Cyclisme
 

Cyclisme - Tout savoir sur le cylisme

Choice your language :     

 

 

Cyclisme

  dessin

 

L'histoire du cyclisme a commencé avec l'invention de la bicyclette.

Vélocipède : véloce - rapide ;  pède - pieds) 

 

Le baron Allemand, Karl Friedrich Drais Von Sauerbronn (1785-1851) inventa la “draisienne”, l'ancêtre de la bicyclette, en 1816. Il présenta son invention, une machine à courir de 22 kg propulsée à l'aide des pieds, à Paris le 5 avril 1818. La roue avant était plus haute et plus grande que la roue arrière, la conduite de l’engin était dangereuse et difficile.

 Les dates marquantes

- 1839, Kirkpatrick McMillan, un forgeron écossais, inventa pour les deux-roues un mécanisme de propulsion à pédales et à manivelles. Avant, les bicyclettes devaient être poussées avec le pied, ce qui limitait considérablement leurs capacités sportives.

- 1861, les frères carrossiers Michaux, Pierre et Ernest, inventèrent le bicycle à entraînement direct en montant des pédales sur la roue avant, mesurant 1,20 m de diamètre, de la draisienne.

- 1866, le premier brevet de vélocipède (transmission par une chaîne et l’invention du pneu) fut déposé à Washington par le Français Pierre Lallement. Deux ans plus tard, les premiers clubs cyclistes furent fondés : les Véloces Clubs de Rouen, Paris, Toulouse.

- 1880, la chaîne fait son apparition grâce à l’Anglais James K. Starley et la roue arrière devient motrice.

Un peu plus tard, c’est la création de l’Union vélocipède de France, le 6 février 1881 à Paris, reconnue d’utilité publique.

- 1885, l’Anglais James Starley inventa la transmission moderne (chaîne et pignons) qui permettait d’unifier la dimension des roues.

- 1870, premier club fondé en Italie, le Veloce Club Fiorentina.

- 1871, premier club aux Pays-Bas, le Deventer Velocipede Club

- 1888, le pneu fait son apparition grâce à l’Ecossais John Boyd Dunlop.

- 1881, fondation de l’Union Vélocipédique de France qui deviendra en 1945, la Fédération Française de Cyclisme. Il géra le calendrier des compétitions.

- 1891, Edouard Michelin inventa le pneu démontable.

- 1895, les premiers vélodromes.

- 1896, le cyclisme devient sport olympique. Six épreuves sont inscrites au programme dont les 10 km, 100 km et une course de 12 heures sur route.

- 1900, l’Union cycliste internationale est créée et les championnats européens s’organisent.

- 1910, la roue libre fait son apparition sur le TOUR DE FRANCE, et en 1937, le dérailleur pour les équipes. Toutefois, cinq touristes routiers l’utilisaient déjà. ....et plus tard.

- 1930, le blocage rapide pour les roues inventé par le mythique équipementier italien, Campagnolo. Trois ans plus tard, il inventa le premier dérailleur arrière 'à baguette'.

- 1950, le premier dérailleur arrière à câble unique par Campagnolo.

- 1979, le guidon forme aile d'avion conçu par Renault qui a révolutionné le cyclisme permettant un meilleur aérodynamisme et une meilleure oxygénation.

- 1985, la pédale automatique signifiant la disparition des cale-pieds et des lanières à serrer et à réajuster. C'est Bernard Hinault qui était à l'origine de la conception de cette grande innovation.

- 1986, le premier cadre tout carbone avec des matériaux composites, plus léger que l'acier et l'aluminium, avec lequel l'Américain Greg LeMond remporta son premier TOUR DE FRANCE. Cette même année, la première roue lenticulaire (pleine, sans rayons) inventée par Campagnolo.

- 2000, la première cassette 10 vitesse.

- 2011, le premier dérailleur électrique (ou électroniques) à 11 vitesses.

 

 

 

 Les faits marquants

- La première course de cyclotourisme eut lieu en 1865 entre Paris et Avignon et fut gagnée par les frères Olivier en 8 jours.

- La première course cycliste a eu lieu à Paris le 31 mai 1868 entre Paris et St Cloud sur une distance de 1200 m. La course fut remportée par l’Anglais James Moore en 3 minutes 50 secondes.

- La première course sur route, sponsorisée par 'Le Vélocipède Illustré' s'est déroulée lieu entre Paris et Rouen en 1869 sur 123 km. C'est encore une fois James Moore le vainqueur. Il parcourra la distance en 10 heures 25 minutes sur un vélo pesant près de 30 kg. Il a dévancé le Français Jean Eugène André Castera.

- Les premiers Six Jours sont courus à Madison Square Garden à New York en 1878.

- Les premières courses sur piste ont lieu en 1880.

- Le premier record du demi mile fur établi en 1886 par l’Américain noir, George Hendee.

- Le premier TOUR DE FRANCE eut lieu en 1903, remportée par Maurice Garin .

- Le premier championnat du monde amateur sur route fut organisé en 1921 et remporté par le Danois Gunnar Skjöld.

- Le premier championnat du monde sur route professionnel eut lieu en 1927 gagné par Alfredo Binda ITA.

- Le premier championnat féminin (un sprint) fut organisé en 1958 remporté par Galina Ermolaeva URSS.

 

La Fédération Internationale de Cyclisme amateur a été fondée en 1900 par les membres des fédérations françaises, belge et italienne, suisse et américaine. En 1993, elle a fusionné avec la fédération Internationale de cyclisme professionnel pour devenir l’Union Cyclisme Internationale (UCI). Basée en Aigle en Suisse, elle compte 174 pays membres.
www.uci.ch

ADRESSE
1860 Aigle
Switzerland
TÉL.  (41 24) 468 58 11
FAX  (41 24) 468 58 12
E-MAIL  admin@uci.ch

 

Les Présidents de l’UCI 

Emile de Beukelaer BEL (1900-1922), Léon Breton FRA (1922-1936), Max Burgi SUI (1936-1939), Alban Collignon BEL (1939-1947), Achille Joinard FRA (1947-1958), Adriano Rodoni ITA (1958-1981), Luis Puig ESP (1981-1990), Hein Verbruggen HOL (1991-2005) et depuis 2005 l'ancien coureur cycliste irlandais, Patrick McQuaid.

 

 dessin

 

Le vélo en France c’est 118 000 licenciés en 2013 (record) dont 69 617 option traditionnel route, piste, cyclo-cross ; 23 163 en VTT, 19 365 en BMX, 2575 clubs et 12 607 compétitions organisées ! C’est aussi 21 millions de vélos (utilisés ou non) dont des VTT (32,4%), des vélos de ville (32,4%), des vélos de course (21,2%), des vélos de route (9,7%).

  Fédération Française de Cyclisme

Immeuble Jean Monet -  5, rue de Rome

93561 Rosny-sous-Bois Cedex

Président : Jean Pitallier

Tél : 01 49 35 69 00 - Fax : 01 48 94 09 97

www.ffc.fr

Cyclisme et Olympisme

Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX. La première course cycliste olympique fut organisée sur la piste de marathon des Jeux de 1896. Les cyclistes effectuaient deux tours de 87 km. Le cyclisme féminin fit son entrée olympique en 1984.

Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques.

  • Course sur piste
  • Les courses se tiennent sur une piste de bois, ovale et inclinée, longue de 250 m. Les courses de vitesse et d’endurance ont lieu sur la même piste. Certaines épreuves sont disputées en équipe, d’autres en individuel. Le cyclisme sur piste est une discipline olympique depuis 1896.
Course sur route

La course inaugurale de cyclisme sur route olympique est disputée sur le parcours du marathon en 1896, à Athènes. Les cyclistes doivent alors parcourir deux tours de piste. Aujourd'hui, deux types d'épreuves sont organisées : la course routière et le contre-la-montre. La course routière moderne commence par un départ groupé. Les hommes parcourent habituellement 200 km et les femmes environ 120 km. En contre-la-montre, les coureurs sont lancés avec des intervalles de temps.

BMX

Le BMX (Bicycle Motocross) est né dans les années 1960 en Californie. C'est dans les années 1970 que le sport a été réglementé. La Federation Internationale de BMX (International BMX Federation) a été créée en 1981. Il a été intégré à l'Union Cycliste Internationale en 1993. C'est un sport acrobatique et spectaculaire qui demande la puissance, l'endurance et la vélocité de ses pilotes (rider, bicrosseur ou bmxer). Les courses de BMX sont organisées sur un parcours d’environ 350 m, comprenant une rampe de départ de 8 m, des bosses, des virages inclinés et bien d’autres obstacles. Huit coureurs s’affrontent dans chaque épreuve (qualifications, quarts de finales, demi-finales et finales). Les quatre premiers coureurs sont admis à participer à la course suivante. Il existe deux épreuves officielles : la course individuelle homme et la course individuelle femme. Les championnats du monde sont organisés depuis 1996 et la Coupe du Monde depuis 2003. Le BMX a intégré le programme olympique aux Jeux de Beijing en 2008.

