Happy Birthday :
jeudi 6 octobre 2022
Gymnastique
 

Championnats du Monde Gymnastique Artistique - Dossier Gymnastique
< Retour

Présentation :

Créés en 1903 tout d'abord chez les hommes et depuis 1934 chez les femmes, ils sont organisés tous les ans par la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) sauf années olympiques (tous les deux ans de 1979 à 1989; tous les 4 ans avant).



La 45eme édition s'est déroulée dans la ville de Nanjing en Chine en octobre 2014. C'était la 4eme fois que l'Asie accueillait les championnats du monde dont l'enjeu était de se qualifier pour l'édition 2015 à Glasgow, qualificative pour les Jeux Olympiques de 2016. Seules les 24 premières nations furent invitées à Glasgow.

Cette édition a encore une fois été marquée par "King" Kohei Uchimura , le meilleur gymnaste de tous les temps, qui a remporté pour la cinquième fois de suite le concours général (2009, 2010, 2011, 2013, 2014). L'Américaine Simone Biles a été 'l'Impératrice de Chine' avec 5 médailles dont 4 d'or. Il faut remonter à 1974 pour voir un pareil exploit (la Soviétique Ludmila Turicheva en 1974).

La 46eme édition, qualificative pour les Jeux de 2016, s'est déroulée à Glasgow en Ecosse. Comme en 2014, ces Mondiaux ont était marqués par l'éblouissant  Japonais Kohei Uchimura avec son sixième titre de suite au concours général et l'Américaine Simone Biles avec son troisième titre de suite au concours général (triplé inédit). Autre fait historique : quatre gymnastes (deux Russes, une Chinoise et une Américaine) se sont partagées le titre aux barres asymétriques, du jamais vu !  En 1922, cinq ex aequo (trois Yougoslaves et deux Tchécoslovaques) sont montés sur le podium mondial mais c'était pour la médaille d'argent.

En haut du tableau des médailles figurent sans surprise les Etats-Unis avec 10 médailles (5 or, 2 argent et 3 bronze) suivis par le Japon avec 5 médailles (4 or, 1 bronze), la Russie avec 4 médailles (3 or, 1 argent). La Chine a remporté 8 médailles (2 or, 2 argent et 4 bronze).

La 47eme édition s'est déroulée au fameux stade Olympique de Montréal au Canada du 2 au 9 octobre 2017 ( Nadia Comaneci y avait obtenu la note parfaite de 10 lors des JO de 1976) entre 450 gymnastes venus de 72 nations. C'est la deuxième fois que Montreal accueille l'évènement. La Chine termine en beauté avec 6 médailles dont 3 d'or suivi par le Japon avec 4 médailles dont 3 d'or. A noter l'absence du Roi Kohei Uchimura en quête d'un 7eme titre au concours général. Blessé lors des qualifications, il a du déclarer forfait. La championne olympique et triple championne du monde du concours général a été absente pour un congé sabbatique après son titre olympique.

Lors des Championnats du monde 2015, la finale des barres asymétriques s'était soldée par le sacre de quatre championnes du monde. Ce scénario a peu de chance de se répéter car depuis, de nouvelles règles permettent de départager les cas d'égalité de score comme c'est le cas aux Jeux Olympiques. Si deux gymnastes ou plus obtiennent la même note totale lors d'une finale à un engin, celui ou celle qui aura obtenu la meilleure note d'exécution l'emportera. Si l'égalité persiste, c'est la plus forte note de difficulté qui fera la différence. Pour le concours individuel multiple, c'est la somme des trois (chez les dames)/cinq (messieurs) meilleures notes obtenues aux engins qui permet d'établir le classement.

La 49eme édition a eu lieu pour la troisième fois de l'histoire à Stuttgart en Allemagne après 1989 et 2007 entre 548 gymnastes (289 hommes et 259 femmes) venus de 92 nations. Les Etats-Unis terminent en têtre du tableau des médailles avec 5 médailles dont 5 en or, grâce notamment à Simone Biles qui remporte 5 titres et porte son total à 19 titres pour un total de 25 médailles. La Russie termine au deuxième rang avec 9 médailles dont 3 en or, devançant la Grande Bretagne qui remporte 4 médailles dont 2 en or. La France re classe au 15eme rang avec une médaille de bronze, remportée par Samir Aït-Saïd aux anneaux.

