dimanche 20 janvier 2019
Boxe anglaise
 

Boxe: Ward-Kovalev, l'explosive revanche chez les mi-lourds - Le 17/06/2017 à 10:05

© AFP/Alexis Cuarezma
Le boxeur américain Andre Ward prend la pose lors d'un point presse avant son combat, le 17 juin, face au Russe Sergey Kovalev, le 2 juin 2017 à Hayward (Californie)

Huit mois après leur premier duel à l'issue controversée, l'Américain Andre Ward et le Russe Sergey Kovalev se retrouvent samedi à Las Vegas (Etats-Unis) pour une revanche très attendue avec en jeu les titres WBA, IBF et WBO des mi-lourds.

Kovalev n'a toujours pas oublié cette soirée du 19 novembre 2016: "Quand ils ont annoncé le nom du vainqueur, je ne voulais pas y croire, j'avais l'impression de vivre un cauchemar", a-t-il rappelé cette semaine.

Après avoir envoyé Ward au tapis dès la 2e reprise et remporté selon les pointages officieux neuf des douze reprises, Kovalev avait concédé aux points (114-113, 114-113, 114-113) à la surprise générale sa première défaite en 32 combats et perdu ses trois ceintures mondiales.

"Je pense toujours que j'ai gagné ce combat, j'ai l'occasion maintenant de faire une mise au point", a poursuivi le Russe, surnommé "Krusher" (l'écraseur) en référence à la puissance de ses coups.

C'est peu dire que Kovalev, 32 ans, veut prendre sa revanche et corriger un adversaire qu'il avoue mépriser.

"Chaque fois que je le vois je veux simplement le frapper, le punir, je veux mettre fin à sa carrière, je n'ai rien d'autre à lui dire", a lancé récemment le Russe établi en Floride.

- 'Prépare toi' -

© AFP/Josh Lefkowitz
Le boxeur russe Sergey Kovalev lors d'un interview, le 30 mai 2017 à Oxnard (Californie)

Jeudi, lors de leur dernière conférence de presse, Kovalev, coiffé d'une casquette barrée du mot "WAR" (guerre), a tenu parole en affichant son mépris et en se contentant de quelques mots à l'adresse de Ward.

"Toi, prépare-toi", a-t-il simplement lancé en pointant du doigt son adversaire, avant de quitter la scène sans sacrifier à la traditionnelle photo du "face-off" (face à face).

Quand son entourage a accusé Kovalev de fuir et de jeter l'éponge avant même le combat, Ward a lui répondu avec calme: "Je ne vais pas me laisser décontenancer par une posture et par des déclarations. J'ai une mission en venant ici, à savoir défendre les titres que j'ai gagnés en novembre", a insisté le champion olympique 2004 des mi-lourds.

"Je sais ce que j'ai à faire, je m'attends à ce qu'il donne son meilleur, mais vous allez voir un Andre Ward différent du dernier combat", a prévenu celui qui se fait appeler Son of God (littéralement fils de Dieu).

Le Californien, toujours invaincu en 31 combats, dont 15 victoires à la limite, doit faire taire ses nombreux détracteurs.

Son entraîneur Virgil Hunter en est conscient: "Ce sont les deux meilleurs boxeurs du moment, cela va être un combat acharné qui devrait se décider par un KO", a-t-il prévenu.

