Happy Birthday :
samedi 25 novembre 2017
Alpinisme
 

Pierra Menta: de la folie furieuse à 2500 m d'altitude - Le 11/03/2017 à 15:13

© AFP/
La dernière étape de la 32e Pierra Menta, course de ski en binôme, le 11 mars 2017 à Arêches-Beaufort

Du vin chaud, des saucisses grillées, un concert de cloches à vaches: les concurrents de la Pierra Menta, cette course emblématique du ski alpinisme, ont été salués samedi comme des héros par plus de 4000 personnes, venues jusqu'en haut des cimes pour la dernière journée.

"C'était une ambiance incroyable, quelque chose d'exceptionnel. Il y avait beaucoup de monde sur tous les sommets, ça donnait des ailes", s'est réjoui auprès de l'AFP la super star Kilian Jornet, quadruple vainqueur de cette course trentenaire disputée à Arêches-Beaufort (Savoie), et qui a fini 2e pour cette 32e édition.

La Pierra Menta, c'est 4 jours de course en binôme -dans le fidèle esprit de la montagne avec le principe de la cordée-, près de 500 concurrents pour 10.000 m de dénivelé positif, une quinzaine de cols, des arêtes hallucinantes et des pentes raides.

© AFP/
De l'ambiance lors de la dernière étape de la 32e Pierra Menta, le 11 mars 2017 à Arêches-Beaufort

"C'est extraordinaire, c'est fou l'ambiance. C'est la folie furieuse en haut, il y en a même qui mangent la fondue", a lancé la Suissesse Séverine Pont Combe, deuxième samedi (en duo avec Jennifer Fiechter).

"Là haut, c'est unique, c'est de toute beauté. C'est un magnifique moment de sport et d'émotion. Les gens nous encouragent: +Hop ! Hop ! Hop ! Allez Séverine, Allez Jenny +", raconte-t-elle.

- Debout à 3h00 du matin -

Là-haut, c'est l'Antécime, qui culmine à 2578 m et sur lequel s'étaient postés des centaines d'accros de la montagne, tels des fourmis agglutinées sur un morceau de mie de pain.

Et même s'ils n'étaient pas engagés dans la course, ils n'ont pas rechigné sur l'effort pour braver le froid et la dureté de la montagne.

Certains n'ont pas hésité à se lever à 3h00 du matin pour être de la partie. A 5h00, ils étaient déjà plusieurs centaines à faire la queue au télésiège pour rejoindre les monts.

Equipés de lampes frontales et sous un ciel étoilé, ils ont patienté pendant près d'une heure pour être déposés sur les hauteurs, et notamment à La Forclaz (2330 m), où Edgar, 12 ans, a vécu un moment fort.

"En haut du grand mont il y avait une ambiance de malade ! A chaque fois qu'il y avait un coureur qui venait, il y avait toutes les cloches qui sonnaient, comme un gros troupeau de vaches. Ils allaient super vite, c'était super bien", a raconté le jeune garçon, encore plein d'enthousiasme et qui a encouragé sa star, Laetitia Roux.

- Magique -

La Française aux 16 médailles d'or a remporté cette 32e édition en duo avec la Suédoise Emelie Forsberg (13 h 18 min 32 sec).

© AFP/JEFF PACHOUD
Laetitia Roux et Emelie Forsberg, le 9 mars lors de la Pierra Menta aux alentours de Beaufort

"La Pierra Menta, c'est la course de ski alpinisme la plus dure au monde. C'est ma 10e cette année et je n'ai que des bons souvenirs. C'est magique. C'est le ski alpinisme comme on le rêve", souligne Laetitia Roux.

Chez les garçons, l'Italie a fait des étincelles dans des conditions printanières avec la victoire de Damiano Lenzi, triple champion du monde, en duo avec Matteo Eydallin (10 h 23 min 55 sec).

A peine avaient-t-ils quitté l'aire de départ qu'ils se sont élancés à vive allure, chaussés de leurs skis équipés de peaux de phoques, ces patins que l'on place sous les skis pour éviter de retomber en arrière dans les montées. Et que l'on retire dans les descentes.

Lenzi et Eydallin n'auront eu besoin de que trois petites heures pour boucler cette 4e et dernière étape samedi.

Les quelques milliers de supporters, eux, ont bien l'intention de profiter le plus longtemps possible de cette journée ensoleillée. Munis de réchauds, ce sera pique-nique savoyard à 2500 m d'altitude !