La 50eme édition a eu lieu à Kitakyushu au Japon en octobre 2021 entre 312 gymnastes (196 hommes et 116 femmes) venus de 56 nations. La compétition devait intiniattelement avoir lieu à Copenhague au Danemark avant que la fédération danoise de gymnsatique ne fasse savoir en juillet 2020 qu'elle se désistait en raison des conditions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19. La faible participation par rapport aux éditions précédentes s'explique par la proximité de cette édition par rapport aux Jeux Olympiques qui ont eu lieu 3 mois auparavant. La Chine termine en têtre du tableau des médailles avec 6 médailles dont 4 en or. L'Italie termine au deuxième rang avec 3 médailles dont 1 en or, devançant les Philippines qui remportent 2 médailles dont 1 en or. C'était aussi la première fois depuis 1996 que les Mondiaux et les JO se sont déroulés dans une même année.

Prochains rendez-vous : Liverpool GBR en 2022 et Anvers BEL en 2023.

Mode d’emploi :
Sept titres chez les hommes et cinq titres chez les femmes sont décernés. Toutes les équipes disputent les qualifications (6 gymnastes par équipe dont 5 qui passent à chaque agrès, 4 notes comptent) pendant 2 jours (femmes/hommes). Le total permet de qualifier les huit premières nations pour la finale par équipes, où le format change (6 gymnastes dont 3 passent à chaque agrès, 3 notes comptent). Les 24 premiers après les qualifications (2 par nation) participent au concours général tandis les 8 meilleurs à chaque agrès disputent les finales par appareils (2 par nation).

Disciplines chez les hommes : concours général - sol - cheval d'arçons - barres parallèles - barre fixe - anneaux - saut de cheval
Disciplines chez les femmes : concours général - barres asymétriques - sol - poutre - saut de cheval

Les juges ne sont plus désignées par leurs pays mais choisies par la Fédération Internationale. Le collège de juges est composé de 16 juges pour la technique, 16 pour la valeur artistique et 24 pour l'exécution des mouvements.

Les lieux des Mondiaux
1903 Anvers BEL
1905 Bordeaux FRA
1907 Prague CZE
1909 Luxembourg LUX
1911 Turin ITA
1913 Paris FRA
1922 Ljubljana YOU
1926 Lyon FRA
1930 Luxembourg LUX
1934 Budapest HUN
1938 Prague CZE
1950 Bâle SUI
1954 Rome ITA
1958 Moscou URSS
1962 Prague CZE
1966 Dortmund FRG
1970 Ljubljana YUG
1974 Varna BUL
1978 Strasbourg FRA
1979 Fort Worth USA
1981 Moscou URSS
1983 Budapest HUN
1985 Montréal CAN
1987 Rotterdam NED
1989 Stuttgart GER
1991 Indianapolis USA
1992 Paris FRA
1993 Birmingham GBR
1994 Brisbane AUS
1995 Sabae JPN
1996 San Juan PUR
1997 Lausanne SUI
1999 Tianyin CHN
2001 Gand BEL
2003 Anaheim USA
2005 Melbourne AUS
2006 Aarhus DEN
2007 Stuttgart GER
2009 Londres GBR
2010 Rotterdam NED
2011 Tokyo JPN
2013 Anvers BEL
2014 Nanjing CHN
2015 Glasgow GBR
2017 Montréal CAN
2018 Doha QAT
2019 Stuttgart GER
2021 Kitakyushu JPN.

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
Championnats du Monde Gymnastique Artistique

 

 
 

La gymnaste la plus titrée (équipes et individuel), hommes/femmes confondus, est l'Américaine Simone Biles avec 19 médailles d'or (dont 5 au concours général) contre 12 pour la Biélorusse Vitaly Scherbo .

Ceux qui ont marqué les championnats du monde aux agrès

L’Italien Youri Chechi (11-8-69).
Invaincu de 1992 à 1997, surnommé “le Seigneur des anneaux”, il fut le meilleur gymnaste aux anneaux avec cinq titres mondiaux (1993, 1994, 1995, 1996 et 1997), un titre olympique en 1996 (il termina encore 3eme en 2004 à 36 ans !) et quatre titres européens.

