mercredi 20 novembre 2019
Rugby
 
Rugby - Statistiques Coupe du Monde de Rugby - Article du : 17/11/2019
Sommaire article
Les emblèmes des plus grandes équipesSTATS JOUEURS
Les records de points en phase finaleLes records de points en phase finale lors d'une édition
Les records de points en phase finale lors d'un seul matchLes records d’essais en phase finale
Les records d’essais en phase finale lors d'une éditionLes records d’essais lors d'un seul match
Les records de transformations en phase finale Les records de transformations lors d'une édition
Les records de pénalités en phase finale Les records de pénalités lors d'une édition
Les records de pénalités dans un matchLes records de drops en phase finale
Les records de drops lors d'une éditionLes records de drops dans un match
Plus de matches joués en phase finalePlus de victoires en phase finale
Plus de matches perdus en phase finaleStatistiques équipes
Statistiques joueursPlusieurs frères ont disputé la Coupe du Monde pour 2 pays différents
Cinq joueurs ont disputé la Coupe du monde pour 2 pays différentsLe record de matches joués
Statistiques nationsPays vainqueurs
Pays finalistesLe plus de participations
Plus grand nombre de demi-finales disputéesPlus grand nombre de matches disputés
Plus grand nombre de points marquésPlus grand nombre d’essais marqués
Plus grand nombre de pénalités marquéesPlus grand nombre de transformations marquées
Plus grand nombre de drops marquésPlus grand nombre de cartons jaunes
Plus grand nombre de cartons rougesPlus grand écart de points en finale
Plus petit écart de points en finaleRecord de points marqués dans un match
Plus grand écart de points dans un matchPlus d'essais marqués par une équipe dans un match
Record d'essais marqués dans un matchRecord de transformations réussies dans un match
Record de pénalités réussies dans un matchRecord de drops réussis dans un match
Plus grand nombre de victoires consécutives Record de cartons jaunes dans un match
Record de cartons rouges dans un match Autres statistiques joueurs
Ils ont joué plusieurs Coupes du MondeIls ont joué 2 finales
Ils ont remporté 2 finaleIls ont joué la Coupe du Monde pour deux pays
Ils ont marqué le plus grand nombre de points en finaleIls ont marqué le plus grand nombre d’essais en finale
Ils ont marqué le premier point de chaque Coupe du MondeIls ont marqué le premier essai de chaque Coupe du Monde
Ils ont marqué le dernier point de chaque Coupe du MondeIls ont marqué le dernier essai de chaque Coupe du Monde
Les plus gros scores en phase finaleLes matches à points en phase final
Les plus gros scores en phase éliminatoireLes équipes n’ayant pas marqué de point dans un match de phase finale
Les  grosses surprises en phase finaleLes six matches sans essai
AffluenceStatistiques après neuf éditions
Record de pointsPar édititon
20192015
20112007
20031999
19951991
1987

Historique

“Rugby” est une petite ville à 300 km de Londres.

En 1823, l’École de Rugby était une de ces Public Schools, très bien fréquentée, bien que n’ayant pas le prestige d’Eton ou de Harrow. Il fallut l’arrivée à Rugby, quelque vingt années plus tard, du célèbre éducateur Thomas Arnold, pour que le sport, et le football-rugby en particulier, deviennent partie intégrante de l’éducation des élèves. Sur le terrain de l’École de Rugby d’environ 1600 m2, le célèbre 'Bigside', les élèves jouaient suivant certaines conventions transmises par tradition verbale avec un ballon plus ou moins rond, en raison de la forme de la vessie de porc intérieure. On pouvait recevoir le ballon dans les mains s’il provenait directement d’un coup de pied (arrêt de volée actuel) ou le ramasser s’il était complètement immobile à terre, mais pour le botter immédiatement car il était interdit de courir en le portant vers les buts adverses. C’est ce qu’aurait fait William Webb Ellis en 1823, véritable précurseur de ce jeu !

Le trophée récompensant le vainqueur de cette compétition est appelé Coupe Webb Ellis (William Webb Ellis Trophy), en hommage à William Webb Ellis (1806-1872) qui aurait inventé le rugby en 1823. dessin Coupe Webb Ellis d'une hauteur de 38 centimètres, elle est en argent plaque d'or et contient deux poignées, l'une avec la tête d'un satyre et l'autre avec la tête d'une nymphe.  Le premier joueur à la soulever fut David Kirk , le capitaine des All Blacks en 1987. Puis suivent : Nick Farr-Jones , capitaine de l'Australie en 1991, François Pienaar, capitaine de l'Afrique du Sud en 1995, John Eales , capitaine de l'Australie en 1999, Martin Johnson , capitaine de l'Angleterre en 2003, John Smit , capitaine des Springboks en 2007 et Richie McCaw , capitaine des All Blacks en 2011 et 2015.

Principe

Sur la base d’un tournoi auquel participeront 20 équipes, la I.R.F. a retenu une structure de 4 poules de 5 équipes. Cette solution permet de simplifier le bon déroulement et de garantir sa totale équité.

Vingt équipes joueront le tournoi final mais surtout près de cent nations s’affronteront au cours des qualifications : du Japon à Uruguay, des îles Samoa à la Russie, de la Géorgie à l’Espagne, le monde entier s’ouvre au rugby.

 Les matches de qualification favorisent la promotion du rugby dans tous ces pays, c’est également l’occasion de confronter et d’enrichir leur culture de jeu.

Le règlement

- Phases de poules

Quatre points pour une victoire, deux pour un match nul, zéro point pour une défaite. Un point de bonus offensif pour 4 essais ou plus marqués. Un point de bonus défensif pour une défaite par 7 points ou moins (les deux peuvent se cumuler). Si les deux équipes sont à égalité à la fin du temps réglementaire, elles ne jouent pas de prolongation et remportent deux points chacune. Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finales. Les équipes classées 3eme, 4eme et 5eme sont éliminées.

En cas d'égalité entre plusieurs équipes dans une même poule, les critères sont les suivants par ordre de priorité :

1. le vainqueur du match entre les deux équipes - 2. la meilleure différence de points marqués - 3. la meilleure différence d'essais marqués - 4. le plus de points marqués - 5. le plus d'essais marqués.

Si après l'application de ces cinq critères, deux équipes ne peuvent pas être départagées, l'équipe la mieux classée au classement IRB peu avant le début de la compétition sera déclarée la meilleure des deux.

- Phase finale

Pour départager deux équipes à égalité à la fin du temps règlementaire en match de phase finale :

- une prolongation de deux fois dix minutes avec une pause de cinq minutes entre les deux,

- une prolongation en mort subite de dix minutes où la première équipe marquant des points (essai, pénalité, drop) sera déclarée vainqueur.

- une séance de tirs au but depuis la ligne des 22 mètres, disputée par cinq joueurs de chaque équipe depuis trois zones de tir utilisées alternativement : face aux poteaux, sur la ligne des 15 mètres de la touche à gauche, sur la ligne des 15 mètres sur la touche à droite des poteaux. La séance se déroule d'abord sur cinq tirs. Puis, si l'égalité persiste, en mort subite, avec les cinq mêmes tireurs.

Organisée par l’International Rugby Board (IRB), la Coupe du Monde de rugby à XV est la plus importante compétition internationale de rugby à XV. Elle se dispute tous les quatre ans entre des sélections nationales. Elle s’est déroulée pour la première fois en 1987, à la fois en Nouvelle-Zélande et en Australie.

