mercredi 19 juin 2019
Basket
 

Basket - Règlement et historique

Choice your language :     

  

 

  

 Basket-ball 

 

 

dessin

Un jeu de ballon en salle qui se joue avec les mains ayant pour but d’envoyer une balle dans un panier ou ‘basket’.

Inventé pour permettre aux étudiants de garder la forme en hiver, le basketball s’est imposé comme l’un des sports les plus populaires du monde.

 

Historique

Le Canadien James A. Naismith (1861-1939), pasteur protestant et professeur d’éducation physique au Collège YMCA de Springfield (Massachusetts, USA), inventa le basket en décembre 1891. Afin d’occuper ses étudiants pendant les hiver froids entre les saisons de football américain et de base-ball, il cherchait une occupation sportive d’intérieur inspirée des sports extérieurs. Son invention eut un rapide succès. Au début, on jouait à dix-huit joueurs avec un ballon de soccer et des paniers de pêche. Après un panier réussi, on retirait le ballon à l’aide d’une échelle !  Par la suite, un trou fut percé au fond du panier, qui permettait de récupérer les ballons à l’aide d’une longue perche. En 1906 les paniers de pêche sont finalement remplacés par des anneaux en métal, fixés à des panneaux.

 

En 1892, il en formula les treize règles (la majorité est toujours en vigueur) en se basant sur 5 principes :

- ce sport se jouera avec une balle ronde (circonférence 76 cm) et léger (poids entre 567 et 624 gr) et avec les mains.

- on ne pourra pas marcher ou courir avec la balle.

- chaque joueur pourra se placer sur le terrain où il voudra n’importe quand.

- il n’y aura pas de contact personnel entre les joueurs ; les chocs sont interdits.

- le but ou panier sera élevé (3,05 m au dessus du sol) et horizontal par rapport au sol.

Par la suite, le mouvement Y.M.C.A. apporte le nouveau sport dans les universités américaines, qui l’adopte rapidement. Yale, Harvard, Princeton forment des équipes et organisent des compétitions entre eux. Dès le début du XXème siècle, le basket commence à être pratiqué aussi par les femmes.

 

 

La première grande équipe américaine fut celle de l’Original Celtic créée en 1916. L’Original Celtic a gagné, au cours d’une saison, 168 matches sur 188 rencontres disputées, record qui ne sera sans doute pas battu de sitôt. 

Il est introduit en Europe en 1892 par le Professeur Rideout et pratiqué en France dès 1893, ce sont surtout les soldats américains pendant la Seconde Guerre Mondiale qui ont fait connaître le basket en Europe et en Asie.

 

La Fédération Française de Basket-Ball (FFB)

Le basket fut importé en France en décembre 1893,  par le professeur M. B. Rideout, qui en avait appris les principes et l’avait pratiqué au cours d’un stage au collège de Springfield. Professeur d’éducation physique à l’université chrétienne de jeunes gens de la rue de Trévise, il initia ses élèves au nouveau jeu. La Fédération Française de Basket fut créée en 1932.  En 2012, elle compte 468 136 licenciés (176 122 femmes) et 408 clubs. C'est le deuxième sport collectif en France derrière le football.

 

Le premier match de basket

C’est à Toronto, au Canada que s’est déroulé le tout premier match de la ligue le 1er novembre 1946, les Huskies recevant les Knickerbockers de New York au Maple Leaf Garden. L’événement a attiré 7 090 spectateurs, soit une bonne assistance compte-tenu que beaucoup de jeunes canadiens grandissent en jouant au hockey et que le basket-ball était un sport méconnu à l'époque.

 

 dessin

 

Les 5 principes qui ont donné naissance plus tard aux 13 premières règles fondamentales qui structurent encore maintenant le Code de Jeu sont :

  • Le Ballon est gros et léger, il sera joué uniquement avec les mains sans pouvoir être dissimulé.
  • Il est interdit de courir avec la balle en raison de l’exiguïté des gymnases et du contrôle de soi recherché.
  • Les contacts chocs sont interdits.
  • Tout joueur peut obtenir la balle à n’importe quel moment.
  • Le but est horizontal et élevé.
  • Les treize  premières règles du Basket-ball furent établies par Dr. James Naismith (expliquant le maniement de la balle et définissant ce qu'était une faute) publiées la première fois en janvier 1892 dans "The Triangle", le journal du Springfield College :

    1.       La balle peut être lancée dans n'importe quelle direction d'une ou deux mains.

    2.       La balle peut être lancée dans n'importe quelle direction en frappant du plat de la main, d'une ou deux mains, jamais avec le poing.

    3.       Un joueur ne peut pas courir en tenant la balle ; le joueur doit la relancer de l'endroit où il la récupère, sauf s'il l'attrape alors qu'il court à bonne vitesse.

    4.       La balle doit être maintenue dans ou entre les mains, il ne faut jamais utiliser les bras ou le corps pour la maintenir.

    5.       Il est interdit de donner des coups d'épaule, de tenir, de pousser, de faire tomber ou de frapper de quelque manière que ce soit un adversaire. La première violation de cette règle entraîne un lancer franc, la seconde exclut le joueur du terrain jusqu'au prochain panier, voire même pour le reste de la partie si une blessure a été causée ; aucun remplacement n'est alors admis.

    6.       Frapper la balle du poing constitue une faute, conformément aux articles 3 et 4, et tel que cela est décrit dans l'article 5.

    7.       Si une équipe commet 3 fautes consécutives (sans que l'autre n'en commette), un panier sera compté pour les adversaires.

    8.       On appelle panier une balle envoyée dans le panier depuis le sol, à condition que la balle reste dedans et que les défenseurs ne touchent pas la balle ni n'empêchent le panier si la balle rebondit. Si la balle reste en équilibre sur le bord du panier et que les adversaires bougent le panier, on dit que le panier est marqué.

    9.       Lorsque la balle sort des limites, elle devra être remise sur le terrain et jouée par le premier joueur qui la touche. en cas de litige, l'arbitre de touche relance la balle dans le terrain. le joueur chargé de la remise en jeu dispose de 5 secondes ; s'il dépasse le délai imparti, la balle change de camp. Si les deux équipes jouent la montre, l'arbitre de touche signale une faute pour les joueurs coupables.

    10.   L'arbitre de touche jugera les hommes, comptera les fautes et signalera à l'arbitre les triples fautes consécutives. Il sera habilité à disqualifier des joueurs selon l'article 5.

    11.   L'arbitre chef sera seul juge de la balle et devra décider si la balle est jouée hors limites, à quelle équipe elle appartient et garder un œil sur la pendule. c'est lui qui accorde les paniers et qui les compte, il assume également les autres responsabilités incombant normalement à tout arbitre.

    12.   La durée d'une partie sera de 2 fois 15 minutes, avec une mi-temps de 5 minutes.

    13.   L'équipe marquant le plus de paniers sera désignée comme gagnante. en cas de match nul, il peut y avoir prolongation, sur accord des capitaines, jusqu'à ce qu'un panier fasse la décision.