Le Hongrois Zoltan Magyar (13-12-53). Imbattable au cheval d’arçons entre 1973 et 1979 : double champion olympique, triple champion du monde et d’Europe à cet agrès.

Record de médailles au saut de cheval pour Oksana Tchoussovitina (son nom s'écrit aussi Chousovitina, Chusovitina ou Tchusovitina). Elle remporta un total de huit  médailles : l’or en 2003, l’argent en 1991, 2001, 2005 et 2011, la bronze en 1992, 2002 et 2006. Cela sous trois drapeaux différents : l’URSS en 1991, ensuite de 1993 à 2005 l’Ouzbékistan et depuis 2006 l’Allemagne. Elle termine encore 4eme en 2018 à 43 ans et 4 mois !

EXPLOITS

Un seul gymnaste a réussi à remporter six fois le concours général : le Japonais Kohei Uchimura , en 2009, 2010, 2011, 2013, 2014 et 2015. Il est également le seul avec six couronnes planétaires consécutives !

Kohei Uchimura

Une seule gymnaste à réussi à remporter cinq fois le concours général de suite : l'Américaine Simone Biles , en 2013, 2014, 2015, 2018 et 2019. La Russe Svetlana Khorkina a remporté trois fois le concours général mais pas consécutivement (1997, 2001 et 2003).

Les six gymnastes avec deux titres au concours général : Marco Torrès FRA en 1909 et 1913, Peter Sumi YUG en 1922 et 1926, Youri Korolev URSS en 1981 et 1985, Dimitri Bilozertchev URSS en 1983 et 1987, Ivan Ivankov BLR en 1994 et 1997 et Yang Wei CHN en 2006 et 2007.

Les autres gymnastes qui ont réussi à conserver leur titre mondial au concours général :
- chez les femmes : la Tchèque Vlasta Dekanova (1934 et 1938), les Soviétiques Larisa Latynina (1958 et 1962) et Ludmilla Touricheva (1970 et 1974) et l'Américaine Shannon Miller (1993 et 1994).
- chez les hommes : le Chinois Yang Wei (2006 et 2007).

Ils ne sont que cinq gymnastes (quatre hommes et une femme) à avoir réalisé le doublé champion du monde suivi par le titre olympique au concours général :
- Alexandre Ditiatin URSS en 1979 et 1980, Xiaoshuang Li CHN en 1995 et 1996, Paul Hamm USA en 2003 et 2004 et Kohei Uchimura JPN en 2011 et 2012 chez les hommes ; Simone Biles USA en 2015 et 2016 chez les femmes..

Les médailles françaises aux championnats du monde :
- Or : José Martinez, concours général (1903), anneaux (1903), barre fixe (1903 et 1909) et barres parallèles (1905 et 1909), Joseph Lux, cheval d'arçons (1903), Georges Dejagère, cheval d'arçons  (1903 et 1905), Marcel Lalue, concours général et barre fixe (1905), Georges Charmoille, barre fixe (1907), Marco Torrès, concours général (1909 et 1913), barre fixe (1913) et anneaux (1909 et 1913), Laurent Grech, anneaux (1913), Thomas Bouhail , saut de cheval (2010).
- Argent : Joseph Lux, concours général et anneaux (1903), Daniel Lavielle, concours général, cheval d’arçons et barres parallèles (1905), Marcel Lalue, barres parallèles (1905), Pierre Payssé, barre fixe (1905), J. Lecoutre, barre fixe (1903), José Martinez, barre fixe (1905), Jules Rolland (concours général (1907), Marco Torrès, barres parallèles (1909), barre fixe (1911) et cheval d’arçons (1913), Robert Aubrey, cheval d’arçons (1913), Auguste Castille, barres parallèles (1909), Philippe Vatuone , barre fixe (1983), Laurent Barbieri, saut de cheval (1985), Eric Poujade , cheval d'arçons (1994 et 1997), Dimitri Karbanenko , au sol (1997), Yann Cucherat à la barre fixe (2005), Cyril Tommasone , cheval d’arçons (2011).
- Bronze : Pierre Payssé, barres parallèles et barre fixe (1905), Lucien Démanet, concours général, barre fixe et cheval d’arçons (1905), Jules Rolland, barre fixe (1907), Louis Ségura, barres parallèles (1907), Armand Coidelle, concours général (1909), Alfred Krauss, sol (1930), Raymond Dot , barres parallèles et sol (1950), Alexandra Lemoine, au saut de cheval (1950), Ludivine Furnon au sol femmes (1995), Isabelle Severino aux barres asymétriques femmes (1996),  Yann Cucherat aux barres parallèles (2005), Cassy Vericel au sol (2007), Youna Dufournet au saut de cheval (2009), Cyril Tommasone , cheval d’arçons (2014), Samir Aït Saïd, anneaux en 2019.