1987 : 16 pays invités
1991 : 31 pays jouent les qualifications
1995 : 43 pays jouent les qualifications
1999 : 66 pays jouent les qualifications
2003 : 81 pays jouent les qualifications
2007 : 86 pays jouent les qualifications
2011 : 81 pays jouent les qualifications
2015 : 102 pays jouent les qualifications
2019 : 65 pays jouent les qualifications

François Pienaar, capitaine des Springboks, champions du monde en 1995, reçoit la Coupe Webb Ellis des mains de 'Madiba', Nelson Mandela.

Les emblèmes des plus grandes équipes :

- Angleterre : la rose (English rose)

- Irlande : le trèfle (Irish shamrock).

- Italie : la couronne de laurier

- France : le coq gaulois

- Pays de Galles : le poireau (leek) et les trois plumes d’autruche (Prince of Wales feathers).

- Fidji : Un palmier

- Écosse: le chardon (Scottish thistle)

- Afrique du Sud : le springbok (antilope).

- Australie (Wallabies) : le wallaby (petit kangourou)

- Argentine : le puma (lion de montagne)

- Canada : la feuille d’érable

- Etats-Unis : l’aigle

- Georgie : le lelo (jeu ancestral)

- Japon : la fleur de cerisier

- Nouvelle Zélande (All Blacks) : la fougère argentée

- Namibie : l’aigle

- Portugal : le loup

- Roumanie : feuille de chêne

- Samoa: les étoiles de la croix du sud 

- Tonga : la colombe

STATS JOUEURS

A noter que l'Afrique du Sud n'a pas participé aux deux premières éditions à cause de leur politique d'apartheid.

Les records de points en phase finale

 

- 277 Jonny Wilkinson ENG (69 en 1999, 113 en 2003, 67 en 2007, 28 en 2011)
- 227 Gavin Hastings ECO (62 en 1987, 61 en 1991, 104 en 1995)
- 195 Michael Lynagh AUS (82 en 1987, 66 en 1991 et 47 en 1995)
- 191 Dan Carter NZL (48 en 2003, 40 en 2007, 21 en 2011, 82 en 2015)
- 170 Grant Fox NZL (126 en 1987 et 44 en 1991)
- 163 Andrew Mehrtens NZL (84 en 1995 et 79 en 1999)
- 162 Handré Pollard RSA (93 en 2015, 69 en 2019)...
 Côté français : 136 Frédéric Michalak - 124 Thierry Lacroix - 85 Didier Cambérabéro - 65 Christophe Lamaison - 56 Morgan Parra ...

Les records de points en phase finale lors d'une édition

- 126 Grant Fox NZL en 1987
- 113 Jonny Wilkinson ENG en 2003
- 112 Thierry Lacroix FRA en 1995
- 105 Percy Montgomery RSA en 2007
- 103 Frédéric Michalak FRA en 2003
- 102 Gonzalo Quesada ARG en 1999
- 101 Matt Burke AUS en 1999...
 Côté français : 112 Thierry Lacroix en 1995 - 103 Frédéric Michalak en 2003 - 65 Christophe Lamaison en 1999...

Les records de points en phase finale lors d'un seul match

- 45 pts Simon Culhane NZL en 1995 contre le Japon
- 44 pts Gavin Hastings SCO en 1995 contre la Côte d'Ivoire
- 42 pts Mat Rogers AUS en 2003 contre la Namibie
- 36 pts Paul Grayson ENG contre le Tonga en 1999 et Tony Brown NZL contre l'Italie en 1999...
 Côté français : 130 Didier Cambérabéro contre le Zimbabwe 1987 - 28 Frédéric Michalak contre l'Ecosse en 2003 et Christophe Lamaison contre la Nouvelle-Zélande en 1999 ...

 Les records d’essais en phase finale

- 15 essais Jonah Lomu NZL et Bryan Habana RSA
- 14 essais Drew Michell AUS
- 13 essais Doug Howlett NZL
- 12 essais Adam Ashley-Cooper AUS
- 11 essais Vincent Clerc FRA, Rory Underwood ENG, Joe Rokocoko NZL et Chris Latham AUS...
Côté français : 11 Vincent Clerc - 8 Christophe Dominici - 6 Jean-Baptiste Lafond et Emile N’Tamack - 5 Didier Cambérabéro, Philippe Saint-André et Philippe Sella

Les records d’essais en phase finale lors d'une édition

- 8 essais Julian Savea NZL en 2015, Bryan Habana RSA en 2007, Jonah Lomu NZL en 1999
- 7 essais Marc Ellis NZL en 1995, Jonah Lomu NZL en 1995, Doug Howlett NZL en 2003, Mils Muliaina NZL en 2003, Drew Mitchell AUS en 2007 et Josh Adams WAL en 2019...
Côté français : 6 Jean-Baptiste Lafond en 1991 et Vincent Clerc ...

Le premier essai en Coupe du Monde fut inscrit par le Néo-Zélandais Michael Jones contre l’Italie le 22 mai 1987

Les records d’essais lors d'un seul match

- 6 essais Marc Ellis NLZ contre le Japon en 1995
- 5 essais Chris Latham AUS contre la Namibie en 2003 et Josh Lewsey ENG contre l'Uruguay en 2003...
Côté français : 3 Didier Camberabero et Rodolphe Modin contre le Zimbabwe en 1987, Jean-Baptiste Lafond contre les Fidji en 1991, Yannick Jauzion contre les Fiji en 2003 et Vincent Clerc FRA contre la Namibie en 2007 et le Canada en 2011...

Les records de transformations en phase finale

- 58 Dan Carter NZL (2003-2015)
- 39 Gavin Hastings SCO (1987-1995)
- 37 Grant Fox NZL (1987-1991)
- 36 Michael Lynagh AUS (1987-1995)
- 28 Jonny Wilkinson ENG (1999-2011)
Côté français : 24 Frédéric Michalak - 19 Didier Camberabero - 19 Jean-Baptiste Elissalde - 11 Guy Laporte ...

Les records de transformations lors d'une édition

- 20 Simon Culhane NZL en 1995 contre le Japon
- 16 Mat Rogers AUS en 2003 contre le Namibie
- 14 Nick Evans NZL en 2007 contre le Portugal
- 12 Paul Grayson ENG en 1999 contre les Tonga et Leon MacDonald NZL en 2003 contre les Tonga...
Côté français : 11 Jean-Baptiste Elissalde contre la Namibie en 2007 - 9 Didier Camberabero contre le Zimbabwe en 1987 - 8 Guy Laporte contre la Roumanie en 1987....

Les records de pénalités en phase finale

- 58 Jonny Wilkinson ENG (1999-2011)
- 39 Handré Pollard RSA (2015-2019)
- 36 Gavin Hastings SCO (1987-1995)
- 35 Gonzalo Quesada ARG (1999-2003)
- 33 Andrew Mehrtens NZL (1995-1999) et Michael Lynagh AUS (1987-1995)
Côté français : 30 Thierry Lacroix - 54 Frédéric Michalak - 12 Christophe  Lamaison ...

Les records de pénalités lors d'une édition

- 31 Gonzalo Quesada ARG en 1999
- 26 Thierry Lacroix FRA en 1995
- 23 Jonny Wilkinson ENG en 2003 et Handré Pollard RSA en 2015
- 21 Grant Fox NZL en 1987
Côté français : 26 Thierry Lacroix en 1995 - 18 Frédéric Michalak en 2003 - 12 Christophe  Lamaison en 1999 ...