     

    Les dates qui ont marqué l'évolution du basket-ball:

    • 1892 : Le 15 janvier, les treize règles de jeu originales sont publiées dans le "Le Triangle", bulletin de l'Y.M.C.A. de Springfield.
    • 1892 : Le 11 mars a lieu la première démonstration officielle à Springfield devant environ 200 spectateurs, lors d'une rencontre entre étudiants et instructeurs.
    • 1893 : Le ballon de soccer utilisé jusqu'alors est abandonné au profit d'un ballon spécialement conçu pour le nouveau jeu.
    • 1893 : la première démonstration, rue de Trévise, à Paris.
    • 1894 : Introduction du panneau, conçu pour empêcher toute intervention manuelle ou autre des spectateurs sur la trajectoire de la balle.
    • 1933 : Adoption de la règle des 3 secondes et de celle des 10 secondes (temps imparti à l'équipe attaquante pour passer la ligne médiane).
    • 1934 : Premier grand tournoi organisé au Madison Square Garden à New York devant 16200 spectateurs.
    • 1936 : Suppression de l'entre deux au centre après chaque panier.
    • 1940 : Le 20 février, première retransmission télévisée (championnat universitaire, NCAA).
    • 1954 : Introduction de la règle des 24 secondes, temps imparti pour tirer.
    • 1999 : Grève des joueurs.
    • 2003 : Le 16 juin pour la première fois de l’histoire, un français devient champion N.B.A. Il s'agit de Tony Parker avec les Spurs de San Antonio.

     

    La Fédération Internationale de Basket fondée en 1934, compte quelque 213 pays membres. Elle est située à Genève.

    dessin

    Fédération Internationale de Basketball
    www.fiba.com


    D'autres dates marquantes

    1892 : Le 15 janvier, les treize règles de jeu originales sont publiées dans le „Le Triangle”, bulletin de l’YMCA de Springfield. Le 11 mars a lieu la première démonstration officielle à Springfield devant environ 200 spectateurs, lors d’une rencontre entre étudiants et instructeurs.
    1893 : Le ballon de soccer utilisé jusqu’alors est abandonné au profit d’un ballon spécialement conçu pour le nouveau jeu.
    1894 : Introduction du panneau, conçu pour empêcher toute intervention manuelle ou autre des spectateurs sur la trajectoire de la balle.
    1909 : Premier match international entre le Russian Mayak Sports Club et une sélection YMCA à Saint-Pétersbourg.

    1916 : Premier club américain, ‘the Original Celtic’.

    1933 : Adoption de la règle des 3 secondes et de celle des 10 secondes (temps imparti à l’équipe attaquante pour passer la ligne médiane).
    1934 : Premier grand tournoi organisé au Madison Square Garden devant 16 200 spectateurs.
    1935 : Premier championnat d’Europe masculin en Suisse.

    1938 : Premier championnat d’Europe féminin en Italie.

    1940 : Première transmission télévisée d’un match.
    1946 : Premier match NBA entre les New York Knicks et les Toronto Huskies. 

    1950 : Premier championnat du monde masculin en Argentine.

    1953 : Premier championnat du monde féminin en Chili.

    1954 : Introduction de la règle de 24 secondes, temps imparti pour tirer.

    1989 : Voté par la FIBA, des joueurs professionnels peuvent désormais participer aux Jeux Olympiques.

     

    En mars 2007, la FIBA a inauguré son Hall of Fame situé à Alcobendas près de Madrid. La première promotion comprend cinq joueurs et deux joueuses :

    - Aleksandr Belov URSS, Kresimir Cosic YOU, Drazen Petrovic CRO, Mirza Delibasic YOU, Radivoj Korac YOU, Fernando Martin ESP et Liliana Ronchetti ITA et Vanya Voynova BUL chez les femmes.

    Le 16 juin 2003 vers 5h00 du matin heure française, pour la première fois de l’histoire un français devient Champion NBA : Tony Parker avec les Spurs de San Antonio. 

     

    Le basket est le 4e sport en France

    après le judo, le tennis et le football avec 500 000 licenciés en 2013 dont 37,4 % de femmes et 4 500 clubs

    - le basket est le 2e sport préféré des 8 à 19 ans en France (71 % jouent au basket).

    - le basket est le sport le plus populaire au monde auprès des jeunes de 15 à 18 ans dans 41 pays.

    - 400 millions de personnes jouent au basket dans le monde.

     

    Fédération Française de Basket

    117, rue du Château des Rentiers

    75013 Paris

    Président : Yvan Mainini

    Tél : 01 53 94 25 00 - Fax : 01 53 94 26 80

    http://www.basketfrance.com/

     

    Basket-ball et l’Olympisme

    Sport de démonstration aux Jeux de Saint-Louis en 1904. Sport olympique depuis 1936 pour les hommes et depuis 1976 pour les femmes.

    En 1992, les Jeux de Barcelone constituent un moment historique : les joueurs professionnels, dont ceux de la NBA, sont admis à participer aux Jeux Olympiques. Depuis, le fossé entre les États-Unis et le reste du monde n’a cessé de diminuer.

     

    Palmarès de l’équipe de France

    Hommes : vice championne olympique en 1948 et 2000 (4e en 1956), championne d'Europe en 2013 et vice championne d'Europe en 1949 et 2011 (3e en 1937, 1951, 1953, 1959 et 2005).

    Femmes : championne d'Europe en 2001 et 2009 (2e en 1970, 1993 et 1999; 3e en 2011), vice championne olympique en 2012 et 3eme des Championnats du Monde en 1953 avec Petra.

     



    Règlement

    Le basketball olympique est disputé en quatre périodes de dix minutes chacune. Il y a deux épreuves : les compétitions hommes et femmes. Les deux tournois sont disputés par 12 équipes, qui doivent toutes se qualifier, exceptées l’équipe du pays hôte et l’équipe championne du monde. Les qualifications se déroulent lors de championnats organisés sur chaque continent, un an avant les Jeux Olympiques.

    La "Dream Team"

    En 1992, les joueurs professionnels sont autorisés pour la première fois à représenter leur pays dans des équipes nationales. L’équipe masculine américaine, surnommée la "Dream Team" par les médias du monde entier, domine la compétition olympique de 1992. Elle est généralement considérée comme la plus grande équipe de basketball de l'histoire.

     

     

    Compétition

    Le basket se joue entre deux équipes de cinq joueurs en quatre périodes de dix minutes qui essaient de s’emparer du ballon et de marquer des points en le lançant dans le panier de l’adversaire.

     

     

    Le nombre de joueurs

    Chaque équipe est composée de 10 joueurs (5 sur le terrain et 5 sur le banc des remplaçants) dont l’un a le titre de capitaine et d’un entraîneur qui peut être assisté d’un aide.

     Le cinq majeur est formé par les cinq joueurs qui débutent le match. Chaque poste est désigné par un chiffre.

    -          Meneur, n° 1 (Magic Johnson), qui attaque et distribue les ballons en dribblant. Il annonce les tactiques à suivre.

    -          Arrière, n°2 ( Michael Jordan ) principalement à l’extérieur.

    -          Petit ailier, n° 3 ( Scottie Pippen ) à l’extérieur. Il doit être rapide pour passer de l’extérieur à l’intérieur ou vice-versa.

    -          Ailier fort, n°4 ( Karl Malone ) qui forme avec le pivot, le secteur intérieur.

    -          Pivot, n°5 (Shaquille O’Neal, Wilt Chamberlain ), le défenseur. Fort et très grand, il s’occupe du secteur intérieur et est positionné près de son panier.