*L'équipe de France masculine a terminé à la 5eme place dans le concours par équipes en 2010. Elle avait terminé 4eme en 2001. La France a été titrée en 1903, 1905 et 1909.

Le Prix Longines d'élégance est décerné à la fin des Mondiaux (depuis 1999 chez les femmes et depuis 2003 chez les hommes) selon les critères suivantes : élégance, charme, charisme, grâce, harmonie des mouvements.

Les lauréats 

2003

Yang Wei CHN

2005

Luis Rivero PRI

2006

Ivan Ivankov BLR

2007

Hiroyuki Tomita JPN

2009

Daniel Keatings GBR

2010

Philipp Boy GER

2011

Kohei Uchimura JPN

2013

Kohei Uchimura JPN

2014

Kohei Uchimura JPN

2015 Max Whitlock GBR
2017 Kenzo Shirai JPN
2018 Artur Dalaloyan RUS
2019 Sam Mikulak USA

 

 

 

Les lauréates

1999

Svetlana Khorkina RUS

2001

Elena Zamolodchikova RUS

2003

Carly Patterson USA

2005

Monette Russo AUS

2006

Cheng Fei CHN

2007

Shawn Johnson USA

2009

Elsa Garcia MEX

2010

Rie Tanaka JAP

2011

Ana Porgras ROU

2013

Kyla Ross USA

2014

Yao Jinnan CHN

2015 Giulia Steingruber SUI
2017 Brooklyn Moors CAN
2018 Angelina Melnikova RUS
2019 Mélanie de Jesus dos Santos FRA

 

 

 

Le Top 10 des nations les plus médaillées après 2021

 

 

  Or 

  Argent 

  Bronze 

  Total 

1


 Russie, CEI et URSS

153

133

102

388

2


 Chine

87

55

46

188

3


 Etats-Unis

59

48

42

149

4


 Japon

50

55

68

173

5


 Roumanie

48

45

42

135

6


 Rép. tchèque, Tchécoslovaquie et Bohème

44

37

30

111

7


 France

25

30

25

80

8


  Suisse

19

16

15

50

9


 Allemagne de l'Est

17

13

29

59

10


 Yougoslavie

17

11

8

36


HOMMES
Les gymnastes les plus médaillés (équipes et individuel)

 

 

Années

 Or 

 Argent 

 Bronze 

 Total 

1


Vitaly Scherbo URSS/CEI/BLR

1991-1996

12

7

4

23

2


Kohei Uchimura JPN

2009-2018

10

6

5

21

3


Joseph Martinez FRA

1903-1909

10

1

-

11

4


Youri Korolev URSS

1981-1987

9

3

1

13

5


Dimitri Bilozerchev URSS

1983-1987

8

4

-

12

6


Xiaopeng Li CHN

1997-2005

8

2

1

11

7


Marian Dragulescu ROU

2001-2015

8

2

-

10

8


Yibing Chen CHN

2006-2011

8

-

-

8

9


Eizo Kenmotsu JPN

1970-1979

7

5

3

15

10


Aleksandr Dityatin URSS

1978-1981

7

2

3

12


Akinori Nakayama JPN

1966-1970

7

2

3

12


  Les gymnastes les plus médaillés en individuel
 

 

 

Période

  Or 

Argent

Bronze

Total

1


Vitaly Scherbo URSS/CEI/BLR

1991-1996

11

7

4

22

2


Kohei Uchimura JPN

2009-2015

9

3

4

16

3


Marian Dragulescu ROU

2001-2015

8

2

-

10

4


Dimitri Bilozerchev URSS

1983-1987

7

3

-

10

5


Joseph Martinez FRA

1903-1909

7

1

-

8

6


Youri Korolev URSS

1981-1987

6

2

1

9

7


Eugen Mack SUI

1934-1938

5

3

1

9

8


Marco Torres FRA

1909-1913

5

3

-

8

9


Akinori Nakayama JPN

1966-1970

5

2

3

10


Alexei Nemov RUS

1995-2003

5

2

3

10


 
 
FEMMES
Les gymnastes les plus médaillées (équipes et individuel)
- la gymnaste la plus titrée et médaillée est l'américaine Simone Biles avec 19 médailles d'or pour un total de 25 médailles.