Résultats et Champions

Champion olympique des super-lourds en 2012 en battant l'Italien Roberto Cammarelle, le champion olympique de 2008. Vice-champion du monde de la catégorie en 2011. L'actuel champion WHA-WBO-IBF des lourds. Passé pro en octobre 2013 (7 championats du monde disputés), il est devenu champion du monde IBF des lourds en 2016 en battant l'Américain Charles Martin. Il a conservé sa ceinture mondiale IBF des lourds le 10 décembre 2016 en s'imposant dès la 3e reprise face à l'Amér...
L'un des meilleurs boxeurs du moment en poids plumes, super plumes et légers (élu 'Boxeur de l'année' par Ring Magazine en 2017). Champion du monde WBO des super-plumes depuis juin 2016 en battant le Mexicain Rocky Martinez (4 défenses victorieuses). Champion WBO des plumes de janvier 2014 à novembre 2015, des super plumes WBO de 2016 à 2018 et champion du monde WBA et WBO des légers depuis 2018. 12 victoires (dont 9 avant la limite) en 13 combats depuis ses débuts profession...
   Une légende vivante et une icône planétaire, il était à la fois l'un des plus grands sportifs et l'un des plus grands poids lourds de l'histoire (surnommé “the Greatest”) qui a donné un nouvel élan à la boxe mondiale. Ses trois combats (dont 2 victoires) contre Joe Frazier entre 1971 et 1975 resteront à jamais gravés dans les annales. Il a été un symbole de la lutte pour les droits civiques des Afro-Américains. En 1964, il s’est converti à l’Islam aban...
Record de nominations : - 6 par Muhammad (Mohamed) Ali (1963, 1966, 1972, 1974, 1975 et 1978) * - 4 par Joe Louis (1936, 1938, 1939 et 1941) *il devrait également la recevoir en 1966, mais réfusé par Ring Magazine à cause de son refus de s'engager dans l'armée et sa conversion à l'Islam. Cette décision a été annulée en 2017.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Fondée en 1922, le célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et, depuis 1945, le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année). Les lauréats reçoivent une ceinture.  Les 90eme Ring Awards ont eu lieu en janvier 2019.  ...
Champion olympique en 2012 et champion du monde en 2011 (3eme en 2009) des lourds. Champion d'Europe des mi-lourds en 2008 (3eme des moyens en 2006). Passé professionnel en 2013, il règne sur la catégorie des lourds-légers depuis juillet 2018 devenant le premier boxeur de l'histoire qui détient tous les titres : en WBO (depuis septembre 2016), WBC (depuis janvier 2018), WBA et IBF depuis juillet 2018. Il fait partie du club restreint des cinq boxeurs ayant réussi cet exploit (après J...
Fondée en 1922 par Nat Fleischer, la célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et depuis 1945 le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année). Le lauréat reçoit une ceinture et une plaque (au début une médaille d'or et d'argent). Afin de recevoir cet honneur, il n'est pas nécessaire d'être un champion. Le boxeur en question doit être un exemple de sportivité, avoir u...
Issu de la communauté gitane irlandaise, il est un géant de 2,06 m. Le 28 novembre 2015, l'autoproclamé "roi des Gitans" a créé une énorme surprise en battant Vladimir Klitschko, invaincu depuis 2004 pour le titre WBA/IBF/WBO des lourds. Il est ainsi devenu le 7eme champion des lourds britannique de l'histoire. Champion d'Europe des lourds EBU en 2014-2015. 26 victoires (19 par KO) en 27 combats. En tant qu'amateur, il remporta 31 victoires (26 par KO) en 35 combats. Mé...
Record de titres :  5 titres par l'Irlandaise Katie Taylor en -60 kg (2006, 2008, 2010, 2012, 2014) ; 4 titres par  l'Indienne Mary Kom en -46 kg (2002, 2005, 2006, 2008). Mary Kom est la boxeuse la plus médaillée avec 5 médailles (4 or et une d'argent). Les quatre championnes du monde françaises : Myriam Lamare en 2002 (-63,5 kg), Aya Cissoko en 2006 (-66 kg), Sarah Ourahmoune en 2008 (-48 kg) et Estelle Mossely en 2016 (-60 kg).   Le Top 15 des pays médaillés ...
Championne du monde amateur des lourdes (-81 kg) en 2014 et 2016 et des super-lourdes (+81 kg) en 2018.   ...
Boxeur de l'année par Ring Magazine
Championnat d'Europe des professionnels
Championnat de France amateurs
Championnat du Monde IBF
Championnat du Monde unifié
Championnat du Monde unifié
Championnat du Monde WBA
Championnat du Monde WBC
Championnats d'Europe amateurs
Championnats du Monde amateurs
Les Gants d'or
Meilleur combat de l'année par Ring Magazine
Champions actuels
Comment se qualifier pour Rio 2016
HALL OF FAME
La France compte trente-quatre champions du monde de boxe
Les 80 meilleurs boxeurs depuis 80 ans élu par Ring Magazine en 2002
Les boxeurs avec des titres mondiaux dans plusieurs categories
Les grands champions du monde
Les grands combats du 20e siècle en catégorie lourds
Lexique
Lexique Français - Anglais
Liste des 100 plus grands puncheurs par The Ring Magazine
Marcel Cerdan
Records Olympiques
Tony Yoka : l'exploit
Tony Yoka, champion du Monde amateurs des Super-lourds
Tout savoir sur la boxe anglaise
WBA ranking

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - jean-paul mendy - myriam lamare - brahim asloum -  - myriam lamare