     

    Saviez-vous que l’appareil de 24 secondes est un chronomètre qui décompte les 24 secondes maximum pendant lesquelles l’attaque est autorisée à conserver le ballon avant de tirer. 

    Le terrain

     Le terrain est un rectangle de 22 à 28 m de longueur et de 15 m de largeur avec une variation maximum de 2 m en longueur et de 1 m en largeur. Hau­teur du plafond : 7 m au moins.

     

     dessin

     

    dessin

     

     

    Le ballon 

    À l’origine, le basketball était joué avec un ballon de football. Les premiers ballons fabriqués spécifiquement pour le basketball étaient de couleur marron. Ce n’est qu’à la fin des années 1950 que Tony Hinkle, qui cherche à rendre le ballon plus visible pour les joueurs mais aussi pour les spectateurs, lance le ballon orange que l'on connaît aujourd'hui.

    Le ballon doit être sphérique, il est fait d’une vessie de caoutchouc recouverte d’une enveloppe de 8 pièces de cuir, de matière synthétique ou de caoutchouc. Il ne doit pas avoir moins de 75 cm ni plus 78 cm de circonférence; il ne doit pas peser moins de 600 g ni plus de 650 g et il doit être gonflé à une pression telle que, si on le fait tomber d’une hauteur de 1,80 m environ, hauteur me­surée de sa partie inférieure, il rebondisse sur le sol (plancher en bois) jusqu’à une hauteur moyenne comprise entre 1,20 m et 1,40 m, hauteur mesurée du sol jusqu’à sa partie supérieure.

    dessin

     

    Équipement technique

    Des plaquettes numérotées de 1 à 5, à la disposition du marqueur. Cha­que fois qu’un joueur commet une faute, le marqueur doit lever, afin qu’elle soit visible des deux entraîneurs, la plaquette portant le numéro correspondant au nombre total de fautes commises par le joueur. Les plaquettes portant les numéros de 1 à 4 seront blanches avec chiffres noirs, celle portant le numéro 5 blanche avec chiffre rouge.

    La durée

    Depuis la saison 2000/2001, la partie se compose de 4 périodes de 10 minutes chacune (avant 2 mi-temps de 20 minutes chacune). Il y a un temps mort pendant les trois premiers quarts temps, deux temps morts pendant le dernier.

     

    Résultat nul et prolongations

    Si le résultat est nul à l’expiration du quatrième quart-temps, les joueurs doivent jouer une ou plusieurs prolongations de 5 minutes jusqu’à ce que soit désigné un vainqueur. 

    Un record ! 43 000…..le record du monde de points marqués (série en cours) établi par le fameux basketteur brésilien Oscar Schmidt ou Shmidt (né en 1957). Surnommé 'Mao Santo' ou la Main Sainte, il a joué au Flamengo jusqu’en 2003 en réalisant en moyen 41 points par match.

     

    78 129 spectateurs...le record d'affluence d'un match de basket entre deux équipes universitaires (NCAA championship) entre Michigan State et Kentucky Wildcats au Ford Field Stadium situé à Detroit le 13 décembre 2003 (score : 79-74 pour Kentucky). L'ancien record était de 75 000 personnes (dont Jesse Owens) venues assister à un match au Stade Olympique de Berlin avec les Harlem Globetrotters. C'était le 22 août 1951 en pleine guerre froide.

     

    Les règles principales

    dessin

    Les points acquis

    - Un tir est réussi lorsqu’un ballon vivant pénètre dans le panier par-dessus et reste dedans ou passe à travers.

    Un tir réussi en cours de jeu compte trois points si le tir est effectué en dehors de la zone des 6,25 m et deux points près du panier; réussi sur un tir de lancer franc, il compte un point.

     Le tir à 3 points est adopté par la FIBA depuis 1984.

     

    Entre-deux

    Aucun des sauteurs ne doit frapper le ballon avant qu’il ait atteint son point culminant, ni quitter sa position avant que le ballon ait été frappé. L’un ou l’autre sauteur peut frapper le ballon deux fois.

     

    Interventions

    - en attaque

    Un joueur attaquant qui se trouve dans la zone restrictive adverse ne doit pas toucher le ballon lorsque celui-ci est dans sa trajectoire descendante au-dessus du niveau de l’an­neau, que ce soit pour un tir ou pour une passe. Cette restriction s’applique jusqu’à ce que le ballon ait touché l’anneau.

    Un joueur attaquant ne doit pas toucher le panier ou le panneau de l’adversaire alors que le ballon est sur l’anneau lors d’un tir au panier.

     Le tir se termine lorsque le ballon quitte les mains du joueur. Mais on considère, lors d’un tir en suspension, que celui-ci prend fin lorsque le joueur reprend contact avecle sol. Conséquence : une faute sur un tireur ayant lâché le ballon, mais n’étant pas retombé, sera sanctionnée par des lancers francs.

    - en défense

    Un joueur défenseur ne doit pas toucher le ballon lorsque celui-ci, lors d’un tir d’un adversaire, est dans sa trajectoire descendante et qu’il est au-dessus du niveau de l’anneau. Cette restriction s’applique lors d’un tir (et non d’une frappe) et jusqu’au moment où le ballon touche l’anneau ou qu’il est visible qu’il ne le touchera pas. Un joueur défenseur ne doit pas toucher son propre panier ou panneau alors que le ballon est sur l’anneau lors d’un tir au panier, ou toucher le panier ou le ballon alors que ce dernier se trouve dans le panier.

     

    Remise en jeu

    Après un tir réussi en cours de jeu, tout adversaire de l’équipe qui vient de marquer peut remettre le ballon en jeu de derrière la ligne de fond.

     

    Le hors-jeu

    Une balle est hors-jeu dès qu’elle rebondit en dehors des limites du terrain ou en cas où elle est touchée par un joueur en dehors des limites du terrain. Le dernier rebond ou appui est tenu en compte et non la position du joueur ou du ballon comme au football.

    Règle du marcher

    Le premier pied touchant le sol devient obligatoirement le pied de pivot. En cas d’arrêt au deuxième temps, il n’est plus possible de pivoter et, lors d’un départ en dribble, le ballon doit quitter les mains avant que les pieds quittent le sol.

    Règle des 3 secondes

    Tout joueur ayant en main le ballon ne doit pas dépasser ce temps à l’intérieur de la raquette située sous le panier.

    Règle des 5 secondes

    Tout joueur en possession du ballon et marqué par un adversaire à 5 secondes pour faire évoluer cette situation par un dribble, un tir ou une passe.

     

    Règle des 8 secondes

    L’équipe qui s’empare du ballon dispose de 8 secondes pour l’emmener dans le terrain adverse (10 secondes avant la saison 2000/01).

     

    Règle des 24 secondes

    Quand une équipe entre en possession du ballon, sur le terrain, un tir au panier doit être effectué dans les 24 secondes.

     

    Retour en arrière

    Une équipe en possession du ballon dans sa zone avant ne peut ramener le ballon dans sa zone arrière.