Les records de pénalités dans un match

- 8 Gavin Hastings SCO en 1995 contre l'Ecosse, Thierry Lacroix FRA en 1995 contre l'Irlande, Gonzalo Quesada ARG en 1999 contre les Samoa, Matt Burke AUS en 1999 contre l'Afrique du Sud
Côté français : 8 Thierry Lacroix en 1995 contre l'Irlande - 6 Frédéric Michalak contre les Fdji en 2003 - 5 Morgan Parra contre le Canada en 2015...

Les records de drops en phase finale

- 14 Jonny Wilkinson ENG (1999-2011)
- 6 Jannie de Beer RSA (1999)
- 5 Gareth Rees CAN (1987-1999) et Rob Andrew ENG (1987-1995)
Côté français : 2 Christophe Lamaison , François Trinh-Duc et Dimitri Yachvili ...

Les records de drops lors d'une édition

- 8 Jonny Wilkinson ENG en 2003
- 6 Jannie de Beer RSA en 1999
- 5 Jonny Wilkinson ENG en 2007
Côté français : 2 Christophe Lamaison en 1999 et François Trinh-Duc en 2011

Les records de drops dans un match

- 5 Jannie de Beer RSA en 1999 contre l'Angleterre
- 3 Jonny Wilkinson ENG en 2003 contre la France, Juan Martin Hernandez ARG en 2007 contre l'Irlande et Theuns Kotze NAM contre les Fidji en 2011
Côté français : 2 Christophe Lamaison contre la Nouvelle-Zélande en 1999 - 1 par plusieurs joueurs

Plus de matches joués en phase finale

- 22 Jason Leonard ENG (1991-2003) et Richie McCaw NZL (2003-2015)
- 21 Alun Wyn Jones WAL (2007-2019)
- 20 Keven Mealamu NZL (2003-2015), Schalk Burger RSA (2003-2015) et George Gregan AUS (1995-2007)
- 19 Mike Catt ENG (1995-2007), Jonny Wilkinson ENG (1999-2011), Adam Ashley-Cooper AUS (2007-2019), Sam Whitelock NZL (2011-2019) et Sonny Bill Williams NZL (2011-2019)...
Côté français : 18 Raphaël Ibañez -  17 Jean-Baptiste Poux , Aurélien Rougerie - 16 Imanol Harinordoquy , Frédéric Michalak, Fabien Pelous ...

Plus de victoires en phase finale

- 20 Richie McCaw NZL (2003-2015)
- 19 Keven Mealamu NZL (2003-2015)
- 18 Sam Whitelock NZL (2011-2019) et Sonny Bill Williams NZL (2011-2019)
- 17 François Steyn RSA (2007-2019)...
13 Abdelatif Benazzi et Olivier Brouzet - 12 Raphaël Ibañez...

Plus de matches perdus en phase finale

- 14 Eugene Jantjies NAM (2007-2019)
- 12 Ovidiu Tonita ROU (2003-2015) et DTH van der Merwe CAN (2007-2019)...
Côté français : 8 Thierry Dusautoir - 7 Imanol Harinordoquy et Frédéric Michalak

 

Meilleur réalisateur

Meilleur marqueur d'essai

Meilleur attaque

Meilleure défense

Plus d'essais

1987

Grant Fox NZL 126

Craig Green NZL & John Kirwan NZL 6

298  Nouvelle-Zélande

48 Angleterre

43 Nouvelle-Zélande

1991

Ralph Keyes IRL 68

David Campese AUS & Jean-Baptiste Lafond FRA 6

162 Ecosse

44 France

20 Ecosse

1995

Thierry Lacroix FRA 112

Jonah Lomu NZL 7

327 Nouvelle-Zélande

50 Canada

41 Nouvelle-Zélande

1999

Gonzalo Quesada ARG 102

Jonah Lomu NZL 8

255 Nouvelle-Zélande & Angleterre

73 Irlande et Australie

29 Nouvelle-Zélande

2003

Jonny Wilkinson ENG 113

Doug Howlett NZL & Mils Muliaina NZL 7

361 Australie

57 Australie

52 Nouvelle-Zélande

2007

Percy Montgomery RSA 105

Bryan Habana RSA 8

327 Nouvelle-Zélande

53 Australie

48 Nouvelle-Zélande

2011

Morne Steyn RSA 62

Vincent Clerc FRA & Chris Ashton ENG 6

301 Nouvelle-Zélande

35 Afrique du Sud

40 Nouvelle-Zélande

2015 Nicolas Sanchez ARG 97 Julian Savea NZL 8 290 Nouvelle-Zélande 75 Angleterre 39 Nouvelle-Zélande
2019 Handré Pollard RSA 69 Josh Adams WAL 7 262 Afrique du Sud 55 Ecosse 36 Nouvelle-Zélande
 

Statistiques équipes

 - La Nouvelle Zélande (en 1987, 2011 et 2015) et l'Afrique du Sud (en 1995, 2007 et 2019) sont les seuls pays avec trois victoires.

 - La Nouvelle Zélande, en 2015, et la seule équipe à avoir conservé son titre.

- Les pays de l’hémisphère sud ont remporté 8 Coupes du monde sur 9.

- L'Angleterre en 2003 et le seul pays européen à avoir remporté une finale sur le sol d’un pays de l’hémisphère sud.

- La France en Nouvelle-Zélande en 1987 et 2011 et l'Angleterre en 2003 sont les seuls pays européens à avoir disputé une finale sur le sol d’un pays de l’hémisphère sud.

- Trois pays organisateurs ont remporté la Coupe du Monde (Nouvelle-Zélande en 1987 et 2011, Afrique du sud en 1995).

- Trois pays ont réussi à participer à deux finales consécutives, l'Australie (1999 et 2003), l’Angleterre (2003 et 2007) et la Nouvelle-Zélande (2011 et 2015).

- La finale de 2015 entre la Nouvelle Zélande et l'Australie est la plus prolifique avec 51 points marqués (34-17)

- Les finales de 1995 et de 2003 se sont terminées après prolongations.

- Le premier match à s’être terminé après prolongations est le match Australie-France en 1987 (30-24)

- Seuls trois matches se sont terminés sur un score nul : Ecosse-France en 1987 (20 à 20) et Canada-Japon en 2007 (12 à 12) et 2011 (23 à 23).

- La première équipe à ne pas avoir marqué de point lors d’un match est la Côte d’Ivoire contre l’Ecosse en 1995 (0 à 89).

- Seules 13 équipes n’ont pas marqué de point lors d’un match : la Côte d’Ivoire contre l’Ecosse en 1995 (0 à 89), le Canada contre l’Afrique du Sud en 1995 (0 à 20), l’Espagne contre l’Ecosse en 1999 (0 à 48), la Namibie contre l’Australie en 2003 (0 à 142), l'Ecosse contre la Nouvelle-Zélande en 2007 (0 à 40), la Roumanie contre l'Ecosse en 2007 (0 à 42), la Namibie contre la Géorgie en 2007 (0 à 30), la Namibie contre l'Afrique du Sud en 2011 (0-87), les Fidji contre le Pays de Galles en 2011 (0 à 66), les Samoa contre l'Ecosse en 2019 (0 à 34), la Russie contre l'Irlande (0 à 35) et l'Ecosse en 2019 (0 à 61) et le Canada contre la Nouvelle-Zélande en 2019 (0 à 63).

 - Le premier match sans essai marqué est le match Australie-Samoa en 1991 (9 à 3).

- Seuls 5 matches se sont terminés sans essai marqué : Australie-Samoa en 1991 (9 à 3), Angleterre-Ecosse en 1991 (9 à 6), Afrique du Sud-Angleterre en 2007 (15 à 6), Ecosse-Géorgie en 2011 (15 à 6) et Irlande-Australie en 2011 (15 à 6).