Poids : 9 kg (contre 9kg pour le VTT et 6,8 kg pour le vélo de route)
Diamètre de roues : 20 pouces (contre 26 pour le VTT et 28 pour le vélo de route)
Braquet : une vitesse (contre 20 à 30 pour le VTT et 22 pour le vélo de route)

Record en BMX : 34s196 réalisé par le Letton Maris Strombergs lors d'une manche de Coupe du Monde à Copenhagen soit 36,32 km/h de moyenne !

VTT

L’épreuve de VTT voit les coureurs s’affronter dans une course montagneuse à travers les arbres, les branches, les rochers et les gués de rivière. La course commence par un départ groupé. Les hommes s’affrontent durant environ deux heures, les femmes pendant 1h45, sur un parcours de 5 km. Les courses sont devenues plus courtes et plus dynamiques avec de multiples obstacles à l’arrivée. Le VTT fait ses débuts olympiques officiels aux Jeux d’Atlanta en 1996.

Les cyclistes français ont remporté un total de 78 médailles olympiques depuis 1896 à savoir : 38 d'or, 20 d'argent et 20 de bronze. Le cyclisme prend la deuxième place derrière l'escrime.

 

Saviez-vous que le doyen mondial des champions olympiques est le cycliste français Roger Beaufrand (25-9-1908), champion olympique de vitesse sur piste en 1928. Cette année-là il remporta également le titre mondial.

 

Deux femmes cyclistes ont été médaillées olympiques en été et en hiver :

-          l’Allemande Christa Rothenburger, en vitesse en 1988 et en patinage de vitesse (500 m en 1984 et 1992 ; 1000 m en 1988). Elle est aussi la seule sportive, médaillée la même année aux J.O. d’hiver et d’été, en 1988.

-          La Canadienne Clara Hughes , en course sur route et c.l.m. en 1996, et en patinage de vitesse (5000 m en 2002).

 

 

Routards de légende

Jacques Anquetil (1934-1987) FRA. En 19 années de carrière exemplaire, il remporta entre autres 5 Tours de France (1957, 61, 62, 63 et 64), 5 Paris-Nice (1957, 61, 63, 65 et 66), 9 Grand Prix des Nations (1953 à 1958, 61, 65 et 66), 2 Tours d’Italie (1960 et 64), le Tour d’Espagne en 1963, Bordeaux-Paris en 1965, 4 Super Prestige. 16 victoires d’étapes et 52 jours en jaune pendant le Tour. 204 victoires au total en comptant les critériums. Recordman du monde de l’heure avec 46,159 km et des 20 km avec 25’57”40 en 1956. Un des plus grands cyclistes de tous les temps surnommé ‘Maître Jacques’.

Gino Bartali (1914-2000) ITA. Un coureur mythique surnommé ‘Gino le pieux’. Champion d’Italie en 1935, 1937, 1940 et 1952. Vainqueur de Milan-San Rémo en 1939, 1940, 1947, 1950, du Tour de Lombardie en 1936, 1939, 1940, du Tour de Suisse en 1946 et 1947, du Tour de Romandie en 1949, du Tour d’Italie en 1936, 1937, 1946 (17 victoires d’étapes) et du TOUR DE FRANCE en 1938 et dix ans plus tard, en 1948 (12 d’étapes). Il porta le maillot jaune à 23 reprises et le maillot rose du Giro à 50 reprises ! 91victoires au total.

Alfredo Binda (1902-1986) ITA. L’un des plus grands cyclistes italiens surnommé ‘La Joconde’ (114 victoires). Champion du monde en 1927, 1930 et 1932 et champion d’Italie de 1926 à 1929. Il a gagné Milan-San Rémo en 1929 et 1931, le Tour d’Italie en 1925, 27, 28, 29 et 33 (41 victoires d’étapes dont 12 en 1927 ; en 1930, il reçoit une prime pour ne pas courir le Giro car il est trop fort), le Tour de Lombardie de 1925 à 1927 et en 1931 ainsi que 2 étapes du TOUR DE FRANCE. Recordman du monde des 10, 20 et 50 km.

Fausto Coppi (1919-1960) ITA. Une des plus grandes figures du cyclisme mondial surnommé ‘le campionissimo’ (95 victoires). Champion du monde sur route en 1953 (3e en 1949), de poursuite pro en 1947 et 1949. Champion d’Italie en 1942, 1947, 1949 et 1955. Recordman de l’heure avec 45,848 km en 1942. Vainqueur entre autres du Tour d’Italie en 1940, 1947, 1949, 1952 et 1953 (2e en 1946, 22 étapes et meilleur grimpeur en 1948, 49 et 54), du TOUR DE FRANCE en 1949 et 1952 (9 étapes, meilleur grimpeur en 1949 et 52), de Milan-San Rémo en 1946, 1948 et 1949, du Grand Prix des Nations en 1946 et 1947, de PARIS-ROUBAIX et de la Flèche Wallonne en 1950 et de 5 Tours de Lombardie (1946, 1947, 1948, 1949 et 1954).

Felice Gimondi (29-9-42) ITA. Vainqueur du Tour de l’Avenir chez les amateurs en 1964. Champion d’Italie pro sur route en 1968 et 1972. Vainqueur du Tour d’Espagne en 1968, de France en 1965 (7 étapes) et d’Italie en 1967, 1969 et 1976 (2 fois 2e, 4 fois 3e, 5 étapes). Champion du monde sur route pro en 1973 (2e en 1971, 3e en 1970). Parmi ses autres victoires : PARIS-ROUBAIX en 1966, Paris-Bruxelles en 1966 et 1976, le Tour de Lombardie en 1966 et 1973, le GP des Nations en 1967 et 1968, Milan-San Rémo en 1974 et une étape de la Vuelta. 60 victoires.

Bernard Hinault (14-11-54) FRA. L’un des plus grands cyclistes de tous les temps et lauréat du Super-Prestige Pernod de 1979 à 1982. Champion de France de poursuite amateur en 1974, pro en 1975 et 1976 et pro sur route en 1978. Champion du monde en 1980 (3e en 1981). Il a gagné 5 fois le TOUR DE FRANCE (1978, 1979, 1981, 1982, 1985 ; 2e en 1984 et 1986, vainqueur du classement par points en 1978, meilleur grimpeur en 1986, 28 étapes et 79 jours en jaune), 3 fois le Tour d’Italie (1980, 1982, 1985 ; 6 étapes), 2 fois le Tour d’Espagne (1978 et 1983 ; 7 étapes), 2 fois Liège-Bastogne-Liège (1977 et 1980), 2 fois le Tour de Lombardie (1979 et 1984), 5 fois le Grand Prix des Nations (1977, 1978, 1979, 1982, 1984), 3 fois le Dauphiné-Libéré (1977, 1979 et 1981), 2 fois la Flèche Wallonne (1979 et 1983), 1 fois PARIS-ROUBAIX (1981), l'AMSTEL GOLD RACE (1981) et GAND-WEVELGEM (1977). 217 victoires au total (144 hors critériums). Surnommé "le Blaireau".

Miguel Indurain (16-7-64) ESP. Vainqueur de Paris-Nice en 1989 et 1990, du TOUR DE FRANCE de 1991 à 1995 (12 étapes ; 60 jours en jaune), du Giro en 1992 et 1993 (4 étapes ; 29 jours en rose), du championnat d’Espagne en 1992, de la Classica San Sebastian en 1990, du Dauphiné Libéré en 1995 et 1996. Champion du monde en 1995 et champion olympique en 1996 du contre-la-montre. Vice champion du monde sur route en 1993 et 1995. N° 1 mondial de juin 1992 à juin 1994. Ancien recordman de l’heure (53,040 km). 97 victoires dont 42 c.l.m.

Eddy Merckx (17-6-45) BEL. Il a gagné 333 courses sur route : champion du monde sur route en 1967, 1971 et 74, champion de Belgique en 1970, vainqueur de 5 Tours de France (recordman des victoires étapes, 34 ; recordman du port du maillot jaune, 111 jours ; 3 fois maillot vert et 2 fois meilleur grimpeur), de 5 Tours d’Italie (25 étapes ; 2 fois meilleur sprinter), de 7 Milan-San Rémo (1966, 1967, 1969, 1971, 1972, 1975 et 1976), de 5 Liège-Bastogne-Liège (1969, 1971, 1972, 1973 et 1975), de 3 PARIS-ROUBAIX (1968, 1970 et 1973), de 3 Paris-Nice (1969 à 1971), de 3 GAND-WEVELGEM (1967, 1970 et 1973), de 3 Flèches Wallone (1967, 1970 et 1972), de 2 Tours de Lombardie (1971 et 1972), de 2 TOUR DES FLANDRES (1969 et 1975), de 2 AMSTEL GOLD RACE (1973 et 1975), de 2 Het Volk (1971 et 1973), d'un Tour d’Espagne (1973 ; 6 étapes et meilleur sprinter), d'un Dauphiné Libéré (1971), d'un Paris-Bruxelles ( 1973) et d'un Tour de Suisse (1974) . Recordman du monde de l’heure à Mexico (49,431 km) en 1972. Le plus grand cycliste de tous les temps : lauréat du Super-Prestige Pernod de 1969 à 1975. Champion du monde amateurs en 1964. Elu meilleur sportif mondial en 1969, 1971 et 1974 (surnommé "Le Cannibale"). Son fils Axel (8-8-72) a remporté le Championnat de Belgique en 2000 (3e des J.O.2004 et 4e du championnat du monde en 1996) ainsi qu’une étape du Tour d’Italie. 9 victoires.