    Les actions du jeu

    le Dribble : il est interdit de courir avec le ballon, celui qui le possède doit le faire rebondir au sol afin de se déplacer avec.  Il y a dribble lorsqu’un joueur contrôlant le ballon donne à celui-ci une impulsion en le lançant, le tapant, le faisant rebondir ou le roulant au sol et le retouchant avant qu’il soit touché par un autre joueur.

    la Passe : le joueur peut donner le ballon à un co-équipier en le lui lançant (avec rebond au sol, à une main, à deux mains, courte, longue).

    le Rebond : quand un tir manque la cible, les joueurs de chaque équipe peuvent essayer de récupérer le ballon avant qu’il ne retombe au sol.

    le Lancer franc : Un ou plusieurs peuvent être accordés par l’arbitre (en moyenne 25 lancers francs par match ou par équipe). Le tireur se place derrière la ligne de lancers francs (il ne doit pas la franchir). Aucun défenseur ne peut intervenir avant que le ballon n’ait touché le panier.

    l’Interception : elle peut se faire de deux manières : soit le joueur prend le ballon des mains mêmes de son adversaire ou lors d’un de ses dribbles, soit il coupe une trajectoire de passe.

    le Contre : quand un défenseur tente de dévier la trajectoire du ballon suite à un tir de l’équipe adverse. Le contre est autorisé seulement sur une trajectoire montante.

    la Remise en jeu : Si le ballon sort des limites du terrain, il ne peut être joué. Il est remis en jeu par un joueur de l’équipe qui ne l’avait pas en sa possession au moment de sa sortie. Le remise en jeu s’effectue par un lancer à deux mains en moins de 5 secondes.

     

     

    Le basket à trois contre trois

    C'est une forme de basket à mi-chemin entre le basket à 5 et le streetball. Ce nouveau jeu se dispute sur les play-grounds, sur demi-terrain entre deux équipes de trois joueurs (femmes, hommes ou mixte).

    Le premier championnat du monde a eu lieu à Athènes en 2012 avec comme vainqueur chez les hommes, la Serbie qui ont battu en finale la France.  Les Etats-Unis ont ouvert le palmarès féminin également contre la France.  Le basket à trois sera sport de démonstration aux Jeux Olympique de Rio en 2016.

     

    Les principes du jeu

    - Un match dure 10 minutes ou 21 points marqués. Une possession égale 12 secondes.

    - Les paniers valent 1 point à l'intérieur des 6,75 m et 2 points à l'extérieur de 6,75 m.

    - Quand une équipe récupère le ballon (rebond défensif, interception), elle doit ressortir hors de la ligne des 6,75 m.

     

    Le netball

    C'est l'inventeur du basket-ball, James Naismith qui créa le netball en 1891, destiné aux femmes. C'est un jeu de ballon féminin opposant deux équipes de 7 ou 9 joueuses. Le jeu consiste de lancer un ballon dans un panier afin de marquer des points.  Le terrain de jeu est divisé en trois zones différentes. Durée du jeu : 4 périodes de 15 minutes avec 3 minutes de repos entre chaque période et 10 minutes de repos à la mi-temps. Chacune des 7 équipières a une position bien précise correspondant à un rôle précis. Les buts peuvent être marqués uniquement à l'intérieur de la zone du but et cela par deux joueuses, l'attaquante et la tireuse au but.

    Le netball est reconnu par le CIO en 1995. Très populaire dans l'Océanie, il figure au programme des Jeux du Commonwealth depuis 1998.

     

    Autres formes

    - Le basket-ball en fauteuil roulant est créé à la fin de la Seconde Guerre mondiale et est aujourd'hui pratiqué dans plus de 60 pays.
    - Le korfball est une variante néerlandaise du ringboll suédois, et aurait été créé vers 1902. Il est présent principalement aux Pays-Bas et en Belgique, et a été présenté à deux reprises aux Jeux Olympiques.
    - Le slamball est une variante des années 2000 du basket-ball, où les joueurs peuvent marquer grâce à l'aide de trampolines. Il s'agit plutôt d'un spectacle que d'un sport à part entière.
    - Le mono-basket est une variante où les joueurs se déplacent en monocycle. Des compétitions internationales existent depuis 1984.
    - Le roller basket-ball est une variante où les joueurs se déplacent en roller inline. Ce sport a été inventé par Tom LaGarde, ancien joueur en NBA et champion olympique en 1976.
     

     

    Lexique

    " Airball " :Tir au cours duquel le ballon ne touche ni l’anneau, ni le filet, ni le panneau.
    " Alley oop " : Séquence de jeu dans laquelle un joueur lance le ballon près de l’anneau et un de ses coéquipiers le saisit au vol pour marquer un panier en un mouvement, généralement par un " dunk ".
    " Dunker " : Emmener le ballon au fond du panier à l’aide de l’une ou des deux mains.
    Arrière : Position à laquelle jouent généralement les joueurs capables de manier le ballon, de faire des passes ou de tirer de loin.
    Avant : Position à laquelle jouent généralement des joueurs plus grands que les arrières mais plus polyvalents que les pivots.
    Ballon mort : Ballon hors jeu.
    Ballon vivant : Ballon en jeu.
    Bloquer : S’interposer entre un adversaire et le panier dans l’attente du rebond lorsqu’un joueur lance le ballon.
    Claquette : Coup léger sur le ballon au rebond pour le repousser dans le panier.
    Contre-attaque : 1. Occasion de marquer sans difficulté un panier lorsqu’un joueur reçoit la balle derrière la défense. 2. Attaque rapide après avoir pris possession du ballon en défense.
    Contrer : Intercepter le tir d’un joueur, empêchant ainsi le ballon de continuer sa course vers le panier.
    Double dribble : Faute due soit au fait de recommencer à dribbler après avoir cesser de dribbler ou au fait de dribbler à deux mains.
    Double faute : Fautes commises simultanément par deux joueurs adverses.
    Dribbler : Contrôler le ballon en le faisant rebondir de l’une des deux mains.
    Ecran et glissement : Technique de jeu dans laquelle un attaquant fait un écran et pivote vers le panier en attendant une passe.
    Entre-deux : Ballon lancé en l’air par l’arbitre entre deux joueurs adverses qui sautent pour le transmettre à un coéquipier.
    Faire écran : Bloquer un défenseur tout en restant statique, permettant ainsi à un coéquipier à l’attaque d’échapper au défenseur.
    Faire le pressing : Etendre la pression défensive au-delà de la zone habituelle.
    Faute anti-sportive : Faute personnelle jugée avoir été commise délibérément et souvent brutalement.
    Faute intentionnelle : Faute jugée avoir été commise intentionnellement par l’arbitre.
    Faute personnelle : Contact physique courant et irrégulier avec un joueur adverse.
    Faute technique : Faute sifflée pour comportement inacceptable.
    Infraction à la règle des huit secondes : Incapacité de l’équipe offensive à passer la ligne médiane dans un délai de huit secondes après la prise de possession du ballon.
    Infraction à la règle des trois secondes : Infraction commise par un attaquant restant trois secondes consécutives dans la zone restrictive.
    Intercepter : Déposséder un joueur adverse du ballon.
    Intervention sur le ballon : Action de toucher le ballon lorsqu’un tir descend vers le panier ou se trouve directement au-dessus du panier.
    Lancer : Tenter de marquer un panier en lançant, dunkant ou frappant le ballon vers le panier.
    Lancer franc : Tir à un point accordé à un joueur victime d’une faute.
    Ligne de fond : Ligne définissant les extrémités du terrain de jeu.
    Ligne de lancer franc : Ligne sur laquelle un joueur se tient pour tirer les lancers francs.
    Ligne des trois points : Arc de cercle sur le sol placé à 6,25 m du panier ((7,24 m en NBA) séparant les tirs à trois points des tirs à deux points.
    Ligne médiane : Ligne sur le terrain de jeu séparant la zone arrière de la zone avant.
    Marcher : Infraction commise par le porteur du ballon lorsqu’il bouge ses deux pieds sans dribbler.
    Marquage : Technique de défense dans laquelle chaque joueur doit prendre en charge un attaquant adverse.
    Panier : Tir au panier réussi.
    Panier à trois points : Panier tiré derrière la ligne des trois points.
    Passe décisive : Passe débouchant directement à un panier marqué par un coéquipier.
    Pied de pivot : Pied qu’un joueur doit garder au sol afin d’éviter de commettre un marcher alors qu’il tient le ballon.
    Pivot : Position à laquelle joue généralement le plus grand joueur de l’équipe.
    Pression tout terrain : Défense étendue à toute la longueur du terrain de jeu.
    Rebond : Action de saisir le ballon en l’air après un tir manqué.
    Temps mort :Arrêt du chronomètre de jeu, normalement à la demande d’un entraîneur afin de discuter de la stratégie avec son équipe.
    Tir avec le panneau :Tir au cours duquel le ballon touche l’anneau après avoir rebondi sur le panneau.
    Tir en course :Tir effectué par un joueur en mouvement qui saute très près du panier et tire en suspension.
    Tir en crochet :Tir exécuté à une main par un joueur dont le corps est dans une position latérale par rapport au panier et dans lequel le ballon est amené loin au-dessus de la tête.
    Tir en suspension :Tir effectué par un joueur qui lâche le ballon lorsque le saut a atteint sa hauteur maximale.
    Violation :Infraction aux règles.
    Zone : Technique de défense dans laquelle chaque joueur défend une partie donnée du terrain de jeu.
    Zone arrière : Moitié du terrain de jeu où une équipe est en défense.
    Zone avant :Moitié du terrain de jeu où l’équipe offensive attaque le panier.
    Zone restrictive :Zone entre la ligne de lancer franc et la ligne de fond la plus proche bordée de deux lignes formant un angle, dans laquelle aucun attaquant n’a le droit de rester trois secondes consécutives.