 

 

Années

Or

Argent

Bronze

Total

1


Simone Biles USA

2013-2019

19

3

3

25

 2 Svetlana Khorkina RUS 1994–2003 9 8 3 20

3


Larisa Latynina URSS

1954–1966

9

4

1

14

4


Gina Gogean ROU

1993–1997

9

2

4

15

5


Liudmilla Touritcheva URSS

1970-1974

7

2

2

11

6


Daniela Silivaș ROU

1985–1989

7

2

1

10

7


Simona Amanar ROU

1985–1989

6

4

0

10

8 Nelly Kim URSS 1974–1979 5 4 2 11

 


Elena Shoushounova URSS

1985–1987

5

4

2

11

9


Lavinia Miloșovici ROU

1991–1996

5

3

5

13



Les gymnastes les plus médaillées en individuel

 

 

Années

Or

Argent

Bronze

Total

1


Simone Biles USA

2013-2019

15

3

3

21

2


Svetlana Khorkina RUS

1994-2003

9

5

2

16

3


Larisa Latynina URSS

1958-1962

6

3

1

10

4


Gina Gogean ROU

1993-1997

6

2

4

12

5


Daniela Silivaș ROU

1985-1989

6

-

1

7

6


Liudmilla Touritcheva URSS

1970-1974

5

2

2

9

7


Maxi Gnauck DDR

1979-1983

5

1

-

6


Shannon Miller USA

1991-1994

5

1

-

6

9


Elena Shoushounova URSS

1985-1987

 4

3

2

9

10


Helena Rakoczy POL

1950-1954

4

0

3

7

 

 

 
 


 
 
 
 

 