- 3 phases finales ont regroupé 16 pays (1987, 1991 et 1995).

- 6 phases finales ont regroupé 20 pays (1999, 2003, 2007, 2011, 2015 et 2019).

- 5 phases finales ont été organisées par un seul pays (Afrique du sud en 1995, Australie en 2003, Nouvelle-Zélande en 2011, Angleterre en 2015 et Japon 2019).

- 4 phases finales ont été organisées par plusieurs pays (Australie et Nouvelle-Zélande en 1987 ; Angleterre, Ecosse, France, Irlande et Pays de Galles en 1991 et 1999 ; Ecosse, France et Pays de Galles en 2007).

- 25 pays ont participé au moins une fois à une phase finale.

- La Nouvelle-Zélande est la seule équipe invaincue en phase de poules.

-  Le premier joueur expulsé est l’Australien David Codey contre Galles en 1987 (score : 21-22).

- Le Samoan Keenan et l’Argentin Pedro Sporleder, en 1991, sont les premiers joueurs à avoir été expulsés simultanément.

- Seuls deux joueurs ont réussi à marquer trois essais dans un même match lors de deux coupes du monde différentes : le néo-zélandais Jeff Wilson (contre le Japon en 1995 et l'Italie en 1999) et le français Vincent Clerc (contre la Namibie en 2007 et le Canada en 2011).

- 374 matches ont été disputés en phase finale depuis la création de la Coupe du Monde.

Statistiques joueurs

- 242 joueurs ont remporté la Coupe du Monde (au moins 1 minute jouée pendant la compétition).

- 373 joueurs ont joué au moins une finale.

- 35 joueurs ont joué 2 finales.

- 3 197 joueurs ont joué au moins un match en phase finale.

- 27 joueurs ont marqué en finale.

- 5 français ont marqué en finale.

- 18 joueurs ont marqué un essai en finale.

Plusieurs frères ont disputé la Coupe du Monde pour 2 pays différents : les frères Cockbain (Matt pour l'Australie en 1999 et 2003 et Brent pour le Pays de Galles en 2003), les frères Ma'afu (Salesi pour l'Australie et Campese pour les Fidji) en 2011. les frères So'oialo (Steven pour les Samoa  en 1999, 2003 et 2007 et Rodney pour la Nouvelle-Zélande en 2003 et 2011 ), les frères Tagicakibau (Sailosi pour les Samoa en 2003, 2007 et 2011 et Michael pour les Fidji en 2011), les frères Tuilagi (Freddie pour les Samoa en 1995, Henry pour les Samoa en 2007, Alesana pour les Samoa en 2007 et 2011 et Manu pour l'Angleterre en 2011), les frères Umaga (Mike pour les Samoa en 1995 et Tana pour la Nouvelle-Zélande en 1999 et 2003) et les frères Yachvili (Dimitri pour la France en 2003 et 2011 et Grégoire pour la Géorgie en 2003).

La fratrie samoane des Tuilagi est entrée dans l'histoire de la Coupe du Monde.....Vavae est devenu le 5eme frère à disputer un match, en septembre 2015 contre l'Afrique du Sud. Il succède à Freddie (1995), Henry (2007), Alesana (2007, 2011 et 2015) et Manu (2011 en portant le maillot de l'Angleterre).

Cinq joueurs ont disputé la Coupe du Monde pour 2 pays différents : Graeme Bachop (Nouvelle-Zélande en 1991 et 1995 et Japon en 1999), Franck Bunce (Samoa en 1991 et Nouvelle-Zélande en 1995), Jamie Joseph (Nouvelle-Zélande en 1995 et Japon en 1999), Matt Pini (Australie en 1995 et Italie en 1999) et Inga Tuigamala (Nouvelle-Zélande en 1991 et Samoa en 1999).

Le record de matches joués consécutivement est détenu par le Samoan Brian Lima avec 16 matches.

L'essai le plus rapide de la Coupe du Monde a été marqué par l'Australien Elton Flatley contre la Roumanie en 2003 : après 18 secondes de jeu. Score finale : 90-8.

Statistiques nations

A noter que l'Afrique du Sud n'a pas participé aux deux premières éditions à cause de l'Apartheid.

Pays vainqueurs

3 - Nouvelle-Zélande (1987, 2011 et 2015) et Afrique du Sud (1995, 2007 et 2019)

2 - Australie (1991 et 1999).

1 - Angleterre (2003).

Pays finalistes

4 - Nouvelle-Zélande (1987, 1995, 2011 et 2015), Australie (1991, 1999, 2003 et 2015) et Angleterre (1991, 2003, 2007 et 2019)

3 - France (1987, 1999 et 2011), et Afrique du Sud (1995 et 2007 et 2019).

Le plus de participations

9 - Angleterre, Argentine, Australie, Canada, Ecosse, France, Pays de Galles, Irlande, Italie, Japon et Nouvelle-Zélande.

Plus grand nombre de demi-finales disputées

8 - Nouvelle-Zélande (1987, 1991, 1995, 1999, 2003, 2011, 2015 et 2019).

Plus grand nombre de matches disputés

56 Nouvelle-Zélande - 53 Australie - 52 France - 50 Angleterre - 44 Pays de Galles - 43 Afrique du Sud - 42 Ecosse - 41 Argentine.

Plus grand nombre de points marqués

2 552 Nouvelle-Zélande - 1 797 Australie - 1 585 France - 1 569 Angleterre - 1 512 Afrique du Sud

Plus grand nombre d’essais marqués

347 Nouvelle-Zélande - 230 Australie - 183 France - 174 Afrique du Sud - 169 Angleterre.

Plus grand nombre de pénalités marquées

147 Angleterre - 140 France - 114 Afrique du Sud et Australie - 113 Nouvelle Zélande.

Plus grand nombre de transformations marquées

254 Nouvelle-Zélande - 162 Australie - 132 France - 126 Afrique du Sud - 123 Angleterre.

Plus grand nombre de drops marqués

21 Angleterre - 16 Afrique du Sud - 11 Argentine, Ecosse et France.

Plus grand nombre de cartons jaunes

12 Fidji, Nouvelle Zélande et Samoa - 11 Namibie et Tonga - 10 Argentine et Australie.

Plus grand nombre de cartons rouges

4 Canada - 3 Samoa et Tonga - 2 Afrique du Sud, Argentine, Pays de Galles et uruguay.

Plus grand écart de points en finale

23 - Australie contre la France en 1999 (35 à 12)

Plus petit écart de points en finale

1 - Nouvelle-Zélande contre la France en 2011 (8 à 7)

Record de points marqués dans un match :

- 162 entre la Nouvelle Zélande et le Japon le 4 juin 1995 (score : 145-17)

- 142 entre l'Australie et la Namibie le 25 octobre 2003 (142-0)

- 124 entre l'Angleterre et l'Uruguay le 2 novembre 2003 (111-13)

Plus grand écart de points dans un match

- 142 entre l'Australie en le Namibie le 24 octobre 2003 (score : 142-0)

- 128 entre la Nouvelle Zélande et le Japon le 4 juin 1995 (145-17)

- 98 entre la Nouvelle Zélande et l'Italie le 14 octobre 1999 (101-3) et entre l'Angleterre et l'Uruguay le 2 novembre 2003 (111-13)

Plus d'essais marqués par une équipe dans un match

- 22 par l'Australie contre le Namibie en 2003 (score : 142-0)

- 21 par la Nouvelle Zélande contre le Japon en 1995 (145-17)

- 17 par l'Angleterre contre l'Uruguay en 2003 (111-13)