Francesco Moser (19-6-51) ITA. Une carrière exemplaire de 1973 à 1988 avec 158 courses gagnées hors critériums (194 victoires au total). Champion du monde sur route pro en 1977 (2e en 1976 et 1978) et de poursuite en 1976. Vainqueur du Tour d’Italie en 1984 (2e en 1977, 1979 et 1985, 3e en 1978 et 1986 ; 23 étapes, vainqueur du classement par points de 1976 à 1978 et en 1982), de PARIS-ROUBAIX en 1978,1979 et 1980, du Tour de Lombardie en 1975 et 1978, de Paris-Tours en 1974, de la Flèche Wallone en 1977, de GAND-WEVELGEM en 1979, de Milan-San Rémo en 1984, de 2 étapes du Tour et de la Vuelta. Champion d’Italie en 1975, 1979 et 1981. Vainqueur du Super Prestige Pernod en 1978. Il fut détenteur de la plupart des records du monde de l’heure sur piste couverte (50,644 km en 1988), en plein air au niveau de la mer (48,543 km en 1986 puis 49,801 km) et en altitude (50,808 km puis 51,151 km).

 

Epreuves sur route

Les principales courses sur route :

Les courses en circuit ou Critérium

Avec notamment le championnat du monde organisé depuis 1927 pour les hommes et depuis 1958 pour les femmes. Les coureurs effectuent un certain nombre de tours défini dans un circuit fermé.

 Les courses classiques

Créées au début du 20e siècle, sont des courses de ville à ville effectuées en ligne. Elles ont lieu une fois par an sur une seule journée avec un tracé déterminée à l'avance. Exemples : PARIS-ROUBAIX, env. 270 km; Liège-Bastogne-Liège, la doyenne créée en 1893, env. 265 km.

dessin

 Les contre-la-montre individuels ou par équipes de 4 à 9 coureurs. Départ séparé toutes les minutes ou deux (4 minutes pour les équipes), les cyclistes doivent parcourir le plus vite possible un parcours en circuit ou en ligne. La vitesse peut atteindre les 50 km/h.

Les grands tours

Sur terrain varié (montagne, plat) sur 2 à 22 jours avec des étapes (de 2 à 22). Le classement est établi par addition de temps sur une journée. Le vainqueur est le cycliste qui a mis le moins de temps à boucler les étapes. Exemples : le TOUR DE FRANCE, d'Espagne ou d'Italie. Le kilométrage des étapes journalières ne peut pas dépasser 260 km et la moyenne calculée sur le nombre de jours de course doit obligatoirement être de 180 km.

 Les prologues des courses par étapes ne comptent pas comme journées de courses à condition d’avoir moins de 8 km. Dans les courses à étapes occupant au maximum 10 jours de course effective, il ne peut y avoir plus de 4 demi étapes. Dans celles de plus de 10 jours, il ne peut y en avoir plus de 6. Dans les épreuves à étapes occupant au moins 10 jours de course effective, des jours de repos peuvent être prévus.

 dessin

Le TOUR DE FRANCE et le Tour d’Italie se courent sur un maximum de 4 000 km; le Tour d’Espagne sur un maximum de 3400 km; le Tour du Portugal sur un maximum de 2 800 km; le Tour de Suisse sur un maximum de 1 600 km.

 

Epreuves sur piste

Les cyclistes tournent autour d’une piste ovale dont les virages sont inclinés à 42 degrés.

La première course sur un circuit fermé en bois eût lieu en 1868 à Saint-Cloud sur les distances de 1,5 et 10 km.

Homologués depuis 2000, la piste a trois longueurs : 250 m pour piste courte, 333,33 m et 400 m pour piste longue. La largeur se situe entre 7 et 9 m.

 

Bon à savoir : en cyclisme sur piste, on départage les résultats au millième de seconde. Sur la route, les classements et les écarts enregistrés sont arrondis à la seconde inférieure.

 

Il y a deux types de courses : les épreuves d'endurance sur des distances allant de 3 à 60 km et les épreuves de vitesse allant de 500 m à 2 km.

 

Les disciplines

En CHAMPIONNATS DU MONDE SUR PISTE dix-neuf tires sont décernés (10  chez les hommes/9 chez les femmes) contre dix titres aux Jeux Olympiques (5 chez les hommes et 5 chez les femmes).

- Sprint

Vitesse Individuelle Hommes et Femmes

Vitesse par équipes Hommes et Femmes

Keirin Hommes et Femmes

Kilomètre contre la montre Hommes *

500 m contre la montre Femmes *

- Endurance

Poursuite individuelle Hommes et Femmes (hommes : 4 km - dames : 3 km) *

Poursuite par équipes Hommes et Femmes

Course aux points Hommes et Femmes *

Scratch Hommes et Femmes *

Américaine Hommes *

- Combiné

Omnium Hommes et Femmes

et...

Les Six-Jours 

* ne figurant pas actuellement au programme olympique. 

 

La France possède 100 vélodromes dont 5 couverts. Parmi les derniers centres : le vélodrome de Roubaix (ouverture en 2012) et celui du Centre National du Cyclisme, un  vélodrome couvert situé à Saint-Quentin-en-Yvelines (ouverture en 2013). 

 

Records du Monde sur Piste

Hommes

- Départ lancé : 200 m, 500 m, 1 km.

- Départ arrêté : 500 m, 1 km, 4 km, heure, 4 000 m par équipe.

Dames

- Départ lancé : 200 m, 500 m.

- Départ arrêté : 500 m, 1 km, 3 km, heure.

Les records doivent être chronométrés, tour par tour, électroniquement au 1000ème de seconde. Aux Jeux Olympiques, championnats du monde, championnats nationaux ou régionaux, les records peuvent être enregistrés sur les distances de 1 km et 500 m contre la montre et des poursuites individuelles et par équipes, quand 2 coureurs, ou 2 équipes sont opposées au départ des deux côtés de la piste.

Sur toutes les autres distances, ainsi que pendant les tentatives de records en dehors des championnats officiels, le coureur, ou l’équipe, doit être seul sur la piste.

 

Les règles principales

Chaque course a son propre règlement dans les épreuves sur piste :

 

La Course aux Points

C'est une épreuve d'endurance individuelle sur 40 km pour les hommes et 24 km pour les femmes. Celui qui a parcouru la plus grande distance en Tours complets est le vainqueur. Un Tour est effectué quand le ou les coureurs rejoignent la queue du peloton principal. Ceux qui terminent dans le même Tour, obtiennent des points supplémentaires gagnés lors des sprints intermédiaires (tous les 2500 m), exemple : 5 pts au 1er, 3 au 2e, etc. Il y a un départage au nombre de points cumulés en cas d'égalité au nombre de Tours.

 

La Course de Vitesse

La discipline 'reine' de la piste mélangeant vélocité, puissance et tactique ! C'est une épreuve qui se court à deux et en 2 manches sur 2 Tours pour les pistes de plus de 333,33 m et sur 3 Tours pour les pistes de 333,33 m ou moins. Le sprint s'effectue sur les derniers 200 mètres qui sont chronométrés. Sur 200 mètres lancés, les pistards peuvent atteindre la vitesse de 75 km/h (record du monde du 200 m lancé appartient depuis mai 2009 au Français Kévin Sireau avec 9"572 ou 75,219 km/h).

 

- Vitesse par équipes : trois coureurs par nation sur trois tours soit 750 mètres. Le démarreur effectue le 1er tout de piste (250 m) avec dans sa roue un relayeur pour le 2e tour puis un finisseur sur le 3e tour. Chacun s'efface une fois son tour terminé, le 3e homme finissant seul en piste. Chaque trio s'aligne face à une autre nation en vis-à-vis. La qualification se joue au temps,  les deux meilleurs chronos disputent la finale.

Kilomètre ou contre la montre

C'est une épreuve de vitesse qui se court individuellement sur 1000 m contre-la-montre avec un départ arrêté. Le 500 m féminin est inscrit aux championnats du monde depuis 1995.

Tandem

C'est une course de vitesse qui se déroule sur 1500 m.

 

 

Demi-fond

C'est une course d'endurance qui se déroule derrière un entraîneur à moto sur une distance définie variant de 30 à 50 km ou dans un temps limité à une heure.

 

Poursuite Individuelle

Deux coureurs doivent essayer de se rejoindre sur une distance de 4 km pour les hommes et 3 km pour les femmes. Ils sont placés au milieu des lignes droites à la corde. Les vainqueurs de chaque série iront en 1/4 de finale, 1/2 finale et finale. C'est une épreuve de résistance: le record du monde appartient depuis janvier 2011 au Australien Jack Bobridge en 4mn10s534 soit une moyenne de 57,6 km/h. Le départ arrêté coûte environ 5 secondes. Il s'agit donc d'atteindre puis de soutenir pendant quatre minutes une vitesse de croisière à près de 60km/h !

