une décennie, le choc Pacquiao/Mayweather entre deux champions en fin de course avait déçu et s'était décidé aux points en faveur de l'Américain, au terme de douze reprises sans saveur.

Avec les personnalités de McGregor et de Mayweather, l'avant-combat, au moins, s'annonce sulfureux.

Résultats et Champions

Champion olympique des légers en 1956 (3eme en 1960 ; lauréat du trophée Val Barker en 1956, récompensant le boxeur le plus stylé), champion d'Europe en 1961 et vainqueur des Jeux du Commonwealth en 1958. Champion de Grande Bretagne amateur des légers en 1956, 1958, 1960, 1963 et 1965. 610 victoires en 634 combats ! Son véritable prénom est Richard. ...
Véritable star, il a été le boxeur et l'un des sportifs les mieux payés au monde avec des revenus estimés à 40 millions d'euros en 2007 et 2008 pour un total de 525 millions d'euros amassés durant sa carrière. Gaucher boxant en droitier, surnommé "Golden Boy",  il est le seul boxeur à avoir été champion du monde dans six catégories différentes : des super-plumes WBO en mars 1994 (il laisse son titre vacant), des légers WBO en 1994 et 1995, des légers IBF en mai 1995, de...
Surnommé le lion. Champion du monde amateur des légers en 1995, 3eme des Jeux olympiques en 1992 en super-légers et en 1996 en légers, champion d'Europe des légers en 1996 (3eme en 1993 en super-légers). Professionnel de 1998 à 2004, il compte 22 victoires en 24 comabts et un titre de champion du monde WBA des légers du 5 janvier 2002 au 24 octobre 2003 (destitué de son titre car il est monté de catégorie). Copyright Sportquick/Promedi ...
Héros national, il est à le boxeur algérien le plus titré et a marqué le sport algérien puisqu'il fait partie de cette génération dorée au même titre que les athlètes Hassiba Boulmerka et Noureddine Morceli qui se sont distingués aux Jeux Olympiques de 1992 et 1996. Il a été champion olympique, d'Afrique, du monde Arabe et vainqueur des Jeux méditerranéens. Champion olympique des légers en 1996 (3eme des plumes en 1992). 3eme des championnats du monde en 1991 en plumes. Il restera à jama...
Vice-champion olympique des légers en 2004 à seulement 17 ans. A 22 ans, en juillet 2009, il devient champion WBA des super-légers après avoir battu l'Ukranien Andriy Kotelnik. Il est le troisième plus jeune champion du monde britannique de l'histoire après Naseem Hamed et Herbier Hide. Il conserve son titre 5 fois avant de s'emparer de la ceinture IBF le 23 juillet 2011 après sa victoire par KO contre Zab Judah. Il est détrôné le 10 décembre 2011 par l'Américain Lamont Peter...
Un boxeur légendaire chez les amateurs. Double champion olympique (2000 et 2004) et triple champion du monde (1999, 2001 et 2003) des poids légers. Vainqueur des Jeux Pan-Américains en 1999 et 2003. Il remporta la Coupe du monde en 1998. Ayant pris sa retraite après les Jeux d'Athènes en 2004, il en sort en mai 2005, à l'âge de 34 ans, pour affronter une troisième fois Amir Khan, devenu uns vraie attraction en Grande Bretagne et qu'il avait battu deux fois précédemment (lors du torun...
L'un des meilleurs boxeurs du moment en poids plumes et légers (élu 'Boxeur de l'année' par Ring Magazine en 2017). Champion du monde WBO des super-plumes depuis juin 2016 en battant le Mexicain Rocky Martinez (4 défenses victorieuses). Champion WBO des plumes de janvier 2014 à novembre 2015. 10 victoires en 11 combats (dont 8 avant la limite) depuis ses débuts professionnels en octobre 2013. Il a également été le meilleur boxeur chez les amateurs après avoir remporté le titr...
Fondée en 1922, le célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et, depuis 1945, le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année).  Les 87eme Ring Awards ont eu lieu en janvier 2016.  ...
Fondée en 1922 par Nat Fleischer, la célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et depuis 1945 le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année). Le lauréat reçoit une médaille d'or et d'argent. Afin de recevoir cet honneur, il n'est pas nécessaire d'être un champion. Le boxeur en question doit être un exemple de sportivité, avoir une réputation impeccable et d'une moralité parfaite. Les 87eme Ring Awards ont eu l...
Carrière professionnelle : du 2 décembre 1907 au 2 juin 1923.   Champion du Monde des plumes du 22 février 1912 au 17 septembre 1921. 142 Combats - 52 Victoires dont 26 avant la limite - 4 Défaites dont 2 avant la limite - 7 Nuls - 77 No-Decisions - 2 No-Contests. 28 combats en championnat du Monde - 13 victoires dont 10 avant la limite - 2 Défaites dont 1 avant la limite - 3 Nuls - 10 No-Decisions. Johnny Kilbane débuta chez les professionnels le 2 décembre 1907, en battant Tom Mangan aux...
Boxeur de l'année par Ring Magazine
Championnat d'Europe des professionnels
Championnat de France amateurs
Championnat du Monde IBF
Championnat du Monde unifié
Championnat du Monde unifié
Championnat du Monde WBA
Championnat du Monde WBC
Championnats d'Europe amateurs
Championnats du Monde amateurs
Les Gants d'or
Meilleur combat de l'année par Ring Magazine
World Series of Boxing
Champions actuels
Comment se qualifier pour Rio 2016
HALL OF FAME
La France compte trente-quatre champions du monde de boxe
Les 80 meilleurs boxeurs depuis 80 ans élu par Ring Magazine en 2002
Les boxeurs avec des titres mondiaux dans plusieurs categories
Les grands champions du monde
Les grands combats du 20e siècle en catégorie lourds
Lexique
Lexique Français - Anglais
Liste des 100 plus grands puncheurs par The Ring Magazine
Marcel Cerdan
Records Olympiques
Tony Yoka : l'exploit
Tony Yoka, champion du Monde amateurs des Super-lourds
Tout savoir sur la boxe anglaise
WBA ranking

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - brahim asloum - myriam lamare - brahim asloum - fabrice tiozzo - brahim asloum