lundi 23 octobre 2017
Cyclisme
 
Cyclisme - Le Tour de France 2017 - Article du : 27/06/2017

Dévoilé au Palais des Congrès de Paris devant près de 4000 spectateurs, le parcours de la 104ème édition du TOUR DE FRANCE (1er-23 juillet 2017) se distingue par un programme montagneux atypique. Des ascensions moins nombreuses mais plus raides permettront aux favoris de se départager. Du chrono de Düsseldorf à celui de Marseille la veille de l'arrivée finale, les formats classiques ont été revisités. De quoi inspirer les audacieux.

A retenir :
- Après le Grand Départ du Tour de Düsseldorf en Allemagne, 30 ans après celui donné de Berlin en 1987, le parcours emmènera les coureurs en Belgique et au Luxembourg.
- Les cinq massifs montagneux de l'Hexagone sont réunis par le tracé du TOUR DE FRANCE 2017. Les favoris du Tour devront se distinguer sur des ascensions à forts pourcentages. Et la dernière étape de montagne sera jugée au col d'Izoard.
- Les coureurs sont attendus sur des sites d'exception : le stade Vélodrome à Marseille, le Grand Palais à Paris…

Les Vosges, le Jura, les Pyrénées, le Massif Central, les Alpes. Dans cet ordre d'apparition au programme, les cinq massifs montagneux de l'Hexagone seront visités par le TOUR DE FRANCE 2017. Ce Grand Chelem de la montagne ne s'était plus produit depuis l'édition 1992. Il s'accompagne cette fois-ci de caractéristiques inédites et même surprenantes : la grande étape de montagne est tracée dans les reliefs jurassiens entre Nantua et Chambéry (col de la Biche, Grand Colombier, Mont du Chat, 4600m de D+ !) ; le rendez-vous pyrénéen des prétendants au titre est programmé sur une étape de 100 km entre St-Girons et Foix ; des bouts de route flirtant avec les 20 % de pente pourront être exploités du côté de la Planche des Belles Filles et de Peyragudes ; une arrivée aussi spectaculaire que décisive sera pour la première fois jugée au col d'Izoard, site magique pour une ultime explication de grimpeurs.

Le programme des réjouissances ne s'adressera pas uniquement aux montagnards, qui auront encore à se départager pour le Maillot Jaune sur un chrono en bord de Méditerranée, dont la ligne d'arrivée sera dessinée au cœur du Vélodrome de Marseille : une première dans un stade depuis le Parc Lescure à Bordeaux en 1979. Il restera alors moins de 24 heures aux coureurs pour rejoindre Montgeron, lieu de naissance du Tour en 1903, et s'engager dans la dernière étape qui les amènera à rouler en intérieur dans le cadre prestigieux du Grand Palais. Il sera temps de vivre sur les Champs-Elysées la grande finale des sprinteurs, en conclusion d'une série débutée à Liège et probablement poursuivie à Vittel, Troyes, Nuits-Saint-Georges ou encore Romans-sur-Isère. Autant de comptes à régler…

© AFP/PATRIK STOLLARZ
Le maillot du meilleur grimpeur du TOUR DE FRANCE est présenté à Düsseldorf, le 14 janvier 2016

Le TOUR DE FRANCE 2017, qui partira le 1er juillet de la ville allemande de Dusseldorf, sera moins montagneux que l'édition 2016, avec moins de cols mais les légendaires Galibier et Izoard au programme, suivant le parcours dévoilé officiellement mardi par son directeur Christian Prudhomme.

Pour la première fois depuis 25 ans, la plus grande course du monde visitera les cinq principaux massifs montagneux de l'Hexagone. Elle adressera aussi un clin d'oeil à la candidature de Paris pour les jeux Olympiques 2024. Dans la dernière étape parisienne, le 23 juillet, le peloton traversera la nef du Grand Palais, l'un des sites du projet olympique.

La Grande Boucle franchira les Pyrénées avant les Alpes et fera étape au sommet du col d'Izoard avant un contre-la-montre à Marseille qui précèdera de 24 heures l'arrivée sur les Champs-Elysées. Là où le Britannique Chris Froome, présent mardi pour la cérémonie de présentation, avait ramené le maillot jaune pour la troisième fois l'été dernier.

- Façon James Bond -

Trois arrivées au sommet sont prévues sur le parcours long de 3516 kilomètres entre Dusseldorf et Paris. Une dans les Vosges, à la Planche des Belles Filles dès le cinquième jour de course; une dans les Pyrénées, sur l'altiport de Peyragudes où a été tourné le générique d'un James Bond (Demain ne meurt jamais); une dans les Alpes à l'Izoard rendu légendaire par les exploits de Fausto Coppi et de Louison Bobet voici plus d'un demi-siècle.

Le nombre d'ascensions est revu à la baisse par rapport à l'édition 2016, 23 contre 28 en juillet dernier. "Nous sommes dans la fourchette haute", avait d'ailleurs annoncé l'an passé Christian Prudhomme.

Mais de grands cols figurent sur le parcours 2017 qui comporte sept ascensions classées hors catégorie. Entre autres, le port de Balès dans les Pyrénées avant de rejoindre Peyragudes, le Galibier par son versant le plus sévère -peut-être le col le plus dur de France- sur la route de Serre-Chevalier dans les Alpes.