 

Poursuite Olympique

C'est une épreuve masculine par 2 équipes de 4 coureurs qui sont placés au milieu de lignes droites.

La distance à parcourir est de 4 km. Les vainqueurs de chaque série sont qualifiés pour le tour suivant, le 1/4 de finale, etc. Le temps est pris sur le 3e coureur.

 

Course à l'américaine

Disputée pour la première fois au Madison Square Garden à New York, cette course porte également le nom 'Madison'. Une course de relais entre plusieurs équipes de deux coureurs sur une distance de 20 à 60 km. Durant un temps imparti, les équipes doivent effectuer le plus grand nombre de tours.

 

Keirin

Créé en 1948, le Keirin est une épreuve masculine d'endurance d'inspiration japonaise entre un peloton de 4 à 7 coureurs sur une distance de 2,5 km (soit 10 tours d'un anneau de 250 mètres). C'est un sprint lancé à allure progressive par un lièvre. Au départ les cyclistes se collent près d'une moto (ou derny) qui indique le rythme de la course pendant 3 tours. Le conducteur de cette petite motocyclette part doucement (25 km/h) puis il accélère au fil des tours jusqu'à environ 50 km/h. Derrière lui, les coureurs dont les positions de départ ont été tirés au sort, ont le droit de jouer des coudes pour se placer, mais sans dépasser le derny. Les coureurs commencent le sprint au moment où la moto s'écarte à environ 600 à 700 mètres de l'arrivée.  La vitesse peut dépasser les 60 km/h. Les cyclistes doivent posséder des qualités de vitesse, de tactique et d'audace. A noter qu'au Japon, le keirin donne lieu à des paris mutuels sur le modèle des courses hippiques en Europe. Seul champion du monde japonais : Harumi Honda en 1987.

 

Omnium

Epreuve combinée, une sorte de décathlon de la piste qui comporte six épreuves chez les hommes et cinq chez les femmes. Elle mélange les spécialités du sprint (tour lancé, km ou 500 m chez les femmes) avec les épreuves d'endurance (course aux points, élimination, scratch et poursuite). L'Omnium est une épreuve qui a fait partie pour la première fois du programme olympique de Londres en 2012. A noter que la poursuite individuelle sera disputée en tant que partie de l'Omnium et pas comme épreuve apart.

 

Les Six Jours

Créés en 1878 en Angleterre, c'est une épreuve masculine d'endurance. Les coureurs tournent sur la piste pendant six jours de suite.

Le Vélo Tout Terrain (VTT) ou Mountain Bike

Le VTT est une transformation d’une bicyclette permettant de dévaler des collines.

Né au début des années 1970 en Californie, le VTT se pratique sur des chemins en terre. Les coureurs doivent franchir de nombreux obstacles naturels en descente ou en montée. A cette époque, les vélos ressemblant aux vélos des années 30 (équipés de pneus à ballons et d'une seule vitesse), ont un guidon et des pneus plus larges (48 à 53 mm en cross; 63 à 76 mm en descente) que les vélos de course.

En 1974, l'Américain Gary Fisher, intrigué par ces vélos, décide de bricoler un exemplaire, plus léger, équipé de plusieurs vitesses, des dérailleurs, d'un guidon droit, des pneus larges et des freins résistants. Le premier prototype d'un VTT est né. En 1979, il fonde la société Mountain Bike' produisant des vélos conçus pour montées et descentes. Le premier VTT avec des suspensions hydrauliques fut lancé en 1990, toujours par Gary Fisher.

 

Les premières compétitions furent organisées par le Vélo Club Mount Tamalpais à San Francisco. Les pionniers du club ont inventé le ‘Repack Downhill’, une descente près du Golden Gate Bridge, qui avait lieu régulièrement entre 1976 et 1979.

 

Les disciplines en VTT sont la descente, le cross-country, le 4 cross et le marathon. Reconnu par l'Union Cycliste Internationale en 1990, l'épreuve de cross country (distances : 40/50 km pour les hommes et 30/40 km pour les femmes) fit son entrée Olympique en 1996.

 

Cross-country (XC)

C'est une épreuve d'endurance en ligne sur un parcours accidenté de 25 à 40 km qui se déroule sur une journée. Durée : environ 2 heures 15 pour les hommes contre 2 heures pour les femmes. En Coupe du Monde, la course se déroule en circuit fermé de 6 à 8 km.

Descente (DH ou Downhill)

C'est une épreuve de vitesse qui se déroule en deux manches. Les coureurs doivent descendre le plus rapidement un terrain en pente en franchissant de nombreux obstacles naturels. Longueur du parcours : entre 2 et 5 km. Dénivelé : 400 m minimum.

 

En descendant une pente, les coureurs de VTT peuvent atteindre des pointes de vitesse de 90 km/h !

 

Four Cross (4X)

Une course qui oppose quatre concurrents sur une très courte descente.

 

Trial

Cette discipline est axée sur l’équilibre et le franchissement. Le parcours doit être effectué en posant le minimum de fois le pied par terre.

 

A savoir :

Le Polo ne se joue pas qu’avec des chevaux ! Le Polo à Bicyclette fut inventé en Irlande en 1891. Une première démonstration eût lieu au Moulin Rouge en France en 1898. C’était surtout le premier sport de démonstration des J.O., en 1908 à Londres. Le polo vélo est un sport où deux équipes de 5 joueurs à vélo (même le gardien de but !) vont s'affronter au cours d'un match de deux périodes de 30 minutes chacune. Chaque équipe tente de marquer un maximum de buts à son adversaire (1 but = 1 point) sur un terrain dont les dimensions sont proches de celles d'un terrain de football. Seul l'arbitre est à pied. Cette discipline est reconnue depuis 2002 par l'Union Cycliste Internationale. 

Cyclo-cross

Départ : sur une route de préférence assez large et comprenant une ligne droite de 800 à 1000 mètres (si possible) avant la première difficulté.

Parcours : prévoir pour l’abordage de la première difficulté et donc du parcours lui-même, une entrée assez large et rétrécissant progressivement dans toute la mesure du possible.

Arrivée : l’arrivée (comme le départ) doit toujours être située sur route.

Lors des épreuves officielles, le circuit ne doit pas mesurer moins de 3 km. Le port du casque de sécurité rigide est obligatoire pour tous les coureurs lors des compétitions ou entraînements sur piste.

 

 

Le plus grand rassemblement du VTT au monde est le Roc d’Azur à Fréjus. La 21e édition en 2004 a accueilli quelque 13 000 coureurs parmi l’élite mondiale. Les vainqueurs : Miguel Martinez chez les hommes et la Canadienne Alison Sydor chez les femmes.

 

BMX

Le Bicycle Moto Cross est né en Californie dans les années 70. Inspiré du MotoCross, il se situe entre le vélo et la moto et se pratiqua jadis sur des petites pistes de “MotoCross”.

Faisant partie de la Fédération française de cyclisme depuis 1990, le BMX en France c’est quelque 7 000 licenciés, 250 clubs, 350 pistes permanents et 50 champs de bosses.

 

Le vélo en BMX possède un seul frein à l'arrière, un plateau simple, un braquet 44 x 16. L'appellation 20 pouces désigne la taille du cadre et des roues.

Les courses de BMX se déroulent sur des circuits d’environ 350 mètres, comprenant sauts, virages relevés et autres obstacles. Chaque manche (qualifications, quarts de finale, demi-finales, finale) voit s’affronter huit coureurs ; les quatre premiers sont qualifiés pour le tour suivant.

En avril 1981, la Fédération Internationale de BMX a été créée, et les premiers Championnats du Monde eurent lieu en 1982. Le BMX s’est rapidement développé comme un sport à part entière, et après quelques années, avait clairement plus de points communs avec le cyclisme qu’avec le motocyclisme au niveau réglementaire. Depuis janvier 1993, le BMX a été complètement intégré à l’Union Cycliste Internationale.

Le BMX acrobatique ou "free style" pratiqué dans un skate-park, est inventé par l’Américain Bob Haro. Il se développe dans les années 90 grâce à l'organisation des X-games aux Etats-Unis. D’autres disciplines se développent telles le “street”, rouler dans la rue en sautant les trottoirs en utilisant l’infrastructure urbaine telles rampes d’escaliers ou bancs ; le “trail/dirt” pour ceux qui aiment effectuer des figures, des bosses et des sauts en BMX dans la campagne ; le “flat” (plat) pour effectuer des figures au sol sans s’arrêter ou mettre ses pieds à terre ; le “vert”,le rider évolue sur un half-pipe dans des skate-parks en combinant des figures en aérials.

Le BMX devient sport olympique en 2008.  

Parmi les meilleurs riders professionnels du circuit mondial on peut citer le virtuose américain Dave Mirra (4-4-74), onze fois victorieux des X games d’été (Jeux de l’extrême) depuis 1996 en vert et en street ; le légendaire Américain Matt Hoffman (1-9-72), dix fois champion du monde en vert; le Canadien Jay Mirron (3-10-70), spécialiste en dirt et street et l'Américain Trevor Meyer (20-3-72), triple vainqueur des X games en flat. Le français Alex Jumelin (23-11-77) est le grand spécialiste français du flatland sans oublier Christophe Lévêque (11-2-73), champion du monde élite en 1991 et 1995.