     

     

    Copyright Sportquick/Promedi

    Livescore.in TellyBolly Arab Magazine
    Find a Result
    Résultats des compétitions
    All Star Game français (LNB)
    All Star Game NBA
    Champion NBA
    Champion WNBA (WNBA Finals)
    Championnat NCAA division 1
    Championnat d'Afrique
    Championnat d'Allemagne
    Championnat d'Amérique du Sud
    Championnat d'Angola
    Championnat d'Argentine
    Championnat d'Asie
    Championnat d'Australie
    Championnat d'Autriche
    Championnat d'Espagne
    Championnat d'Israël
    Championnat d'Italie
    Championnat d'Ukraine
    Championnat d'URSS
    Championnat de Belgique
    Championnat de Chine
    Championnat de Croatie
    Championnat de Finlande
    Championnat de France (Pro A)
    Championnat de Grande Bretagne
    Championnat de Grèce
    Championnat de Hongrie
    Championnat de la République Tchèque
    Championnat de Lituanie
    Championnat de Norvège
    Championnat de Pologne
    Championnat de Russie
    Championnat de Serbie
    Championnat de Slovaquie
    Championnat de Slovénie
    Championnat de Suède
    Championnat de Suisse
    Championnat de Turquie
    Championnat de Yougoslavie
    Championnat des Amériques
    Championnat des Pays Bas
    Championnat du Danemark
    Championnat du Luxembourg
    Championnat du monde Juniors (-19 ans)
    Championnat du Monténégro
    Championnat du Portugal
    CHAMPIONNATS d'EUROPE
    Coupe d'Allemagne
    Coupe d'Espagne (Copa del Rey)
    Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupes
    Coupe d'Europe FIBA
    Coupe d'Israël
    Coupe d'Italie
    Coupe de Belgique
    Coupe de France
    Coupe de Russie
    COUPE DU MONDE
    Coupe intercontinentale
    Coupe Korac
    Coupe Ronchetti
    Coupe Saporta
    EuroChallenge
    Eurocoupe Femmes
    Eurocoupe Hommes
    Eurocup Challenge
    EUROLIGUE (European Champions Cup)
    Jeux d'Asie
    Joueur NBA ayant le plus progressé
    Leaders Cup (Semaine des As)
    Ligue Adriatique
    Ligue Baltique
    Ligue des Balkans
    Ligue des Champions (C3)
    Ligue unie VTB
    Match des champions
    Meilleur débutant en NBA
    Meilleur défenseur en NBA
    Meilleur entraîneur en NBA
    Meilleur joueur du Final Four NCAA
    Meilleur sixième homme en NBA
    MVP ABA American Basketball Association
    MVP Finales NBA
    MVP All Star Game de la NBA
    MVP All Star Game France
    MVP de la saison en France Pro A
    MVP de la saison régulière en NBA
    MVP du Final Four de l'Euroligue
    MVP étranger en France
    Panamerican Games
    Récompenses WNBA
    Supercoupe d’Europe
    Trophées français de la saison en Ligue féminine française
    Dicostars
    Abbio-Alessandro
    Abdul-Jabbar-Kareem
    Abdul-Wahad-Tariq
    Abrosimova-Svetlana
    Adams-Georges
    Ade-Mensah-Arsène
    Adomaitis-Dainius
    Aguirre-Mark
    Ainge-Danny
    Ajinça-Alexis
    Akpomedah-Okerielle
    Alachachian-Armenak
    Albicy-Andrew
    Alexeeva-Lidia
    Algodao-
    Allen-Ray
    Alvaro-Ana Belen
    Alvertis-Fragiskos
    Andersen-David
    Andreev-Vladimir
    Anthony-Carmelo
    Antibe-Nicole
    Antoine-Roger
    Arapovic-Franjo
    Arbutina-Andelija
    Arcain-Janeth
    Archibald-Nate
    Arenas-Gilbert
    Arizin-Paul
    Arkhipova-Anna
    Armstrong-B.J.
    Arteshina-Olga
    Askamp-Marlies
    Auerbach-Red
    Augustus-Seimone
    Auriemma-Geno
    Ayayi-Valériane
    Azzi-Jennifer
    Bailey-Howell
    Ballabio-Viviana
    Balogh-Judith
    Baltzer-Christian
    Baranova-Elena
    Barel-Olessia
    Bargnani-Andrea
    Baric-Nika
    Barker-Cliff
    Barkley-Charles
    Barrais-André
    Barry-Rick
    Barysheva-Olga
    Basile-Gianluca
    Batiste-Mike
    Batkovic-Suzy
    Batum-Nicolas
    Baylor-Elgin
    Beard-Ralph
    Beaubois-Rodrigue
    Beikes-Clémence
    Bellamy-Walt
    Belostenny-Aleksander
    Belov-Alexander
    Belov-Sergueï
    Benintendi-Corinne
    Bergeaud-Claude
    Beric-Miroslav
    Berkovich-Micky
    Bertal-Elodie
    Beugnot-Eric
    Beugnot-Grégor
    Beugnot-Jean-Paul
    Bianchini-Valerio
    Bielikova-Iveta
    Bilba-Jim
    Billups-Chauncey
    Bing-Dave
    Bird-Larry
    Bird-Sue
    Biriukov-Jose
    Bispo dos Santos-Edson
    Blatt-David
    Blazejowski-Carol
    Bluthenthal-David
    Bochkarov-Arkadi
    Bodiroga-Dejan
    Bogdanova-Krasimira
    Bogdanovic-Bogdan
    Bogues-Tyrone
    Bokolo-Yannick
    Bol-Manute
    Boloshev-Alexander
    Bolton-Holifield-Ruthie
    Bonato-Jean-Claude
    Bonato-Yann
    Bonora-Davide
    Booker-Devin
    Bosh-Chris
    Bowen-Bruce
    Boyd-Carla
    Brabender-Wayne
    Bradley-Bill
    Brcaninovic-Mujanovic-Razija
    Brody-Tal
    Brogan-Griffiths-Michelle