Record d'essais marqués dans un match : 23 entre la Nouvelle Zélande et le Japon le 4 juin 1995 (145-17)

Record de transformations réussies dans un match : 22 entre la Nouvelle Zélande et le Japon le 4 juin 1995 (145-17)

Record de pénalités réussies dans un match : 14 entre l'Argentine et l'Irlande le 20 octobre 1999 (28-24)

Record de drops réussis dans un match : 5 entre l'Afrique du Sud et l'Angleterre le 24 octobre 1999 (44-21)

Plus grand nombre de victoires consécutives : 18 par la Nouvelle-Zélande entre le 9 septembre 2011 et le 19 octobre 2019

Record de cartons jaunes dans un match : 4 entre les Géorgie et la Namibie le 7 octobre 2015 et entre les Fidji et le Pays de Galles le 9 octobre 2019

Record de cartons rouges dans un match : 3 entre l'Afrique du Sud et le Canada le 3 juin 1995

Autres statistiques joueurs

Du plus jeune au plus âge

- Plus jeune joueur ayant marqué un essai : George North WAL en 2011 contre la Namibie à 19 ans et 166 jours

- Joueur le plus âgé ayant marqué un essai : Diego Ormaechea URU en 1999 contre l'Espagne à 40 ans et 13 jours

- Plus jeunes champions du monde : François Steyn RSA en 2011 à 20 ans et 159 jours ; Jason Little AUS en 1991 à 21 ans et 2 mois

- Champions du monde les plus âgés : Brad Thorn NZL en 2011 à 36 ans et 262 jours, Dorian West ENG en 2003 à 36 ans et 1 mois

- Plus jeune joueur : Vasil Lobzhanidze GEO à 18 ans et 340 jours en 2015 ; côté français : Alain Carminati en 1987 à 20 ans et 289 jours

- Plus jeune joueur ayant disputé une finale : Jonah Lomu NZL à 20 ans et 43 jours en 1995

- Joueur le plus âgé : Diego Ormaechea URU en 1999 à 40 ans et 26 jours ; côté français : Francis Haget en 1987 à 37 ans et 248 jours

- Joueur le plus âgé ayant disputé une finale : Brad Thorn NZL en 2011 à 36 ans et 262 jours

    

Ils ont joué plusieurs Coupes du Monde :

5 - Mauro Bergamasco (Italie : 1999, 2003, 2007, 2011 et 2015), Sergio Parisse (Italie : 2003, 2007, 2011, 2015 et 2019) et Brian Lima (Samoa : 1991, 1995, 1999, 2003 et 2007).

4 - Schalk Burger (Afrique du Sud : 2003, 2007, 2011 et 2015), Victor Matfield (Afrique du Sud : 2003, 2007, 2011 et 2015), Mike Catt (Angleterre : 1995, 1999, 2003 et 2007), Jason Leonard (Angleterre : 1991, 1995, 1999 et 2003), Jonny Wilkinson (Angleterre : 1999, 2003, 2007 et 2011), Felipe Contepomi (Argentine : 1999, 2003, 2007 et 2011), Mario Ledesma (Argentine : 1999, 2003, 2007 et 2011), Pedro Sporleder (Argentine : 1991, 1995, 1999 et 2003), Martin Scelzo (Argentine : 1999, 2003, 2007 et 2011), Juan Manuel Leguizamon (Argentine : 2007, 2011, 2015 et 2019), George Gregan (Australie : 1995, 1999, 2003 et 2007), Adam Ashley-Cooper (Australie : 2007, 2011, 2015 et 2019), Al Charron (Canada : 1991, 1995, 1999 et 2003), Gareth Rees (Canada : 1987, 1991, 1995 et 1999), Jamie Cudmore (Canada : 2003, 2007, 2011 et 2015), James Pritchard (Canada : 2003, 2007, 2011 et 2015), DTH van der Merwe (Canada : 2007, 2011, 2015 et 2019), Chris Paterson (Ecosse : 1999, 2003, 2007 et 2011), Nicky Little (Fidji :  1999, 2003, 2007 et 2011), Fabien Galthié (France : 1991, 1995, 1999 et 2003), Giorgi Chkhaidze (Géorgie : 2003, 2007, 2011 et 2015), Mamuka Gorgodze (Géorgie : 2007, 2011, 2015 et 2019), Davit Kacharava (Géorgie : 2007, 2011, 2015 et 2019), Merab Kvirikashvili (Géorgie : 2007, 2011, 2015 et 2019), Brian O'Driscoll (Irlande : 1999, 2003, 2007 et 2011), Paul O'Connell (Irlande : 2003, 2007, 2011 et 2015), Rory Best (Irlande : 2007, 2001, 2015 et 2019), Carlo Checchinato (Italie : 1991, 1995, 1999 et 2003), Alessandro Troncon (Italie : 1995, 1999, 2003 et 2007), Martin Castrogiovanni (Italie : 2003, 2007, 2011 et 2015), Alessandro Zanni (Italie : 2007, 2011, 2015 et 2019), Luke Thompson (Japon : 2007, 2011, 2015 et 2019), Eugene Jantjies (Namibie : 2007, 2011, 2015 et 2019), Dan Carter (Nouvelle-Zélande : 2003, 2007, 2011 et 2015), Richie McCaw (Nouvelle-Zélande : 2003, 2007, 2011 et 2015), Keven Mealamu (Nouvelle-Zélande : 2003, 2007, 2011 et 2015), Stephen Jones (Pays de Galles : 1999, 2003, 2007 et 2011),  Gareth Thomas (Pays de Galles : 1995, 1999, 2003 et 2007),  Gethin Jenkins (Pays de Galles : 2003, 2007, 2011 et 2015), Alun Wyn Jones (Pays de Galles : 2007, 2011, 2015 et 2019), Romeo Gontineac (Roumanie (1995, 1999, 2003 et 2007), Paulica Ion (Roumanie : 2003, 2007, 2011 et 2015) et Ovidiu Tonita (Roumanie : 2003, 2007, 2011 et 2015).

Les Français :

4 - Fabien Galthié

3 - Abdelatif Benazzi , Olivier Brouzet , Christophe Dominici , Thierry Dusautoir , Guilhem Guirado , Imanol Harinordoquy , Raphaël Ibañez, Nicolas Mas , Franck Mesnel , Frédéric Michalak, Fabien Pelous , Louis Picamoles , Jean-Baptiste Poux , Philippe Sella , Aurélien Rougerie,  Dimitri Szarzewski et Damien Traille .

Ils ont joué 2 finales :

Afrique du Sud : Du Randt (1995 et 2007) et F. Steyn (2007 et 2019)

Angleterre : Jason Leonard (1991 et 2003) ; Mike Catt , Lawrence Dallaglio , Ben Kay , Lewis Moody , Jason Robinson , Phil VickeryJonny Wilkinson (2003 et 2007)

Australie : John Eales , Tim Horan , Jason Little (1991 et 1999) ; Matt Cockbain, David Griffin, George Gregan , Steve Larkham, Jeremy Paul et Joe Roff (1999 et 2003)

Nouvelle-Zélande : Sean Fitzpatrick (1987 et 1995) ; Dan Carter , Ben Franks , Owen Franks , Jerome Kaino , Richie McCaw , Keven Mealamu , Ma'a Nonu, Kieran Read , Colin Slade Conrad Smith , Victor Vito , Sam Whitelock , Sonny Bill Williams et Tony Woodcock (2011 et 2015)

Ils ont remporté 2 finales :

Afrique du Sud : Os Du Randt (1995 et 2007)

Australie : John Eales , Tim Horan et Jason Little (1991 et 1999)

Nouvelle-Zélande : Dan Carter , Ben Franks , Owen Franks , Jerome Kaino , Richie McCaw , Keven Mealamu , Ma'a Nonu, Kieran Read , Colin Slade Conrad Smith , Victor Vito , Sam Whitelock , Sonny Bill Williams , Tony Woodcock (2011 et 2015)

Ils ont joué la Coupe du Monde pour deux pays :

Graeme Bachop (Nouvelle-Zélande en 1991 et 1995 et Japon en 1999), Franck Bunce (Samoa en 1991 et Nouvelle-Zélande en 1995), Jamie Joseph (Nouvelle-Zélande en 1995 et Japon en 1999), Matt Pini (Australie en 1995 et Italie en 1999) et Inga Tuigamala (Nouvelle-Zélande en 1991 et Samoa en 1999).