Les championnes du monde tricolores : Christelle Le Saout en 1992, Sabine Caballe en 1995, Audrey Pichol en 1999 et Elodie Ajinca en 2003.

 

Trial

Discipline récente axée sur l'habilité du cycliste (et non sur la vitesse) qui se pratique sur un circuit accidenté et dénivelé, coupé en zones, soit en plein air (routes, chemin, sous-bois) soit dans un stade. Le concurrent doit parcourir chaque zone sans y jamais poser le pied à terre. On utilise deux catégories de roues : les "20 pouces" et les "26 pouces". Un championnat du monde par catégorie a lieu depuis 1992 pour les 20 pouces et depuis 1996 pour les 26 pouces.

 

 

Copyright Sportquick/Promedi

Livescore.in TellyBolly Arab Magazine
Find a Result
Résultats des compétitions
A travers la Flandre
A Travers la Flandre-Occidentale (anciennement Trois jours de Flandre-Occidentale)
AMSTEL GOLD RACE
Arctic Race of Norway
Bicyclette Basque
BinckBank Tour (ancien Tour du Benelux et Eneco Tour)
Bordeaux-Paris
Boucles de l'Aulne
Bretagne Classic (ancien Grand Prix de Plouay Ouest France)
Brussels Cycling Classic (anciennement Paris-Bruxelles)
Canberra Coupe du Monde
Championnat du Danemark
Championnat d'Allemagne
Championnat d'Australie
Championnat d'Autriche
Championnat d'Espagne
Championnat d'Europe BMX
Championnat d'Europe de Cyclo-Cross
Championnat d'Europe sur Piste
Championnat d'Italie
Championnat de Belgique
Championnat de France de cyclo-cross
Championnat de France sur piste
Championnat de France sur route
Championnat de Grande Bretagne
Championnat de la République Tchèque
Championnat de Pologne
Championnat de Russie
Championnat de Slovénie
Championnat de Suisse
Championnat de Zurich
Championnat des Etats-Unis
Championnat des Pays-Bas
Championnat du Kazakhstan
Championnat du Luxembourg
Championnat du Monde sur Piste Amateurs
Championnat du Portugal
Championnats d'Europe Route Espoirs
Championnats d'Europe Route Pros
Championnats du Monde BMX
Championnats du Monde Cyclo-Cross Amateurs
Championnats du Monde Cyclo-Cross Femmes
Championnats du Monde Cyclo-Cross Hommes
CHAMPIONNATS DU MONDE SUR PISTE
CHAMPIONNATS DU MONDE SUR ROUTE
Châteauroux Classic de l'Indre
Cholet-Pays de Loire
Chrono des Nations (Les Herbiers)
Circuit de la Sarthe-Pays de la Loire
CIRCUIT HET NIEUWSBLAD (ancien Het Volk)
Clasica Alcobendas
Clasica San Sebastian
Classic Loire-Atlantique
Classique des Alpes
Colorado Classic
Coppa Sabatini
Coupe de France
Coupe du Monde Cyclo-Cross
Coupe du monde Wellington
Course de la Paix
CRITERIUM DU DAUPHINE
Critérium International
Cyclassics de Hambourg
Duo Normand
Eschborn-Francfort (ancien Grand Prix de Francfort)
Etoile de Bessèges
First Union Liberty Classic
Flèche Brabançonne
Flèche d'Emeraude
FLECHE WALLONNE
GAND-WEVELGEM
Geelong Coupe du Monde (femmes)
Grand Prix d'Autriche
Grand Prix d'Isbergues
Grand Prix d'Ouverture La Marseillaise
Grand Prix de Castilla et Leon
Grand Prix de Denain
Grand Prix de Fourmies
Grand Prix de l'Escaut (Scheldeprijs)
Grand Prix de la Côte étrusque
Grand Prix de la Somme
Grand Prix de Lugano
Grand Prix de Montréal
Grand Prix de Plumelec-Morbihan
Grand Prix de Québec
Grand Prix de Rennes
Grand Prix de Suisse
Grand Prix de Valladolid (femmes)
Grand Prix de Wallonie
Grand Prix de Zurich
Grand Prix des Nations
Grand Prix du Canton d'Argovie
Grand Prix du Midi Libre
Grand Prix du Pays de Galles
Grand Prix E3 Harelbeke
Grand Prix Miguel Indurain (GP de Navarre)
Grand Prix Pino Cerami
Grande Boucle
Grande Boucle CEE
Hamilton Coupe du monde femmes
Herald Sun Tour
Hessen Rundfahrt - Drei Länder Tour Germany
Klasika Primavera de Amorebieta
Kuurne-Bruxelles-Kuurne
La Course by Le Tour de France
La Méditerranéenne (ancien Tour Méditerranéen)
La Route de France
Ladies Tour Beneden-Maas
Le Samyn
LIEGE-BASTOGNE-LIEGE
Mémorial Marco Pantani
MILAN-SAN REMO
Milan-Turin
Nokere-Koerse
Open de Suède à Vargarda
Paris-Bourges
Paris-Camembert
Paris-Corrèze
Paris-Nice
PARIS-ROUBAIX
Paris-Tours
Polynormande
Primavera Rosa
Primus Classic Impanis - Van Petegem
Quatre jours de Dunkerque
Regio Tour International
Ride London Classic
Route Adélie de Vitré
Route d'Occitanie (ancienne Route du Sud)
Ruta del Sol (Tour d'Andalousie)
Semaine Internationale Coppi & Bartali
Setmana Catalana
Six jours de Grenoble
Strade Bianche
Super Prestige
Super Prestige Cyclo-cross
Sydney Coupe du Monde
Thredbo Coupe du Monde
Tirreno-Adriatico
Tour d'Alberta
Tour d'Allemagne
Tour d'Autriche
Tour d'Emilie
TOUR D'ESPAGNE (Vuelta a España)
Tour d'Irlande
TOUR D'ITALIE (Giro d'Italia)
Tour d'Oman
Tour de Bavière (Bayern Rundfahrt)
Tour de Belgique
Tour de Berne
Tour de Burgos
Tour de Californie
Tour de Castille et Leon
Tour de Catalogne
Tour de Cologne (Rund um Köln)
Tour de Drenthe (A travers la Drenthe)
Tour de Dubaï
TOUR DE FRANCE
Tour de Grande Bretagne
Tour de Hollande
Tour de l'Ain
Tour de l'Algarve
Tour de l'Aude
Tour de l'Avenir
Tour de l'Euro Métropole (ex circuit Franco-Belge)
Tour de l'Ile de Chongming
Tour de la communauté de Madrid
Tour de La Provence
Tour de la Rioja
Tour de Langkawi
Tour de Lombardie
Tour de Murcie
Tour de Normandie
Tour de Norvège
Tour de Nuremberg
Tour de Pékin
Tour de Picardie
Tour de Pologne
Tour de Reggio de Calabre
Tour de Romandie
Tour de Rotterdam
Tour de San Luis
Tour de Sardaigne
Tour de Suisse
Tour de Thuringe féminin
Tour de Toscane
Tour de Turquie
Tour de Valence
Tour de Vendée
Tour de Vénétie-Coppa Placci
Tour de Wallonie
Tour de Yorkshire
Tour des Alpes (ancien Tour du Trentin)
Tour des Apennins
Tour des Asturies
Tour des Emirats Arabes Unis (ancien Tour d'Abou Dhabi)
Tour des Fjords
TOUR DES FLANDRES
Tour Down Under
Tour du Danemark
Tour du Doubs
Tour du Finistère
Tour du Frioul
Tour du Gelderland
Tour du Grand Montréal
Tour du Guangxi
Tour du Haut-Var
Tour du Limousin