    Brondello-Sandy
    Brooks-Michael
    Brown-Larry
    Brown-Marcus
    Brunamonti-Roberto
    Bryant-Kobe
    Buckner-Quinn
    Buffière-André
    Burgess-Bob
    Burstein-Tal
    Buscato-Francisco
    Busnel-Robert
    Butautas-Stepas
    Butter-Franck
    Cabezas-Carlos
    Cachemire-Jacques
    Cain-Bill
    Calderon-Jose
    Camps-Laura
    Carroll-Jaycee
    Carter-Howard
    Carter-Vince
    Cartwright-Bill
    Cash-Swin
    Catchings-Tamika
    Causeur-Fabien
    Cebrian Scheurer-Elisabeth
    Cermak-Dragutin
    Cham-Patrick
    Chamberlain-Wilt
    Chambers-Tom
    Chancellor-Van
    Chandler-Tyson
    Charles-Tina
    Chazalon-Jackie
    Chiacig-Roberto
    Chocat-René
    Ciak-Helena
    Cissé-Amy
    Claver-Victor
    Collet-Vincent
    Collins-Don
    Cooper-Cynthia
    Corbalan-Juan Antonio
    Cosic-Kresimir
    Counts-Mel
    Cousins-DeMarcus
    Cousy-Bob
    Cowens-Dave
    Crespo-Xavi
    Cruz-Anna
    Cruz-Teofilo
    Cummings-Kirsten
    Cunningham-Billy
    Curry-Denise
    Curry-Stephen
    Cutura-Zoran
    Cvjeticanin-Danko
    D'Antoni-Mike
    Dabovic-Ana
    Dacoury-Richard
    Dalipagic-Drazen
    Daly-Chuck
    Dancy-Ken
    Daneu-Ivo
    Danilochkina-Elena
    Danilovic-Predrag
    Dantley-Adrian
    Davis-Anthony
    Davis-Walter
    Daye-Darren
    De Colo-Nando
    De Souza-Marcel
    DeBusschere-Dave
    Deganis-Jean-Luc
    Degros-Jean
    Deines-Jim
    Delfino-Carlos
    Delibasic-Mirza
    Della Fiori-Fabrizio
    Delle Donne-Elena
    Demagina-Ekaterina
    Demory-Valéry
    Desseme-Jacques
    Diamantidis-Dimitrios
    Diaw-Boris
    Diaz-Miguel-Antonio
    Digbeu-Alain
    Digbeu-Jennifer
    Dikoudis-Dimos
    Dilova-Diana
    Diot-Antoine
    Divac-Vlade
    Djordjevic-Aleksandar
    Dobbels-Didier
    Domingo de la Cruz-Juan
    Dominguez-Silvia
    Doncic-Luka
    Donnadieu-Pascal
    Donovan-Anne
    Dorigo-Maxime
    Doumergue-Christelle
    Dragic-Goran
    Drexler-Clyde
    Drobnjak-Predrag
    Dubos-Fabien
    Dubuisson-Hervé
    Dulac-Christine
    Dumars-Joe
    Dumerc-Céline
    Duncan-Tim
    Dupree-Candice
    Durand-Alain
    Durant-Kevin
    Dydek-Malgorzata
    Eaton-Mark
    Edeshko-Ivan
    Edwards-Teresa
    Einikis-Gintaras
    Ekambi-Paoline
    English-Alex
    Eremin-Stanislav
    Erving-Julius
    Ewing-Patrick
    Fallon-Trisha
    Fasoulas-Panagiotis
    Fauthoux-Frédéric
    Faye-Apollo
    Feaster-Allison
    Feriabnikova-Nelli
    Fernandez-Rudy
    Ferrandiz-Pedro
    Fijalkowski-Isabelle
    Fisher-Derek
    Foirest-Laurent
    Ford-Alphonso
    Ford-Cheryl
    Forté-Frédéric
    Fotsis-Antonis
    Fournier-Evan
    Fowles-Sylvia
    Frazier-Walt
    Fridzon-Vitaliy
    Fucka-Gregor
    Fullin-Mara
    Furlong-Oscar
    Gadou-Didier
    Gadou-Thierry
    Galis-Nikos
    Galle-Pierre
    Gamba-Sandro
    Garastas-Vladas
    Garbajosa-Jorge
    Garcia-Aito
    Garnett-Kevin
    Garnier-Valérie
    Gasol-Marc
    Gasol-Pau
    Gaze-Andrew
    Gecevicius-Martynas
    Gelabale-Mickaël
    Gershon-Pini
    Gervin-George
    Giannakis-Panagiotis
    Gil-Laura
    Gilardi-Enrico
    Gilles-Alain
    Gillom-Jennifer
    Gilmore-Artis
    Ginobili-Manu
    Gobert-Rudy
    Godalyova-Martina
    Godin-Elodie
    Golic-Sladana
    Gomelski-Alexandr
    Gomes-Joachim
    Gomez-Michel
    Gomis-Christine
    Gomis-Emilie
    Gomis-Johanne
    Goodrich-Gail
    Gordon-Bridgette
    Grange-Henri
    Grant-Horace
    Green-A.C.
    Green-Draymond
    Greer-Hal
    Greer-Ricardo
    Griffith-Yolanda
    Grima-Hollie
    Griner-Brittney
    Groza-Alex
    Gruda-Sandrine
    Guarilia-Gene
    Guidotti-Irène
    Gulbis-Alvils
    Haldorson-Burdette
    Hammon-Becky
    Haquet-Daniel
    Hardaway-Anfernee
    Harden-James
    Harper-Ron
    Harrower-Kristi
    Hatzivrettas-Nikos
    Havlicek-John
    Hawkins-Connie
    Hayes-Elvin
    Haywood-Spencer
    Hazzard-Walt
    Head-Summitt-Pat
    Heinsohn-Tom
    Hejkova-Natalya
    Henderson-Paul
    Herreros-Alberto
    Herrmann-Walter
    Heurtel-Thomas
    Hill-Grant
    Hirakova-Renata
    Holden-J.R
    Holdsclaw-Chamique
    Horakova-Hana
    Horry-Robert
    Hougland-Bill
    Howard-Dwight
    Hufnagel-Frédéric
    Iba-Henry
    Ibaka-Serge
    Iguodala-Andre
    Ioannidis-Giannis
    Irving-Kyrie
    Issel-Dan
    Itoudis-Dimitris
    Ivanovic-Dusko
    Iverson-Allen
    Ivkovic-Dusan
    Jackson-Edwin
    Jackson-J.D.
    Jackson-Lauren
    Jackson-Mark
    Jackson-Phil
    Jackson-Tammy
    Jamchi-Doron
    James-LeBron
    Janostinova-Silvia
    Jasikevicius-Sarunas
    Jekabsone-Zogota-Anete
    Jelovac-Vinko
    Jerkov-Zeljko
    Jimenez-Andres
    Jimenez-Carlos
    Johnson-Dennis
    Johnson-Kevin