Ils ont marqué le plus grand nombre de points en finale :

25 Matt Burke (Australie) - 22 Handré Pollard (Afrique du Sud) - 17 Grant Fox (Nouvelle-Zélande) et Jonny Wilkinson (Angleterre) - 15 Joel Stransky (Afrique du Sud)

Ils ont marqué le plus grand nombre d’essais en finale :

1 Cheslin Kolbe, Makazole Mapimpi (Afrique du Sud), Jason Robinson (Angleterre), Tony Daly, Owen Finegan, Wendell Sailor et Ben Tune (Australie), Pierre Berbizier et Thierry Dusautoir (France), Michael Jones , David Kirk et John Kirwan et Tony Woodcock (Nouvelle-Zélande)

Ils ont marqué le premier point de chaque Coupe du Monde :

1987 : Michael Jones (Nelle-Zélande) contre l’Italie (essai)

1991 : Nigel Webb (Angleterre) contre la Nouvelle-Zélande (pénalité)

1995 : Michael Lynagh (Australie) contre l’Afrique du Sud (pénalité)

1999 : Gonzalo Quesada (Argentine) contre Galles (pénalité)

2003 : Elton Flatley  (Australie) contre l'Argentine (pénalité)

2007 : Felipe Contepomi (Argentine) contre la France (pénalité)

2011 : Daniel Carter (Nouvelle-Zélande) contre les Tonga (pénalité)

2015 : Mike Brown (Angleterre) contre les Fidji (essai)

2019 : Kirill Golosnitskiy (Russie) contre le Japon (essai)

Ils ont marqué le premier essai de chaque Coupe du Monde :

1987 : Michael Jones (Nelle-Zélande) contre l’Italie

1991 : Michael Jones (Nelle-Zélande) contre l’Angleterre

1995 : Michael Lynagh (Australie) contre l’Afrique du Sud

1999 : Colin Charvis (Galles) contre l’Argentine

2003 : Wendell Sailor (Australie) contre l'Argentine

2007 : Ignacio Corleto (Argentine) contre la France

2011 : Israel Dagg (Nouvelle-Zélande) contre les Tonga

2015 : Mike Brown (Angleterre) contre les Fidji

2019 : Kirill Golosnitskiy (Russie) contre le Japon

Ils ont marqué le dernier point de chaque Coupe du Monde :

1987 : Didier Cambérabéro (France) contre la Nouvelle-Zélande (transformation)

1991 : Nigel Webb (Angleterre) contre l’Afrique du Sud (pénalité)

1995 : Joel Stransky (Afrique du Sud) contre la Nouvelle-Zélande (drop)

1999 : Matt Burke (Australie) contre la France (transformation)

2003 : Jonny Wilkinson (Angleterre) contre l'Australie (drop)

2007 : François Steyn (Afrique du Sud) contre l’Angleterre (pénalité)

2011 : François Trinh-Duc (France) contre la Nouvelle-Zélande (pénalité)

2015 : Dan Carter (Nouvelle-Zélande) contre l'Australie (pénalité)

2019 : Handré Pollard (Afrique du Sud) contre l'Angleterre (transformation)

Ils ont marqué le dernier essai de chaque Coupe du Monde :

1987 : Pierre Berbizier (France) contre la Nelle-Zélande

1991 : Tony Daly (Australie) contre l’Angleterre

1995 : Emile N’Tamack (France) contre l’Angleterre

1999 : Owen Finegan (Australie) contre la France

2003 : Jason Robinson (Angleterre) contre l'Australie

2007 : Felipe Contepomi (Argentine) contre la France (pas d’essai marqué en finale entre l'Afrique du Sud et l'Angleterre)

2011 : Thierry Dusautoir (France) contre Nouvelle-Zélande

2015 : Beauden Barrett (Nouvelle Zélande) contre l'Australie

2019 : Cheslin Kolbe (Afrique du Sud) contre l'Angleterre

Les plus gros scores en phase finale :

Nouvelle-Zélande - Japon : 145-17 (1995)

Australie - Namibie : 142-0 (2003)

Nouvelle-Zélande - Italie : 101-3 (1999)

Angleterre - Uruguay : 111-13 (2003)

Nouvelle-Zélande - Portugal : 108-13 (2007)

Angleterre - Tonga : 101-10 (1999)

Ecosse - Côte d’Ivoire : 89-0 (1995)

Afrique du Sud - Namibie : 87-0 (2011)

Australie - Japon : 91-3 (2007)

Nouvelle-Zélande - Tonga : 91-7 (2003)

Australie - Roumanie : 90-8 (2003)

Nouvelle Zélande - Roumanie : 85-8 (2007)

Angleterre - Géorgie : 84-6 (2003)

France - Namibie : 87-10 (1987)

Afrique du Sud - Namibie : 87-0 (2011)

 

Plus petits scores en phase finale :

Australie - Samoa : 9-3 (1991)
Nouvelle-Zélande - France 8-7 (2011)
Afrique du Sud - Samoa 13-5 (2011)
Etats-Unis - Russie 13-6 (2011)
Australie - Afrique du Sud 11-9 (2011)
Ecosse - Géorgie 15-6 (2011)
Irlande - Australie 15-6 (2011)
Australie - Pays de Galles 15-6 (2015)

Les matches à points en phase finale :

162 points : Nouvelle-Zélande - Japon : 145 à 17 (1995)

142 points : Australie - Naminie : 142 à 0 (2003)

124 points : Angleterre - Uruguay : 111 à 13 (2003)

121 points : Nouvelle-Zélande - Portugal : 108 à 13 (2007)

111 points : Angleterre - Tonga : 101 à 10 (1999)

104 points : Nouvelle-Zélande - Italie : 101 à 3 (1999)

98 points : Australie - Roumanie : 90 à 8 (2003) et Nelle Zélande-Tonga : 91 à 7 (2003)

97 points : France - Namibie 87 à 10 (2007)

94 points : Australie - Japon : 91 à 3 (2007) et Nouvelle-Zélande - Canada : 79 à  15 (2011)

93 points : Nelle-Zélande - Roumanie : 85 à 8 (2007)

90 points : Angleterre - Georgie : 84 à 6 (2003), Nouvelle-Zélande - Pays de Galles : 53 à 37 (2003), Nouvelle-Zélande - Italie : 76 à 14 (2007), Galles - Japon : 72 à 18 (2007), Nouvelle-Zélande - Japon : 83 à  7 (2011) et Australie - Russie : 68 à 22 (2011).