Christian Prudhomme et le directeur de course Thierry Gouvenou ont insisté sur les autres massifs, principalement le Jura qui est exploré pour la première fois en détail. A la fin de la première semaine de course, ce sont pas moins de trois cols hors catégorie (la Biche, le Grand Colombier par la route la plus pentue, Relais du Chat) et des descentes très techniques qui seront à franchir et à négocier pour rejoindre Chambéry.

- Pour les audacieux -

Sur la carte, le parcours 2017, qui compte neuf étapes pour les sprinteurs, ignore le nord et l'ouest de la France. Après le départ en Allemagne, le quatrième dans l'histoire (30 ans après celui donné à Berlin-Ouest), la course fait escale à Liège, en Belgique, et s'attarde dans le quart nord-est du territoire (Longwy, Vittel, Troyes, Nuits-Saint-Georges).

Un détour par le Périgord, avec un passage à Lascaux - en écho au site de Néandertal visité le deuxième jour - précède la courte traversée du massif pyrénéen, placé pour la troisième fois consécutivement avant les Alpes.

Le 14 juillet donne lieu à une étape 100 % dans le montagneux département de l'Ariège, audacieuse par son kilométrage réduit (100 km) favorable aux attaques, comme ces routes escarpées pour aller au Puy-en-Velay. Une seconde journée de repos dans Massif central conduit aux étapes alpestres concentrées sur deux journées.

Pour déterminer le classement, il ne reste plus ensuite que le "chrono" individuel de Marseille, avec départ et arrivée au Stade Vélodrome. Marseille sera la capitale européenne du sport l'an prochain et fait partie de la candidature parisienne aux JO 2024, a souligné le directeur du Tour.

La part des contre-la-montre, en diminution par rapport à l'année passée, est l'une des plus basses de l'histoire (36 km). Autant dire que le Tour a été dessiné pour pouvoir se jouer sur tous les terrains, pour convenir aux audacieux, suivant les souhaits de Christian Prudhomme qui cherche toujours à faire durer le suspens.

.,.
Tags : Tour de France, 2017
Résultats et Champions


Petit gabarit de 1m59 pour 53 kg. La numéro 1 mondiale en BMX, surnommée '"the queen of BMX", elle est une véritable star dans son pays. Championne olympique en 2012 (offrant à la Colombie son premier titre olympique à Londres, seulement le deuxième de son histoire), un titre qu'elle conserve et 2016. Elle est ainsi devenue la première sportive colombienne (hommes et femmes confondus) sacrée deux fois championne olympique. Elle était le porte-drapeau de la délégation colomb...
Championne du monde de BMX open en 2013 (2eme en 2016 et 2017) et du contre-la-montre en 2016 (2eme en 2011 et 2014). Onze fois championne d'Australie. Elle a été élue 'Sportive australienne de l'année' en 2013.  Copyright Sportquick/Promedi   ...
Le meilleur pilote français en BMX. Champion du monde open en 2011 et 2016 (3eme en 2017) et du contre-la-montre en 2015 (2eme en 2012, 3eme en 2010 ; 2eme du contre-la-montre en 2013, 3eme en 2014). Champion d'Europe en 2011 et 2017. Il a également été à la fois champion du monde et champion d'Europe chez les juniors en 2008 et 2009.   Copyright Sportquick/Promedi ...
Les cyclistes les plus médaillés (élite, cruiser, junior) Hommes       Or Argent Bronze Total   Randy Stumpfhauser USA 4 5 3 12   Christophe Leveque FRA 4 2 0 6   Donny Robinson USA ...
Record de titres individuels : Hommes : 18 par Patrick Sercu BEL, 12 par Danny Clark AUS et Peter Post NED, 7 par Wilfried Peffgen FRG, Dieter Kemper GER et Rene Pijnen HOL. Femmes : 7 par Katie Archibald GBR, 5 par Olga Slioussareva RUS et Laura Trott GBR, 4 par Kisten Wild NED, 2 par Sandie Clair FRA, Victoria Pendleton GBR et Evgeniya Romanyuta RUS. Les français titrés : Hommes : - Vitesse : Emile Friol en 1907 et 1910, Marcel Dupuy en 1911 et 1920, André Perchicot en 1913, Daniel Mo...
Vice-championne olympique de sprint par équipes en 2016 avec Anastasia Voinova. Championne du monde de la spécialité en 2016 et 2017 (avec Voinova) et du 500m en 2017. Championne d'Europe de vitesse par équipes en 2015 et 2016 (2eme en 2012 ; 3eme de la vitesse individuelle en 2017) et du 500 m en 2016 (3eme en 2015 et 2017). ...
La meilleure cycliste sur piste du moment (2 titres olympiques et 9 titres mondiaux). Championne olympique de vitesse individuelle en 2016 et par équipes en 2012 avec Miriam Welte (3eme en 2016 ; 4eme en individuel en 2012). Championne du monde de vitesse individuelle en 2014, 2015 et 2017 (2eme en 2013, 3eme en 2016), de vitesse par équipes en 2012, 2013 et 2014 (3eme en 2016 et 2017) et du keirin en 2014, 2016 et 2017 (3eme en 2012). Championne d'Europe de vitesse en 2013 et 2017 et de...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  -  - lance armstrong - felicia ballanger - david millar