    Johnson-Larry
    Johnson-Lee
    Johnson-Magic
    Johnson-Shannon
    Johnston-Neil
    Jones-Asjha
    Jones-Bill
    Jones-K.C
    Jones-Mike
    Jones-Sam
    Jordan-Michael
    Jouandon-Christelle
    Julian-Cyril
    Kaba-Benkali
    Kahudi-Charles
    Kapranov-Vadim
    Karnishovas-Arturas
    Karpova-Elena
    Karpunina-Marina
    Kattash-Oded
    Kaun-Sasha
    Kazlauskas-Jonas
    Kea-Clarence
    Kelley-Allen
    Kerr-John
    Kerr-Steve
    Kersey-Jerome
    Khomitchous-Valdemaras
    Khoudashova-Elena
    Khryapa-Victor
    Kicanovic-Dragan
    Kidd-Jason
    King-Bernard
    Kirilenko-Andreï
    Klein-Ralph
    Kleine-Joe
    Kleiza-Linas
    Knego-Andro
    Koffi-Alain
    Kolokithas-Giorgos
    Komazec-Arijan
    Kondrashin-Vladimir
    Konev-Anatoly
    Korac-Radivoj
    Korkiya-Otar
    Korneev-Yury
    Korstine-Ilona
    Kotocova-Janostinova-Anna
    Kovacova-Alena
    Kovalenko-Sergei
    Krawczyk-Pauline
    Krumins-Janis
    Krzyzewski-Mike
    Kukoc-Toni
    Kullam-Ilmar
    Kundla-John
    Kunter-Erman
    Kupchak-Mitch
    Kurbanov-Nikita
    Kurland-Bob
    Kurtinaitis-Rimas
    Laettner-Christian
    Laimbeer-Bill
    Lakovic-Jaka
    Lamothe-Jacky
    Langdon-Trajan
    Lange-Olaf
    Lanier-Bob
    Laso-Pablo
    Lauvergne-Joffrey
    Lawrence-Janice
    Lawson-Kara
    Lawson-Wade-Edwige
    Le Dréan-Sandra
    Le Ray-Michel
    Ledent-Daniel
    Lefebvre-Jean-Claude
    Lemon-Meadowlark
    Lepron-Florence
    Lesdema-Nathalie
    Leslie-Lisa
    Linehan-John
    Lipso-Jaak
    Lisina-Ekaterina
    Lloyd-Earl
    Llull-Sergio
    Lobo-Rebecca
    Loncar-Nicola
    Longley-Luc
    Lopatov-Andrei
    Lopez-Raul
    Lopez Iturriaga-Juan Manuel
    Lorbek-Erazem
    Loscutoff-Jim
    Lossov-Joann
    Love-Kevin
    Lovellette-Clyde
    Lubin-Frank
    Lucas-Jerry
    Lukovski-Dragan
    Luyk-Clifford
    Luz-Helen
    Lyttle-Sancho
    M'Bahia-Marc
    Maciulis-Jonas
    Mahinmi-Ian
    Majerle-Dan
    Makaveeva-Petkana
    Malfois-Catherine
    Maljkovic-Bozidar
    Malone-Karl
    Malone-Moses
    Maravich-Pete
    Marcari-Hortencia
    Marciulionis-Sarunas
    Marconato-Denis
    Marenchikova-Yelena
    Marques-Wlamir
    Martin-Fernando
    Martinez-Ferran
    Marzorati-Pierluigi
    Masiulis-Tomas
    Maïga-Ba-Hamchétou
    Mbenga-Didier
    McAdoo-Bob
    McCalebb-Bo
    McClain-Katrina
    McConnell-Suzie
    McCoughtry-Angel
    McCray-Nikki
    McCullough-Jerry
    McDaniel-Xavier
    McGrady-Tracy
    McHale-Kevin
    McWilliams-Franklin-Taj
    Meesseman-Emma
    Melain-Cathy
    Meneghin-Andrea
    Meneghin-Dino
    Messina-Ettore
    Metodieva-Penka
    Meyers-Ann
    Mikan-George
    Milic-Marko
    Miller-Cheryl
    Miller-Reggie
    Miloserdov-Valeri
    Milton-Jones-DeLisha
    Minaschvili-Guram
    Ming-Yao
    Minkh-Irina
    Mirotic-Nikola
    Miyem-Endene
    Moerman-Adrien
    Moglia-Oscar
    Monclar-Jacques
    Monclar-Robert
    Moncrief-Sidney
    Mondelo-Lucas
    Monroe-Earl
    Montañana-Anna
    Monya-Sergey
    Moore-Maya
    Moroze-Gérard
    Morse-Bob
    Mourning-Alonzo
    Moussard-Lætitia
    Mozgov-Timofey
    Moïso-Jérôme
    Muiznieks-Valdis
    Mujanovic-Razija
    Mullin-Chris
    Mumbru-Alex
    Muresan-Gheorghe
    Murphy-Calvin
    Murphy-Ed
    Murray-Tracy
    Mutombo-Dikembe
    Myshkin-Anatoly
    Naglic-Aramis
    Nakic-Bilic-Danira
    Nash-Steve
    Naumoski-Petar
    Navarro-Juan Carlos
    Ndongue-Emmeline
    Nelson-Don
    Nemcova-Eva
    Nesterovic-Radoslav
    Nicholls-Laura
    Nikolic-Aleksandar
    Noah-Joakim
    Nocioni-Andres
    Nolan-Deanna
    Novosel-Mirko
    Nowitzki-Dirk
    Ntilikina-Frank
    O'Hea-Jenna
    O'Neal-Shaquille
    Oberto-Fabricio
    Obradovic-Sasa
    Obradovic-Zeljko
    Occansey-Hugues
    Odom-Lamar
    Ogwumike-Nneka
    Olajuwon-Hakeem
    Ortéga-Christian
    Osipova-Irina
    Ossola-Aldo
    Ostrowski-Stéphane
    Ovechkina-Tatyana
    Ozerov-Yuri
    Palau-Laia
    Papadopoulos-Lazaros
    Papaloukas-Theodoros
    Papanikolaou-Kostas
    Parish-Robert
    Parker-Anthony
    Parker-Candace
    Parker-Tony
    Pascua-Lucila
    Pascual-Xavier
    Pashutin-Zakhar
    Pasos-Amaury
    Paspalj-Zarko
    Passaro-Stefania
    Passemard-Colette
    Paul-Chris
    Paula Silva-Maria
    Paulauskas-Modestas
    Paxson-John
    Payton-Gary
    Perasovic-Velimir
    Pereira Maciel-Ubiratan
    Perniceni-Jean
    Perperoglou-Stratos
    Petkevicius-Kazys
    Petro-Johan
    Petrov-Aleksandr
    Petrovic-Aleksandar
    Petrovic-Drazen
    Petrovic-Sonja
    Petruska-Richard
    Pettit-Bob
    Philips-Orlando
    Phillips-Erin
    Pierce-Paul
    Pietrus-Florent
    Pietrus-Mickaël
    Pippen-Scottie