Les plus gros scores en phase éliminatoire :

Japon-Taiwan : 155 à 3 (2003)

Hong-Kong-Singapour : 164 à 13 (1995)

Japon-Taiwan : 134 à 6 (1999)

Tonga-Corée du Sud : 119 à 0 (2003)

Japon-Taiwan : 120 à 3 (2003) 

Namibie - Tunisie 116 à 0 (2019)

Suède-Luxembourg : 116 à 3 (2003) 

Namibie-Madagascar : 112 à 0 (2003) 

Corée du Sud-Taiwan : 119 à 7 (2003) 

Angleterre-Pays-Bas : 110 à 0 (1999)

Allemagne-Serbie et Montenegro : 108 à 0 (2007)    

Samoa-Papouasie Nouvelle Guinée 115 à 7 (2011)

Corée du Sud-Malaisie : 102 à 0 (1999) 

Les équipes n’ayant pas marqué de point dans un match de phase finale  :

Côte d’Ivoire - Ecosse : 0-89 en 1995

Canada - Afrique du Sud : 0-20 en 1995

Espagne - Ecosse : 0-48 en 1999

Namibie - Australie : 0-142 en 2003

Ecosse - Nouvelle-Zélande : 0-40 en 2007

Roumanie - Ecosse : 0-42 en 2007

Namibie - Géorgie : 0-30 en 2007

Namibie - Afrique du Sud : 0-87 en 2011

Fidji - Galles : 0-66 en 2011

Etats-Unis - Afrique du Sud : 0-64 en 2015

Samoa - Ecosse : 0-34 en 2019

Russie - Irlande : 0-35 en 2019

Russie - Ecosse : 0-61 en 2019

Canada - Nouvelle-Zélande : 0-63 en 2019

Les  grosses surprises en phase finale :

Fidji - Argentine : 28 à 9 (1987)

Galles - Australie : 22 à 21 (1987)

France - Australie : 30 à 24 (1987)

Samoa - Galles : 16 à 13 (1991)

Samoa - Galles : 38 à 31 (1999)

France - Nouvelle-Zélande : 43 à 31 (1999)

Fidji - Galles : 38 à 34 (2007)

Argentine - France : 17 à 12 (2007)

Argentine - Irlande : 30 à 15 (2007)

France - Nouvelle-Zélande : 20 à 18 (2007)

Angleterre - Australie : 12-10 (2007)

Argentine - France : 34 à 10 (2007)

Tonga - France : 19 à 14 (2011)

Japon - Afrique du Sud : 34 à 32 (2015)

Géorgie - Tonga 17 à 10 (2015)

Uruguay - Fidji : 30 à 27 (2019)

Japon - Irlande : 19 à 12 (219)

Japon - Ecosse : 28 à 21 (2019)

Les six matches sans essai :

Australie - Samoa en 1991 (9-3)

Angleterre - Ecosse en 1991 (9-6)

Angleterre - Afrique du Sud en 2007 (15-6)

Ecosse - Géorgie en 2011 (15-6)

Irlande - Australie en 2011 (15-6)

Australie - Pays de Galles en 2015 (15- 6)

Affluence

Plus grand nombre de spectateurs lors d'un match : 89 267 spectateurs le 27 septembre 2015 à Wembley entre Irlande et Roumanie.

Plus grand nombre de spectateurs en finale : 82 957 spectateurs au Telstra Stadium à Sydney en 2003.

Plus grand nombre de spectateurs lors d'une édition : 2 477 805 spectateurs en 2015 contre 2 263 223 spectateurs en 2007.

Plus grand nombre de spectateurs lors d'une édition en moyenne par match : 47 150 en 2007.

 

Champion

Coach

Capitaine

1987

 Nouvelle-Zélande

Brian Lochore

David Kirk

1991

 Australie

Bob Dwyer

Nick Farr-Jones

1995

 Afrique du Sud

Kitch Christie

Francois Pienaar

1999

 Australie

Rod Macqueen

John Eales

2003

 Angleterre

Clive Woodward

Martin Johnson

2007

Afrique du Sud

Jake White

John Smit

2011

Nouvelle-Zélande

Graham Henry

Richie McCaw

2015 Nouvelle-Zélande Steve Hansen Richie McCaw
2019 Afrique du Sud Rassie Ersamus Siya Kolisi
Statistiques après neuf éditions

 

 Edition Matches Points Essais Transf. Pén. Drops Moy. pts. Moy. essais
1987 32 1 621 224 148 128 15 50,66 7,00
1991 32 1 197 148 88 127 16 37,41 4,63
1995 32 1 730 187 132 160 17 54,06 5,84
1999 41 2 417 242 191 254 21 58,95 5,90
2003 44 2 862 320 235 186 18 60,95 7,27
2007 48 2 478 296 211 178 14 51,63 5,17
2011 48 2 245 262 181 171  20 46,77 5,46
2015 48 2 439 271 194 224 8 50,81 6,45
2019 45 2 196 285 208 07 6 48,80 6,33

Record de points

   Pays Matches Points Essais TransformationsR Pénalités Drops
Jonny Wilkinson Angleterre  19  277  1  28  58  14
Gavin Hastings Ecosse  13  227  9  39  36  0
Michael Lynagh Australie  15  195  4  36  33  2
Dan Carter Nouvelle-Zélande 16  191 3  58  17  3
Grant Fox Nouvelle-Zélande  10  170  0  37  31  1
Andrew Mehrtens Nouvelle-Zélande  10  163  1  25  33  3
Handré Pollard Afrique du Sud 13  162    19  33 3
Chris Paterson Ecosse 15 140 4  18  27 1
Frédéric Michalak France  16  136  2   24  25 1
Gonzalo Quesada Argentine  8  135  0  12  35  2
Matt Burke Australie  13  125  6  19  19  0
Felipe Contepomi Argentine  17  125  4  15  25  0
  Nicky Little Fidji  14  125  0  22  26  1
Thierry Lacroix France  9  124  4  7  30  0
Gareth Rees Canada  13  120  0  15  25  5
Nicolas Sanchez Argentine 10 117 2 19 21 2
Percy Montgomery Afrique du Sud  12  111  2  22  17  2
Elton Flatley Australie  6  100  1  16  21  0

Par édititon

 

2019

  Nom Pays Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Handré Pollard  Afrique du Sud 69 0 9 16 1
2 Owen Farrell  Angleterre 58 0 11 12 0
3 Richie Mo'unga  Nouvelle-Zélande 54 1 20 3 0
4 Yu Tamura  Japon 51 0 9 11 0
5 Dan Biggar  Pays de Galles 41 0 10 6 1

 

2015

  Nom Pays Points Essais Pén. Transf. Drops
1 Nicolas Sanchez  Argentine  97  1  20  13  2
2 Handré Pollard  Afrique du Sud  93  0  23  9  2
3 Bernard Foley  Australie  82  2  16  12  0
  Dan Carter  Nouvelle Zélande  82  0  10  23  2
5 Greig Laidlaw  Ecosse  79  1  16  13  0

2011

  Nom Pays Points Essais Transf. Pen. Drops
1 Morné Steyn  Afrique du Sud  63  2  14  7  1
2 James O'Connor  Australie  52  1  13  7  0
3 Kurt Morath  Tonga  45  0  6  11  0
4 Ronan O'Gara  Irlande  44  0  10  8  0
5 Piri Weepu  Nouvelle-Zélande  41  0  4  11  0

2007

  Nom Pays Points Essais Transf. Pen. Drops
1 Percy Montgomery  Afrique du Sud  105  2  22  17  0
2 Felipe Contepomi  Argentine  91  3  11  18  0
3 Jonny Wilkinson  Angleterre  67  0  5  14  5
4 Nick Evans  Nouvelle Zélande  50  2  20  0  0
5 Jean-Baptiste Elissalde  France  47  1  12  6  0