Tour du Luxembourg
Tour du Pays Basque
Tour du Piémont
Tour du Poitou Charentes
Tour du Portugal
Tour du Qatar
Tro-Bro Léon
Trofeo Alfredo Binda (femmes)
Trofeo Laigueglia
Trois Jours de Bruges-La Panne (ancien Trois Jours de La Panne)
Trois Vallées Varésines
Trophée d'or féminin
Trophée des Grimpeurs
Trophée International France
Tropicale Amissa Bongo
UCI World Tour (Pro-Tour avant)
USA Pro Cycling Challenge (ex Tour du Colorado)
Vélo d'Or Espoirs
Vélo d'Or Français
Vélo d'Or Mondial
Women's Herald Sun Tour
World Ports Classic
World Tour féminin route (ancienne Coupe du monde route Femmes) ; Coupe du monde Hommes
Dicostars
Abbott-Mara
Abdoujaparov-Djamolidine
Ackermann-Pascal
Adler-Siegfried
Adorni-Vittorio
Aerts-Jean
Agnolutto-Christophe
Agostinho-Joachim
Ailloud-Eva
Aimar-Louis
Aimar-Lucien
Aimo-Bartolomeo
Aitken-Brett
Alaphilippe-Julian
Alavoine-Jean
Albert-Niels
Alcala-Raul
Alcibiades Avila-Edwin
Allier-Thomas
Altig-Rudi
Amberg-Léo
Ampler-Uwe
Anderson-Phil
Andrieux-Henri
Andrieux-Robert
André-Sylvain
Anglade-Henry
Ankudinoff-Ashlee
Anquetil-Jacques
Arashiro-Yukiya
Archambaud-Maurice
Archibald-Katie
Argentin-Moreno
Armstrong-Kristin
Armstrong-Lance
Arndt-Judith
Arnold-Reginald
Arnould-Dominique
Aru-Fabio
Astarloa-Igor
Astarloza-Mikel
Aucouturier-Hippolyte
Auge-Stephane
Awang-Azizulhasni
Baert-Dirk
Baffi-Adriano
Baffi-Pierino
Bahamontes-Federico
Baldato-Fabio
Baldini-Ercole
Ballan-Alessandro
Ballanger-Félicia
Ballerini-Franco
Balmanion-Franco
Bardet-Romain
Barguil-Warren
Barker-Elinor
Baronchelli-Gianbattista
Bartali-Gino
Barteau-Vincent
Barthe-Stéphane
Bartko-Robert
Bartoli-Michele
Basso-Ivan
Basso-Marino
Bastianelli-Marta
Bates-Katherine
Battaglin-Giovanni
Battesini-Fabio
Bauer-Steve
Baugé-Grégory
Bauvin-Gilbert
Bayley-Ryan
Beaufrand-Roger
Beghetto-Guiseppe
Beheyt-Benoni
Belloni-Gaetano
Bellutti-Antonella
Bennati-Daniele
Bennett-Kyle
Beppu-Fumiyuki
Bernard-Jean-François
Bernaudeau-Jean-René
Berrendero-Julian
Berthet-Marcel
Berthon-Laurie
Berzin-Evgueni
Betancur -Carlos
Betschart-Kurt
Bettini-Paolo
Bevilacqua-Antonio
Beyaert-José
Bianchetto-Sergio
Binda-Alfredo
Biondi-Laurent
Bitossi-Franco
Blaak-Chantal
Blanchonnet-Armand
Blijlevens-Jeroen
Boardman-Chris
Boasson Hagen-Edvald
Bobet-Louison
Bobridge-Jack
Bobrik-Vladislav
Boden-Falk
Bonanomi-Roberta
Bonazzi-Giovanna
Bondue-Alain
Bonnet-William
Bontempi-Guido
Boogerd-Michael
Boom-Lars
Boonen-Tom
Bortolami-Gianluca
Bos-Theo
Botero-Santiago
Bottecchia-Ottavio
Boudat-Thomas
Bouhanni-Nacer
Bourgain-Mickaël
Bourlon-Albert
Bouvet-Albert
Bovet-Alfredo
Boyer-Eric
Bracke-Ferdinand
Brajkovic-Janez
Bramati-Luca
Brand-Lucinda
Brard-Florent
Braun-Gregor
Brennauer-Lisa
Breukink-Erik
Brochard-Laurent
Bronzini-Giorgia
Brown-Graeme
Brunen-Yvonne
Brunero-Giovanni
Bruyneel-Johan
Bruyère-Joseph
Brändli-Nicole
Bubnenkova-Svetlana
Buchanan-Caroline
Bugdahl-Klaus
Bugno-Gianni
Burke-Steven
Burton-Beryl
Bussi-Vittoria
Buysse-Achiel
Buysse-Lucien
Bölts-Udo
Büchli-Matthijs
Cahard-Yavé
Calmejane-Lilian
Camenzind-Oskar
Campenaerts-Victor
Cancellara-Fabian
Canins-Maria
Cant-Sanne
Cantele-Noemi
Capelle-Christophe
Capiot-Johan
Cappellotto-Alessandra
Caput-Louis
Carapaz-Richard
Caritoux-Eric
Carpenter-Phinney-Connie
Carrara-Emile
Carrigan-Sara
Casagrande-Francesco
Casar-Sandy
Casartelli-Fabio
Casero-Angel Luis
Casper-Jimmy
Catlin-Kelly
Cavendish-Mark
Cañardo-Mariano
Celestino-Mirko
Cerami -Pino
Chaillot-Louis
Chainel-Lefèvre-Lucie
Champion-Dimitri
Charpentier-Robert
Chavanel-Sylvain
Chavanel-Sébastien
Chaves-Esteban
Cheng-Ji
Chiappa-Imelda
Chiappucci-Claudio
Chioccioli-Franco
Chiotti-Jérôme
Chozas-Eduardo
Christophe-Eugène
Ciolek-Gerald
Cipollini-Mario
Claes-Georges
Clair-Sandie
Clancy-Ed
Clark-Danny
Claveyrolat-Thierry
Clerici-Carlo
Clignet-Marion
Close-Alex
Clère-Régis
Cobo-Juan Jose
Cogan-Pierre
Colas-Fabrice
Collinelli-Andrea
Colombo-Gabriele
Colotti-Jean-Claude
Compton-Katherine
Contador-Alberto
Contini-Silvano
Cooke-Nicole
Coppel-Jérôme
Coppi-Fausto
Coppi-Serse
Coquard-Bryan
Cornet-Henri
Costa-Rui
Criquelion-Claudy
Crupelandt-Charles
Cubino-Laudelino
Cummings-Steve
Cunego-Damiano
Cure-Amy
Curuchet-Juan
D'Almeida-Michaël
D'Hoore-Jolien
Da Silva-Acacio
Daems-Emile
Daler-Jiri
Dancelli-Michele
Danguillaume-Camille
Danguillaume-Jean-Pierre
Danneels-Gustave
Darrigade-André
Daudet-Joris
Dawkins-Eddie
Dawson-Peter
Day-Mike
De Bie-Danny
De Bruin-Petra
De Bruyne-Fred
De Civry-Frédéric
De Clercq-Mario
De Goede-Anne
De Ketele-Kenny
De Las Cuevas-Armand
De Meyer-Marc
De Muer-Maurice
De Muynck-Johan
De Rijcke-Germain
De Roo-Johan
De Vlaeminck-Eric
De Vlaeminck-Roger
De Waele-Maurice
De Wilde-Etienne
De Wilde-Robert
De Wolf-Alfons
De Wolf-Dirk
Debaets-Gérard
Decock-Roger
Defilippis-Nino
Defraye-Odile
Degenkolb-John
Deignan-Armitstead-Elizabeth
Dejouhannet-Michel
Dekker-Erik
Dekker-Thomas
Delgado-Pedro
Delion-Gilles
Delisle-Raymond
Deloor-Gustaaf
Demet-Barry-Deirdre
Demol-Dirk
Dennis-Rohan
Desbiens-Laurent
Desgrange-Henri
Dessel-Cyril
Devolder-Stijn
Dewaele-Maurice
Dhaenens-Rudy
Di Luca-Danilo
Di Paco-Raffaele
Diaz-Maria Gabriela
Dibben-Jonathan
Dierickx-André
Dietzen-Raimund
Dill-Bundi-Robert
Dmitriev-Denis
Dolman-Evert
Dotto-Jean
Downing-Burton
Dowsett-Alex
Doyle-Tony
Dublé-Arnaud
Dubnicoff-Tanya
Duclos-Lassalle-Gilbert
Dufaux-Laurent
Dufraisse-André
Dumoulin-Samuel
Dumoulin-Tom
Dupont-Jacques
Dupré-Victor
Durand-Jacky
Durbridge-Luke
Dygert-Chloe
Démare-Arnaud
Echave-Federico
Edmondson-Annette
Egg-Oscar
Egli-Paul
Eilers-Joachim
Eisel-Bernhard
Ekimov-Viatcheslav
Ellegaard-Thorvold
Elli-Alberto
Enders-René
Enzenauer-Ute
Ermenault-Philippe
Ermolaeva-Galina
Escartin-Fernando
Esclassan-Jacques
Escobar-Sergi
Escuredo-Jose Antonio
Evans-Cadel
Even-Lancien -Nathalie
Evenepoel-Remco
Faber-François
Fachleitner-Edouard
Faggin-Leandro
Farrar-Tyler
Feillu-Brice