    Pittis-Ricardo
    Plecas-Nikola
    Pluvy-Laurent
    Polivoda-Anatoli
    Pollini-Catarina
    Pondexter-Cappie
    Popovich-Gregg
    Porter-Terry
    Poto-Alicia
    Prada-Luis Miguel
    Price-Mark
    Prigioni-Pablo
    Purkisher-Bob
    Quiblier-Françoise
    Radja-Dino
    Radovanovic-Ratko
    Raga-Manuel
    Rajkovic-Trajko
    Rakhmatulina-Oxana
    Ramsey-Frank
    Randall-Emma
    Rebraca-Zeljko
    Recalcati-Carlo
    Redden-Willie
    Reed-Willis
    Reyes-Felipe
    Rice-Glen
    Richardson-Micheal Ray
    Richmond-Mitch
    Riffiod-Elisabeth
    Rigaudeau-Antoine
    Riley-Pat
    Riley-Ruth
    Risacher-Stéphane
    Riva-Antonello
    Rivers-David
    Robertson-Oscar
    Robinson-David
    Rodman-Dennis
    Rodriguez-Emiliano
    Rodriguez-Ignacio
    Rodriguez-Sergio
    Romay-Fernando
    Ronchetti-Liliana
    Rose-Derrick
    Roy-Brandon
    Rubini-Cesare
    Rubio-Ricky
    Rudd-Delaney
    Rullan-Rafael
    Rupert-Thierry
    Rupsiene-Angele
    Russell-Bill
    Sabonis-Arvydas
    Sada-Victor
    Sainz-Manuel
    Sakandelidze-Zurab
    Salignon-Jean-Pierre
    Salley-John
    Sallois-Maryse
    Salnikov-Alexander
    San Epifanio-Juan-Antonio
    Santaniello-Odile
    Santos de Oliveira-Alessandra
    Saperstein-Abe
    Sauret-Audrey
    Savasta-Laure
    Savic-Zoran
    Scariolo-Sergio
    Schayes-Dolph
    Schilb-Blake
    Schmidt-Oscar
    Schortsanitis-Sofoklis
    Schrempf-Detlef
    Sciarra-Laurent
    Scola-Luis
    Sconochini-Hugo
    Scott-Byron
    Semenova-Ouliana
    Semyonov-Mikhail
    Sharman-Bill
    Sharp-Derrick
    Shaw-Brian
    Shchegoleva-Tatiana
    Sherf-Zvi
    Shuvayeva-Nadezhda
    Sibilio-Antonio
    Sigalas-Giorgos
    Silas-Paul
    Siskauskas-Ramunas
    Skansi-Petar
    Skopa-Ioulia
    Slaughter-Marcus
    Slavnic-Zoran
    Smith-Dean
    Smith-Katie
    Smith-Robert
    Smith-Ronnie
    Snell-Belinda
    Sokk-Tiit
    Solman-Damir
    Solozabal-Ignacio
    Sonko-Moustapha
    Soumnikova-Irina
    Souvré-Yannick
    Spandarian-Stepan
    Spanoulis-Vasileios
    Spencer-Dewarick
    Sporn-Rachael
    Staelens-Jean-Pierre
    Staley-Dawn
    Stepanova-Maria
    Stewart-Breanna
    Stockton-John
    Stojakovic-Peja
    Stombergas-Saulius
    Stonerook-Shaun
    Stonkus-Stasys
    Stoudemire-Amar'e
    Streimikyte-Jurgita
    Subotic-Slobodan
    Sukharnova-Olga
    Summerton-Laura
    Swoopes-Sheryl
    Sy-Amara
    Szanyiel-Philip
    Szczerbiak-Walter
    Sénégal-Jean-Michel
    Séraphin-Kevin
    Tabak-Zan
    Tanjevic-Bogdan
    Tarakanov-Sergei
    Taurasi-Diana
    Taylor-Penny
    Tchicamboud-Steed
    Teodosic-Milos
    Thiolon-Pierre
    Thomas-Isiah
    Thompson-David
    Thompson-Klay
    Thompson-Mychal
    Thompson-Tina
    Thurmond-Nate
    Tikhonenko-Valeri
    Timms-Michele
    Tkachenko-Vladimir
    Toliver-Kristi
    Tomasevic-Dejan
    Tomaszewski-Claire
    Tomjanovich-Rudy
    Tomson-Priit
    Topic-Milenko
    Torrens-Alba
    Traoré-Ali
    Travin-Aleksander
    Tsartsaris-Konstantinos
    Turiaf-Ronny
    Turkoglu-Hidayet
    Tzekova-Polina
    Udrih-Beno
    Unseld-Wes
    Vacheresse-André
    Valdemoro-Amaya
    Valdmanis-Maigonis
    VanDerveer-Tara
    Varejao-Anderson
    Vasilopoulos-Panagiotis
    Vecerova-Ivana
    Vesela-Jana
    Vestris-Georges
    Vincent-Pierre
    Viteckova-Eva
    Vivenot-Stéphanie
    Volkov-Aleksander
    Volnov-Gennadi
    Vorontsevich-Andrey
    Voynova-Vanya
    Vrankovic-Stojan
    Vujacic-Sasha
    Vujcic-Nikola
    Vérove-Jimmy
    Vérove-Yves-Marie
    Wade-Dwyane
    Walker-Chet
    Walker-Jimmy
    Wallace-Ben
    Walton-Bill
    Wauters-Ann
    Weatherspoon-Teresa
    Webber-Chris
    Weis-Frédéric
    West-Jerry
    Westbrook-Russell
    Whalen-Lindsay
    White-Jo Jo
    White-Nera
    Whittle-Jenny
    Wilkens-Lenny
    Wilkes-Jamaal
    Wilkins-Dominique
    Williams-Deron
    Williams-Gus
    Williams-Natalie
    Wolters-Kara
    Woodard-Lynette
    Wooden-John
    Woolridge-Orlando
    Worthy-James
    Xargay-Marta
    Yacoubou-Isabelle
    Yi-Jianlian
    Young-Michael
    Zaboluyeva-Svetlana
    Zago-Esquirol-Corinne
    Zakharova-Tatyana
    Zassoulskaia-Natalia
    Zdovc-Jurij
    Zeravica-Ranko
    Zharmoukhamedov-Alzhan
    Zisis-Nikolaos
    Zizic-Rajko
    Zubkov-Viktor
    Zukauskas-Eurelijus
    Zukauskas-Mindaugas
    de Souza -Carmo

    Warning: fsockopen(): unable to connect to www.livescore.in:80 (No route to host) in /home/sportqui/public_html/footer.php on line 128
    No route to host(113)
    Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport ?voir ici
     -  sans personnalité - emanuel ginobili -  diverses - leslie fournier - george gervin

     

    ';