 

 

2003

  Nom Pays Points Essais Transf. Pen. Drops
1 Jonny Wilkinson  Angleterre  113  0  10  23  8
2 Frédéric Michalak  France  103  2  18  18  1
3 Elton Flatley  Australie  100  1  16  21  0
4 Leon MacDonald  Nouvelle Zélande  75  4  20  5  0
5 Chris Paterson  Ecosse  71  3  7  13  1

1999

  Nom Pays Points Essais Transf. Pen. Drops
1 Gonzalo Quesada  Argentine  102  0  3  31  1
2 Matt Burke  Australie  101  2  17  19  0
3 Jannie de Beer  Afrique du Sud  97  0  17  15  6
4 Andrew Mehrtens  Nouvelle Zélande  79  0  11  19  0
5 Jonny Wilkinson  Angleterre  69  1  8  16  0
1995

  Nom Pays Points Essais Transf. Pen. Drops
1 Thierry Lacroix  France  112  4  7  26  0
2 Gavin Hastings  Ecosse  104  5  14  17  0
3 Andrew Mehrtens  Nouvelle-Zélande  84  1  14  14  3
4 Rob Andrew  Angleterre  79  0  5  20  3
5 Joel Stransky  Afrique du Sud  61  1  4  13  3

 

1991

  Nom Pays Points Essais Transf. Pen. Drops
1 Ralph Keyes  Irlande  68  0  7  16  2
2 Michael Lynagh  Australie  66  2  11  12  0
3 Gavin Hastings  Ecosse  61  1  9  13  0
4 Jonathan Webb  Angleterre  56  1  5  14  0
5 Grant Fox  Nouvelle Zélande  44  0  7  10  0

 

1987

  Nom Pays Points Essais Transf. Pen. Drops
1 Grant Fox  Nouvelle Zélande  126  0  30  21  1
2 Michael Lynagh  Australie  82  0  20  12  2
3 Gavin Hastings  Ecosse  62  3  16  6  0
4 Didier Camberabero  France  53  4  14  3  0
5 Jonathan Webb  Angleterre  43  0  11  7  0

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Tags : Rugby Word Cup Statistics
Résultats et Champions


Surnommé "Raging Bull" (taureau furieux) à cause de sa vivacité sur le terrain. Vainqueur de la coupe du monde en 2003 (finaliste en 2007 ; 15 matches joués) et du Tournoi des VI Nations en 2000, 2001 et 2003 (Grand Chelem). 73 sélections comme pilier entre 1998 et 2009 (10 fois capitaine). 5 sélections avec les Lions Britanniques. Champion d'Angleterre en 2002, vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2003 et du Challenge Européen en 2006 avec Gloucester. Vainqueur de la Coupe d&...
Demi de mêlée. Champion d'Angleterre et finaliste de la Coupe d'Europe en 2009 avec Leicester. Champion de France en 2005 et 2006 et finaliste de la coupe d'Europe en 2006 avec Biarritz. Champion de France en 2016 et vainqueur du Challenge Européen en 2017 (finaliste en 2011 et 2013) avec le Stade Français Paris. Il a fêté sa première sélection lors de la tournée du XV de France en Australie et en Nouvelle-Zélande en juin 2009  Pendant ce match, le XV de France a réalisé l'exploi...
Vainqueur de la coupe d'Europe en 2004 et 2007, champion d'Angleterre en 2004, 2005 et 2008 et vainqueur de la Coupe anglo-galloise en 2006 avec les London Wasps. Finaliste du Challenge Européen en 2011 avec le Stade Français Paris. Vainqueur du Tournoi des VI Nations en 2011, 2016 (Grand Chelem) et 2017. 77 sélections de 2007 à 2018 comme troisième ligne (4 essais). Il a débuté en championnat d'Angleterre en septembre 2003 contre les Harlequins à 18 ans et 5 mois, battant un rec...
Une carrière exemplaire. Né à Abidjan en Côte d'Ivoire, il est ingénieur en chimie de formation. Il a été élu joueur de l'année en 2011 par l'IRB, récompensant son exemplarité sur le terrain et ses prestations sportives. Il est le deuxième français à recevoir cette distinction après Fabien Galthié en 2002. 80 sélections comme troisième ligne aile de 2006 à 2015 (6 essais ; 56 fois capitaine, record français ; 41 victoires, 2 nuls et 37 défaites). Finaliste de la Coupe du monde en...
Vainqueur de la coupe d'Europe en 2016, 2017 et 2019 (finaliste en 2014), de la coupe anglo-galloise en 2015 et du championnat d'Angleterre en 2015, 2016, 2018 et 2019 avec les Saracens. Vainqueur du Challenge européen en 2012 et finaliste de la coupe d'Europe en 2010 avec Biarritz où il a joué 7 saisons. 4eme de la Coupe du monde en 2015. 39 sélections comme centre ou ouvreur de 2007 à 2015 (5 essais). ...
Vainqueur du Grand Chelem dans le Tournoi des V Nations en 1998 (meilleur marqueur du Tournoi) et finaliste de la Coupe du monde en 1999. 41 sélections entre 1992 et 2001 comme ailier (26 essais). Vainqueur de la coupe de France en 1997 avec Pau, du championnat de France en 2002 et de la coupe de France en 2000 avec Biarritz. Il a été Président de la Ligue Nationale de Handball de 2010 à février 2018. Copyright Sportquick/Promedi ...
Né à Nairobi au Kenya, il évoluait au poste de 2eme ligne. 71 sélections entre 1996 et 2011 (2 essais ; 2 autres sélections avec les Lions britanniques). Vainqueur de la coupe du monde en 2003 (sans avoir joué ; finaliste en 2007, 6 matchs joués). Vainqueur du Tournoi des VI Nations en 2000, 2001, 2003 (Grand Chelem) et 2011. Champion d'Angleterre en 2003, 2004, 2005 et 2008, vainqueur de la Coupe d'Europe en 2004 et 2007, du Challenge Européen en 2003, ainsi que de la coupe d'An...
Vainqueur de la Coupe du monde en 2003 (finaliste en 2007), du Tournoi des VI Nations en 2000, 2001, 2003 (Grand chelem) et 2011. Vainqueur de la coupe d'Europe en 2004 et 2007, vainqueur du challenge européen en 2003, champion d'Angleterre en 2003, 2004, 2005 et 2008, vainqueur de la coupe d'Angleterre en 1999 et 2000 et de la coupe Anglo-Galloise en 2006 avec les London Wasps. 78 sélections (10 essais) comme 3eme ligne entre 1999 et 2011 et 1 sélection avec les Lions Britanniqu...
35 sélections comme demi de mêlée entre 1996 et 2008 (6 essais). Vainqueur de la coupe du monde en 2003 (finaliste en 2007 ; 7 matches disputés et 2 essais inscrits). Vainqueur du Tournoi des VI Nations en 2000 et 2003 (Grand Chelem). Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1999 (avec les London Wasps) et 2003 (avec Gloucester). Copyright Sportquick/Promedi (Suite) ...
  Historique “Rugby” est une petite ville à 300 km de Londres. En 1823, l’École de Rugby était une de ces Public Schools, très bien fréquentée, bien que n’ayant pas le prestige d’Eton ou de Harrow. Il fallut l’arrivée à Rugby, quelque vingt années plus tard, du célèbre éducateur Thomas Arnold, pour que le sport, et le football-rugby en particulier, deviennent partie intégrante de l’éducation des élèves. Sur le terrain de l’École de Rugby d’e...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - romain lauga -  - samiu vahafolau -  - simon taylor