Feillu-Romain
Ferrand-Prévot-Pauline
Ferrier-Bruneau-Christel
Ferrigato-Andrea
Ferris-Michelle
Fiedler-Jens
Fields-Connor
Fignon-Laurent
Flameng-Léon
Flecha-Juan Antonio
Florez-Alfonso
Fondriest-Maurizio
Foré-Noël
Forestier-Jean
Fornara-Pasquale
Frank-Gert
Frantz-Nicolas
Fredborg-Niels
Freire-Oscar
Freuler-Urs
Frey Jensen-Mogens
Friol-Emile
Fritz-Albert
Froome-Christopher
Fuente-Jose Manuel
Fuglsang-Jakob
Fukushima-Shinichi
Fulst-Guido
Furlan-Giorgio
Fédrigo-Pierrick
Förstemann-Robert
Gadret-John
Gaiardoni-Sante
Gaignard-Roger
Galetti-Carlo
Gallopin-Tony
Galvez-Isaac
Gambillon-Geneviève
Ganna-Filippo
Gané-Laurent
Garate-Juan Manuel
Garin-Maurice
Garkuchina-Tamara
Garrigou-Gustave
Garzelli-Stefano
Gasparella-Valentino
Gasparotto-Enrico
Gaul-Charly
Gaumont-Philippe
Gautheron-Isabelle
Gauthier-Bernard
Gautier-Cyril
Gavazzi-Pierino
Gaviria-Fernando
Gayant-Martial
Gendron-Nathalie
Georget-Emile
Georget-Léon
Gerdemann-Linus
Gerrans-Simon
Geschke-Hans-Jürgen
Gesink-Robert
Geslin-Anthony
Geyre-Arnaud
Ghirotto-Massimo
Gianetti-Mauro
Gijssels-Romain
Gilbert-Philippe
Gilmore-Matthew
Gimondi-Felice
Giovanetti-Marco
Girard-Thierry
Girardengo-Costante
Glaetzer-Matthew
Godefroot-Walter
Golz-Rolf
Gomez-Marc
Gong-Jinjie
Gonzalez-Aitor
Gonzalez-Yumari
Gonzalez-Picco-Chepe
Goss-Matthew
Gotti-Ivan
Graczyk-Jean
Grankovskaia-Svetlana
Grassin-Robert
Gray-Dunc
Greipel-André
Groenendaal-Richard
Groenewegen-Dylan
Gros-Mathilde
Grosskost-Charly
Groussard-Joseph
Grunke-Klaus-Jurgen
Guardini-Andrea
Guarnier-Megan
Guderzo-Tatiana
Guerra-Learco
Guerra-Lisandra
Guerra-Pietro
Guesdon-Frédéric
Guignard-Paul
Guimard-Cyrille
Gunnewijk-Loes
Guo-Shuang
Gutierrez-José Ivan
Géminiani-Raphaël
Gérard-Arnaud
Gérardin-Louis
Hübner-Michael
Hage-Heleen
Hamburger-Bo
Hamilton-Tyler
Hammer-Sarah
Hammond-Roger
Hampsten-Andrew
Hansen-Henry
Hansen-Lasse Norman
Hansen-Willy Falk
Haringa-Ingrid
Haritz-Günther
Harnett-Curt
Harris-Reginald
Hartwell-Erin
Hassenforder-Roger
Haussler-Heinrich
Havik-Mieke
Hayles-Robert
Hayman-Mathew
Heeb-Barbara
Henao-Sergio
Henderson-Gregory
Hepburn-Michael
Heras-Roberto
Herijgers-Paul
Hermans-Mathieu
Herrera-Luis
Hesjedal-Ryder
Hesslich-Lutz
Heulot-Stéphane
Hill-Darryn
Hinault-Bernard
Hincapie-Georges
Hindes-Philip
Hoban-Barry
Holden-Mari
Hoogland-Jeffrey
Horner-Chris
Hoste-Franck
Houvenaghel-Wendy
Howard-Leigh
Hoy-Chris
Huck-Bill
Hughes-Clara
Huguet-Sonia
Humbert-Faure-Magali
Hunter-Robert
Huret-Constant
Hurley-Marcus
Huschke-Thomas
Hushovd-Thor
Idée-Emile
Iglinskiy-Maxim
Ignatiev-Mikhail
Impanis-Raymond
Impey-Daryl
Indurain-Miguel
Ivanov-Sergueï
Jacobs-Elsy
Jaermann-Rolf
Jalabert-Laurent
Jalabert-Nicolas
James-Becky
Janssen-Jan
Jeuland-Pascale
Jimenez-Julio
Johansson-Bernt
Johansson-Emma
Julich-Bobby
Jungels-Bob
Kaers-Karel
Kanis-Willy
Kapitonov-Viktor
Kappes-Andreas
Karimova-Natalia
Karpets-Vladimir
Karstens-Gerben
Kashechkin-Andreï
Kelly-Sean
Kelly-Shane
Kenny-Jason
Kenny-Trott-Laura
Kimmann-Niek
Kint-Marcel
Kirchen-Jean
Kirchen-Kim
Kiritchenko-Alexandre
Kirsipuu-Jaan
Kiryienka-Vasil
Kittel-Marcel
Klabinski-Edouard
Klier-Andreas
Kluge-Roger
Klöden-Andreas
Knaven-Servais
Knecht-Hans
Kneisky-Morgan
Knetemann-Gerrie
Knol-Monique
Knudsen-Knut
Koblet-Hugo
Kohl-Bernhard
Kolobnev-Alexandr
Konyshev-Dimitri
Kopylov-Sergueï
Kreuziger-Roman
Kristoff-Alexander
Krupeckaite-Simona
Kuiper-Hennie
Kupfernagel-Hanka
Kwiatkowski-Michal
Kübler-Ferdi
Küng-Stefan
Lacquehay-Jacques
Ladagnous-Matthieu
Lafargue-Quentin
Laguia-José Luis
Lamboley-Jean-Jacques
Lambot-Firmin
Landis-Floyd
Lapize-Octave
Lapébie-Guy
Lapébie-Roger
Lapébie-Serge
Larsson-Gustav Erik
Lauredi-Nello
Laurent-Michel
Lausberg-Sören
Lavainne-Christophe
Lavreysen-Harrie
Lazaridès-Lucien
Le Corguillé-Laetitia
Le Floch-Magali
Le Grévès-René
Le Mével-Christophe
Le Quellec-Vincent
Le Tourneur-Alfred
LeMond-Greg
Leblanc-Luc
Leclercq-Jean-Claude
Leducq-André
Lee-Wai Sze
Legeay-Roger
Lehmann-Jens
Leipheimer-Levi
Lejarreta-Marino
Leman-Eric
Lepistö-Lotta
Letort-Désiré
Levy-Maximilian
Liboton-Roland
Ligtlee-Elis
Linart-Victor
Lino-Pascal
Ljungskog-Susanne
Llaneras-Joan
Lombardi-Giovanni
Longo-Renato
Longo Borghini-Elisa
Longo-Ciprelli-Jeannie
Lopez-Miguel Angel
Lubberding-Henk
Ludwig-Olaf
Lund-Jorgen
Luperini-Fabiana
Lutz-Hans
Maaskant-Martijn
Maassen-Frans
Mactier-Katie
Madiot-Marc
Madiot-Yvon
Maertens-Freddy
Maes-Romain
Maes-Sylvère
Magne-Antonin
Magni-Fiorenzo
Magnien-Emmanuel
Magné-Frédéric
Mahé-André
Mahé-François
Majka-Rafal
Malchow-Maik
Mani-Caroline
Manning-Paul
Marcato-Marco
Marie-Thierry
Marinelli-Jacques
Markov-Alexei
Marsal-Catherine
Martin-Dan
Martin-Tony
Martinelli-Giuseppe
Martinello-Silvio
Martinez-Mariano
Marvulli-Franco
Maspes-Antonio
Massignan-Imerio
Masson-Emile
Masson-Paul
Mastrotto-Raymond
Matthes-Ruthie
Matthews-Michael
Mauri-Melchor
Maye-Paul
Mayo-Iban
Maës-Sylvère
McCulloch-Kaarle
McEwen-Robbie
McGee-Bradley
McGregor-Yvonne
McGrory-Scott
Meares-Anna
Meijer-Connie
Melchers-Van Poppel-Mirjam
Menchov-Denis
Mengin-Christophe
Merckx-Eddy
Meredith-Leon
Messina-Guido
Meulenberg-Eloi
Meyer-Cameron
Michard-Lucien
Millar-David
Millar-Robert
Millward-Wilson-Anna
Minali-Nicola
Mirra-Dave
Mitchell-Ethan
Mockridge-Russell
Moeskops-Peter
Moncassin-Frédéric
Moncoutié-David
Monier-Damien
Monin-Jean-Michel
Monséré-Jean-Pierre
Moore-James
Mora -Sebastian
Moreau-Christophe
Moreau-Francis
Morelon-Daniel
Moreno-Daniel
Moreno-Jose Manuel
Morkov-Michael
Mortensen-Leif
Morton-Stephanie
Moser-Francesco
Moser-Moreno
Motta-Gianni
Mottet-Charly
Mourey-Francis
Muenzer-Lori-Ann
Mulder-Teun
Museeuw-Johan
Nakano-Koichi
Nash-Katerina
Nazon-Damien
Neben-Amber
Neiwand-Gary
Nelissen-Wilfried
Nencini-Gastone
Neumann-Annette
Neuville-Jérôme
Newton-Chris
Nibali-Vincenzo
Nicoloso-Verger-Isabelle
Niewiadoma-Katarzyna
Nijdam-Jelle
Nijs-Sven
Nimke-Stefan
Nocentini-Rinaldo