.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Crées en 1963, ils se déroulent tous les ans ans sauf années olympiques (tous les deux ans jusqu'en 1991). La première édition a eu lieu à Budapest. Depuis 1994, par roulement de deux ans, les gymnastes ne présentent que quatre des cinq engins. La 38eme édition, a eu lieu fin octobre 2021 dans la ville de Kitakyushu au Japon (individuel, par équipes, ballon, cerceau, massues et ruban ; ensembles par engin, ensembles 5 ballons, ensembles 3 cerceaux-4 massues) entre 180 gymnastes venues...
Crées en 1963, ils se déroulent tous les ans ans sauf années olympiques (tous les deux ans jusqu'en 1991). La première édition a eu lieu à Budapest. Depuis 1994, par roulement de deux ans, les gymnastes ne présentent que quatre des cinq engins. La 38eme édition, a eu lieu fin octobre 2021 dans la ville de Kitakyushu au Japon (individuel, par équipes, ballon, cerceau, massues et ruban ; ensembles par engin, ensembles 5 ballons, ensembles 3 cerceaux-4 massues) entre 180 gymnastes venues...
Crées en 1963, ils se déroulent tous les ans ans sauf années olympiques (tous les deux ans jusqu'en 1991). La première édition a eu lieu à Budapest. Depuis 1994, par roulement de deux ans, les gymnastes ne présentent que quatre des cinq engins. La 38eme édition, a eu lieu fin octobre 2021 dans la ville de Kitakyushu au Japon (individuel, par équipes, ballon, cerceau, massues et ruban ; ensembles par engin, ensembles 5 ballons, ensembles 3 cerceaux-4 massues) entre 180 gymnastes venues...
Crées en 1963, ils se déroulent tous les ans ans sauf années olympiques (tous les deux ans jusqu'en 1991). La première édition a eu lieu à Budapest. Depuis 1994, par roulement de deux ans, les gymnastes ne présentent que quatre des cinq engins. La 38eme édition, a eu lieu fin octobre 2021 dans la ville de Kitakyushu au Japon (individuel, par équipes, ballon, cerceau, massues et ruban ; ensembles par engin, ensembles 5 ballons, ensembles 3 cerceaux-4 massues) entre 180 gymnastes venues...
Crées en 1963, ils se déroulent tous les ans ans sauf années olympiques (tous les deux ans jusqu'en 1991). La première édition a eu lieu à Budapest. Depuis 1994, par roulement de deux ans, les gymnastes ne présentent que quatre des cinq engins. La 38eme édition, a eu lieu fin octobre 2021 dans la ville de Kitakyushu au Japon (individuel, par équipes, ballon, cerceau, massues et ruban ; ensembles par engin, ensembles 5 ballons, ensembles 3 cerceaux-4 massues) entre 180 gymnastes venues...
Crées en 1963, ils se déroulent tous les ans ans sauf années olympiques (tous les deux ans jusqu'en 1991). La première édition a eu lieu à Budapest. Depuis 1994, par roulement de deux ans, les gymnastes ne présentent que quatre des cinq engins. La 38eme édition, a eu lieu fin octobre 2021 dans la ville de Kitakyushu au Japon (individuel, par équipes, ballon, cerceau, massues et ruban ; ensembles par engin, ensembles 5 ballons, ensembles 3 cerceaux-4 massues) entre 180 gymnastes venues...
Crées en 1963, ils se déroulent tous les ans ans sauf années olympiques (tous les deux ans jusqu'en 1991). La première édition a eu lieu à Budapest. Depuis 1994, par roulement de deux ans, les gymnastes ne présentent que quatre des cinq engins. La 38eme édition, a eu lieu fin octobre 2021 dans la ville de Kitakyushu au Japon (individuel, par équipes, ballon, cerceau, massues et ruban ; ensembles par engin, ensembles 5 ballons, ensembles 3 cerceaux-4 massues) entre 180 gymnastes venues...
Crées en 1963, ils se déroulent tous les ans ans sauf années olympiques (tous les deux ans jusqu'en 1991). La première édition a eu lieu à Budapest. Depuis 1994, par roulement de deux ans, les gymnastes ne présentent que quatre des cinq engins. La 38eme édition, a eu lieu fin octobre 2021 dans la ville de Kitakyushu au Japon (individuel, par équipes, ballon, cerceau, massues et ruban ; ensembles par engin, ensembles 5 ballons, ensembles 3 cerceaux-4 massues) entre 180 gymnastes venues...
La Prima Donna italienne en gymnastique rythmique. Elle est à la fois la gymnaste la plus décorée de son pays et la première gymnaste à remporter un titre mondial et européen en individuel ou aux agrès. Championne du monde all-round, au cerceau, au ballon, au ruban et par équipes en 2022 (2eme par équipes en 2021; 3eme au cerceau en 2021 et aux massues en 2022). Championne d'Europe aux massues et au cerceau en 2022 (2eme au ballon et par équipes). 2eme à la corde et aux massues aux champ...
Record de titres au concours général : - 4 par Dina Averina RUS (2017, 2018, 2019 et 2021) - 3 par quatre gymnastes : les Bulgares Maria Gigova (1971, 1973 et 1975) et Maria Petrova (1993, 1994 et 1995) et les Russes Evguenia Kanaeva (2009, 2010 et 2011) et Yana Kudryavtseva (2013, 2014 et 2015). A seulement 17 ans, la Russe Yana Kudryavtseva est à ce jour la plus jeune gymnaste à avoir réussi ce triplé. - En 2009 puis une deuxième fois en 2011, la Russe Evguenia Kanaeva s'est...
Championnat de France
Championnat du Monde d'aérobic
Championnats d'Europe d'aérobic
Championnats d'Europe Gymnastique Artistique
Championnats d'Europe Gymnastique Rythmique
Championnats du Monde Gymnastique Artistique
Championnats du Monde Gymnastique Rythmique
Calendrier et résultats en direct - Gymnastique artistique
Communiqué de presse FFG
Gymnastes les plus titrés des Jeux Olympiques (hommes/femmes)
Les médailles françaises lors des grands rendez-vous (JO, Monde, Europe)
Les médaillés par équipe aux Jeux Olympiques
Lexique Français Anglais
News FFG
Top 12 : La Madeleine, Sotteville, Clamart et Antibes en demi-finales
Tout savoir sur la gymnastique

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  - wei yang - steliana nistor - andrea copolino - jean alesi