Résultats et Champions

L’Himalaya     Mount Everest - L'ascension la plus rapide de tous les temps de l'Everest, tous styles confondus, a été réalisée en 1996 par l'Italien Hans Kammerlander, qui a mis 16 h 45 min pour atteindre le toit du monde en partant du camp de base avancé à 6.500 mètres. Il existe également différentes voies pour rallier le sommet. - L'alpiniste espagnol Kilian Jornet assure avoir pulvérisé le 22 mai 2017 le record mondial de vitesse de l'ascension de l'Everest, ...
Il grimpait seul, sans cordes et a ouvert des voies les plus dangereuses en des temps record. Charpentier de formation, il fait partie des légendes. Adepte du 'speed climbing' (ascension rapide), surnommé 'The Swiss Machine' des cimes, il était l'un des porte-drapeaux de l'alpinisme.  Premier alpiniste à avoir atteint l'Eiger par la face nord. Il a notamment réalisé en 2008 l’ascension des Grandes Jorasses dans le massif du Mont-Blanc (1 200 mètres de par...
Le 3 juin 1950 à 14 heures, il a vaincu l'Annapurna, dans l'Himalaya, accompagné de Louis Lachenal (avec qui il formait la cordée de pointe), Gaston Rébuffat, Lionel Terray, Marcel Ichac, Jean Couzy, Marcel Schatz, Jacques Oudot (médecin) et Francis de Noyelle (agent de liaison). C'était la toute première fois qu'un sommet de plus de 8 000 m a été franchi (22 expéditions ont échoué avant eux). Devenu un héros national, il s'y était gelé les pieds et les mains et a été amp...
Fils de fermiers et apiculteur de profession, il a été le plus mythique des alpinistes, et le premier avec son sherpa Tensing Norgay, à avoir gravi l'Everest. Le 29 mai 1953 à 11h30, il a planté à 8 848 mètres l'Union Jack ainsi que les drapeaux du Népal, de l'Inde et des Nations Unies sur le sommet de la plus haute montagne de la planète.Il a, par la suite, gravi dix autres sommets himalayens entre 1956 et 1965. Il a aussi atteint le Pôle Sud le 4 janvier 1958 avec l'expédit...
Un des plus grands alpinistes de tous les temps et une légende de l'alpinisme italien, il a signé quelques-unes des ascensions les plus audacieuses et complexes des années 1950 et 1960 avec, entre autres, l'escalade de la face est du Grand Capucin sur le Mont-Blanc (1951) et du pilier sud-ouest des Drus en solo (le premier à l'avoir réussi, en 1955), les ascensions du K2 (en 1954), du Gasherbrum IV (1958) et de la face nord en solitaire et en hiver du Cervin (en 1965).   Co...
  MÉRIBEL (Savoie) CHAMPIONNAT DE FRANCE DE SKI ALPINISME Samedi 14 et dimanche 15 janvier 2017 Méribel (Savoie) accueille pour la deuxième année consécutive le Championnat de France de Ski Alpinisme. Cet événement réunit les meilleures athlètes de la discipline tels que Killian Jornet, William Bon Mardion, Mathéo Jacquemoud, Emelie Forsberg, Laetita Roux, Corinne Favre... présents en 2016 et attendus cette année. Organisé par Méribel Sport Montagne et Méribel Tourisme, le Championnat de Fran...
Crée par le groupe de Haute Montagne (GHM) et le mensuel Montagnes Magazine, le Piolet d’Or récompense depuis 1991 le plus grand exploit de l’année en montagne soit les plus grandes ascensions de l’année sur les plus beaux sommets du monde qui mettent en avant «l’imagination dans la recherche d’itinéraires innovants, l’économie maximale de moyens, la mise à profit de l’expérience, le respect des hommes et de la nature». Depuis 2009, il existe le ...
Il est à ce jour le premier et le seul Américain à avoir atteint les quatorze sommets à plus de 8 000 m dans le monde sans apport d'oxygène en espace de dix-huit ans entre 1989 et 2005 (Annapurna en mai). Il a participé à 29 expéditions dans l'Himalaya en atteignant vingt sommets dont sept fois le Mount Everest. Il est également vétérinaire. ...
A la tête d'une équipe de quatorze Japonaises, elle est devenue le 16 mai 1974 la première femme à avoir vaincu l'Everest. Le 4 mai, l'aventure faillit tourner à la catastrophe lorsqu'une avalanche ensevelit l'ensemble du campement. Les Sherpa et les femmes réussirent à s'extraire. Junko perdit connaissance mais fut sauvée par les guides népalais. Douze jours après l'avalanche, elle atteignit le sommet de l'Everest. Le 28 juin 1992 après l'ascension de Puncak Jaya, elle fut également la premiè...
Spécialiste du ski-alpinisme. Il détient le record de la course du Mont-Banc (départ et arrivée à Chamonix) depuis mai 2007 en 5h15mn47s (4h7mn pour la montée et 1h7mnpour la descente). Champion du monde en individuel en 2002,  par équipes en 2006 et avec le relais en 2004 (2eme en 2006; 2eme du combiné en 2002). Il a notamment remporté la fameuse course Pierra Menta en 2001 (avec Pierre Gignoux) et en 2005 et 2006 (avec Patrick Blanc. Il  a trouvé la mort dans un accident survenu lors d'une ten...
CHAMPIONNAT DE FRANCE DE SKI ALPINISME 2017
Les 33 alpinistes qui ont gravi les quatorze 8 000 mètres de la planète (avril 2017)
Piolet d'Or
SILVA - Orientation
SILVA - Outdoor
Un nouveau défi sportif : l’ascension du Mont-Blanc

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - bruno sourzac -  -  -  -