Nothstein-Marthy
Novarra-Reber-Sue
Noyelle-André
Nuyens-Nick
Nyquist-Ryan
O'Grady-Stuart
O'Shea-Glenn
Obree-Graeme
Ocaña-Luis
Ockers-Stan
Odin-Cécile
Oersted-Hans-Erik
Olano-Abraham
Olmo-Giuseppe
Olmo-Giuseppe
Oosterbosch-Bert
Ottenbros-Harm
Otxoa-Javier
Oubron-Robert
Ovion-Régis
Paillard-Georges
Pajon-Mariana
Panarina-Olga
Panizza-Wladimiro
Pantani-Marco
Paraskevin-Young-Connie
Parent-Georges
Parra-Fabio
Patanchon-Fabien
Pauriol-Rémi
Pauwels-Kevin
Pavesi-Attilio
Peeters-Ludo
Peffgen-Wilfried
Pelchat-Michel
Pellizotti-Franco
Pendleton-Victoria
Pensec-Ronan
Pereiro-Oscar
Perez-Walter
Perkins-Shane
Perrin-Maurice
Pervis-François
Peschel-Uwe
Petacchi-Alessandro
Petit-Breton-Lucien
Pettersson-Gösta
Pfenninger-Fritz
Phillips-Liam
Phinney-Taylor
Piemontesi-Domenico
Piepoli-Leonardo
Pieters-Amy
Pijnen-Rene
Pineau-Jérôme
Pingeon-Roger
Pino-Alvaro
Pinot-Thibaut
Pintens-Georges
Pitel-Edwige
Planckaert-Eddy
Planckaert-Joseph
Planckaert-Walter
Plattner-Oscar
Poblet-Miguel
Podenzana-Massimo
Pohl-Stephanie
Poliakova-Tamara
Polikieviciute-Rasa
Polkhanova-Valentina
Pollentier-Michel
Pontoni-Daniele
Pooley-Emma
Porte-Richie
Porter-Hugh
Post-Peter
Pottier-Magali
Pottier-René
Poulain-Gabriel
Poulidor-Raymond
Pozzato-Filippo
Prim-Tommy
Privat-René
Pucinskaite-Edita
Puerta-Fabian
Pélissier-Charles
Pélissier-Francis
Pélissier-Henri
Péraud-Jean-Christophe
Queally-Jason
Quintana-Nairo
Raab-Uwe
Raas-Jan
Rasmussen-Alex
Rasmussen-Michael
Reade-Shanaze
Rebellin-Davide
Rebillard-Daniel
Rebry-Gaston
Redant-Hendrik
Repo-Katja
Reynders-Yvonne
Riblon-Christophe
Rich-Michael
Richard-Maurice
Richard-Pascal
Riis-Bjarne
Rinero-Christophe
Risi-Bruno
Ritter-Ole
Rivera-Coryn
Rivierre-Gaston
Rivière-Roger
Roberts-Luke
Robic-Jean
Robin-Jean-Cyril
Robinson-Brian
Robinson-Danny
Robinson-Kevin
Roche-Stephen
Rodriguez-Delio
Rodriguez-Joaquim
Rogers-Michael
Roglic-Primoz
Rolland-Antonin
Rolland-Pierre
Romero-Rebecca
Rominger-Tony
Rondeaux-Roger
Ronsse-Georges
Rooks-Steven
Rossi-Jules
Rossner-Petra
Rostollan-Louis
Rous-Didier
Rousseau-Florian
Rousseau-Michel
Roux-Anthony
Roux-Laurent
Rowsell-Shand-Joanna
Rué-Gérard
Ruiz-Bernardo
Ruttimann-Niki
Sacchi-Enzo
Sagan-Peter
Salumae-Erika
Salvetat-Maryline
Samokhvalova-Svetlana
Sanchez-Clara
Sanchez-Luis Leon
Sanchez-Samuel
Sandstod-Michael
Santy-Alain
Saronni-Giuseppe
Sassone-Robert
Sastre-Carlos
Savignoni-Jean-Christophe
Savoldelli-Paolo
Scarponi-Michele
Schep-Peter
Schepers-Alfons
Scherens-Joseph \'Jef\'
Schleck-Andy
Schleck-Frank
Schmidtke-Freddy
Schneider-Othmar
Schop-Astrid
Schotte-Briek
Schuiten-Roy
Schulte-Gerrit
Schumacher-Stefan
Sciandri-Maximilian
Scieur-Léon
Seigneur-Eddy
Sellier-Félix
Sercu-Patrick
Sergent-Jesse
Severeyns-Emile
Shanks-Alison
Shmeleva-Daria
Shuang-Guo
Sicard-Romain
Simon-Pascal
Simoni-Gilberto
Simonnet-Valérie
Simpson-Tom
Simunek-Radomir
Sinkewitz-Patrik
Sireau-Kévin
Siutsou-Kanstantsin
Slaats-Frans
Slioussareva-Olga
Smulders-Laura
Soler-Juan Mauricio
Somarriba-Joane
Sosenka-Ondrej
Soukhoroutchenkov-Serguei
Speicher-Georges
Spilak-Simon
Stablinski-Jean
Staff-Jamie
Staff-Jamie
Stahurskaia-Zinaida
Stannard-Ian
Steegmans-Geert
Steels-Tom
Stephens-Neil
Stevens-Evelyn
Strombergs-Maris
Stybar-Zdenek
Suter-Henri
Svorada-Jan
Swift-Ben
Symonenko-Oleksandr
Szozda-Stanislaw
Szurkowski-Ryszard
Sörensen-Rolf
Taccone-Vito
Tafi-Andrea
Tchmil-Andreï
Teisseire-Lucien
Terpstra -Niki
Teuns-Dylan
Teutenberg-Ina-Yoko
Thaler-Klaus-Peter
Theunisse-Gert-Jan
Thirionet-Laurent
Thomas-Benjamin
Thomas-Geraint
Thompson-Inga
Thoms-Lothar
Thurau-Dietrich
Thys-Philippe
Thévenet-Bernard
Thürig-Karin
Tiernan-Locke-Jonathan
Timoner-Guillermo
Tkac-Anton
Tonkov-Pavel
Tournant-Arnaud
Tourné-Stan
Trentin-Matteo
Trentin-Pierre
Trousselier-Louis
Tsareva-Galina
Tsylinskaya-Markovnichenko-Natallia
Turrini-Giordano
Twigg-Rebecca
Tyler-Sharman-Lucy
Ugrumov-Piotr
Ullrich-Jan
Ulmer-Sarah
Umaras-Gintautas
Unterwalder-Uwe
Uran-Rigoberto
Vaarten-Michel
Valgren-Michael
Vallet-Bernard
Valverde-Alejandro
Van Aert-Wout
Van Avermaet-Greg
Van Bon-Léon
Van Damme-Albert
Van Dijk-Ellen
Van Eijden-Jan
Van Est-Wim
Van Garderen-Tejay
Van Hauwaert-Cyrille
Van Hooydonck-Edwig
Van Impe-Kevin
Van Impe-Lucien
Van Kempen-Piet
Van Lancker-Eric
Van Lancker-Robert
Van Looy-Rik
Van Oosten-Hage-Cornella
Van Petegem-Peter
Van Poppel-Jean-Paul
Van Springel-Herman
Van Steenbergen-Rik
Van Vleuten-Annemiek
Van Vliet-Arie
Van de Vijver-Heidi
Van den Brand-Daphny
Van der Breggen-Anna
Van der Poel-Adri
Van der Poel-Mathieu
Van der Velde-Johan
Vandenbroucke-Frank
Vanderaerden-Eric
Vansummeren-Johan
Vasseur-Cédric
Vaugrenard-Benoît
Veggerby-Jens
Verbeeck-Frans
Verbrugghe-Rik
Vermandel-René
Vermeulin-Michel
Vernet-Philippe
Verschueren-Théo
Vervecken-Erwin
Vichot-Arthur
Vicino-Bruno
Vietto-René
Vigier-Sébastien
Villa-Marco
Villumsen Serup-Linda Melanie
Vinnicombe-Martin
Vinokourov-Alexandre
Virenque-Richard
Visentini-Roberto
Visser-Adrie
Viviani-Elia
Voeckler-Thomas
Vogel-Kristina
Vogondy-Nicolas
Voigt-Jens
Voinova-Anastasia
Vonhof-Peter
Vos-Marianne
Walker-Sarah
Walkowiak-Roger
Watt-Kathryn
Wauters-Marc
Webster-Sam
Wegmüller-Thomas
Wellens-Bart
Wellens-Tim
Welsford-Sam
Welte-Miriam
Weylandt-Wouter
Whitten-Tara
Wiasak-Rebecca
Wiggins-Bradley
Wild-Kirsten
Willems-Daniel
Willoughby-Sam
Winnen-Peter
Wolff-René
Wolfshohl-Rolf
Wong-Kam Po
Wood-Oenone
Woods-Dean
Worrack-Trixi
Wouters-Marc
Wyman-Helen
Wüst-Marcel
Yates-Simon
Zabel-Eric
Zabelinskaya-Olga
Zabirova-Zulfiya
Zabriskie-David
Zanini-Stefano
Zaugg-Oliver
Zberg-Luzia
Zdenek-Stybar
Zijlaard-Van Moorseel-Leontien
Zilioli-Italo
Ziliute-Diana
Zimmermann-Urs
Zoetemelk-Joop
Zweifel-Albert
Zülle-Alex
den Hertog-Fedor
van Egmond-Jaques
Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport ?voir ici
 - thor hushovd - jean-patrick nazon -  - alexandre vinokourov -

 

';