lundi 16 septembre 2019
Boxe anglaise
 
Boxe anglaise - Records Olympiques - Article du : 25/07/2012
Sommaire article
Les records des Jeux OlympiquesLes dix-neuf médailles françaises en boxe olympique
Parmi les champions Olympiques devenus ensuite champions en catégorie professionnelleLégendes olympiques
Coupe Val Barker

 Records Olympiques

Les records des Jeux Olympiques

- Le plus jeune champion : L’Américain Jackie Fields en 1924 (plume) à l’âge de 16 ans et 162 jours.

- Le plus vieux champion : L’Anglais Richard Gunn en 1908 (plume) à l’âge de 37 ans. L’âge limite de participation aux J.O. a ensuite été fixé à 34 ans.

- Le premier doublé : L’Anglais Harry Mallin en 1924 et 1928 en moyens.

- Les derniers doublés : Les Cubains Guillermo Rigondeaux en 2000 et 2004 (coq), Mario Cesar Kindelan en 2000 et 2004 (légers).

- Le premier triplé : Le Hongrois Laszlo Papp en 1948 (moyens), et en 1952 et 1956 (super welters).

- Le deuxième triplé : Le Cubain Teofilo Stevenson en lourds en 1972, 1976 et 1980.

- Le dernier triplé : le Cubain Felix Savon en lourds en 1992, 1996 et 2000.

- Le record de médailles depuis 1904 : 54 médailles remportées par les USA. 

Les dix-neuf médailles françaises en boxe olympique

Or : Brahim Asloum en 2000 (mi-mouche), Roger Michelot en 1936 (mi-lourds), Jean Despeaux en 1936 (moyens) et Paul Fritsch en 1920 (plume).

Argent : Khedafi Djelkhir en 2008 (plume), Daouda Sow en 2008 (léger), Jérôme Thomas en 2004 (mouche), Laurent Boudouani en 1988 (welters), Armand Apell en 1928 (mouche) et Jean Gachet en 1920 (plume).

Bronze : Alexis Vastine en 2008 (super légers), Jérôme Thomas en 2000 (mouche), Christophe Tiozzo en 1984 (super-welters), Joseph Gonzalez en 1964 (super-welters), Gilbert Chapron en 1956 (moyens), René Libeer en 1956 (mouche), Joseph Ventaja en 1952 (plume), Jean Ces en 1924 (coq) et Xavier Eluere en 1920 (lourds). 

Parmi les champions Olympiques devenus ensuite champions en catégorie professionnelle, on peut citer :

Laszlo Papp HON, Floyd Patterson USA, Cassius Clay USA, Joe Frazier USA, George Foreman USA, Michael et Leon Spinks USA, Ray ‘Sugar’ Leonard USA, Pernell Whitaker USA (légers en 1984), Mark Breland USA (welters en 1984), Frank Tate USA (super-welters en 1984), Henry Tillman USA (lourds en 1984), Kennedy McKinney USA (coq en 1988), Oscar De La Hoya CUB (légers en 1992), Meldrick Taylor (plume en 1984), Henry Maske RDA (moyens en 1988), Lennox Lewis CAN (super-lourds en 1988), Giovannni Parisi ITA (plume en 1988),  Ray Mercer USA (lourds en 1988) ; Istvan Kovacs HON (coq en 1996), Joel Casamayor CUB (coq en 1992), Mark Breland (welters en 1984), Maurizio Stecca ITA  (coq en 1984), David Reid USA (super-welters en 1996), Istvan Kovacs HON (coq en 1996), Vassili Jirov UKR (mi-lourds en 1996) et Vladimir Klitschko UKR. (super-lourds en 1996).

Légendes olympiques

George Foreman (10-1-49) USA. Un très grand boxeur, surnommé ‘Big George’. Champion du monde des lourds de 1973 (bat Joe Frazier ) à octobre 1974 (battu par Muhammed Ali) et de novembre 1994 à avril 1995 (abandon du titre) Il devint ainsi le plus vieux champion du monde de l'histoire. Champion olympique dans la même catégorie en 1968. 76 victoires (68 KO) en 81 combats.

Joe Frazier (12-11-44) USA. Champion olympique des lourds en 1964 et du monde des lourds de 1970 à 1973. Il a été le grand rival de Cassius Clay (une victoire en 3 combats). 32 victoires (27 KO) en 37 combats.

Sugar Ray Leonard (17-5-56) USA. Il est l’un des meilleurs boxeurs de tous les temps. Champion olympique en 1976 des super-légers. Chez les pros, il a été champion du monde des welters (1979 à 1982), des super-welters (1981), des moyens (1987), des mi-lourds (1988 et 1990) et des super moyens (1988) et cela malgré une “retraite” qui a duré 5 ans entre 1982 et 1987. Seul champion à avoir détenu un titre mondial dans 5 catégories. 36 victoires en 40 combats.

Henry Maske (6-1-64) ALL. Une star chez lui. Champion olympique des moyens en 1988, trois fois champion d’Europe et vainqueur de la Coupe du monde en 1985. Champion du monde IBF des mi-lourds de mars 1993 à novembre 1996 (11 défenses). 30 victoires en 31 combats.

Laszlo Papp (25-3-26) HON. Boxeur de légende. Le premier boxeur à devenir triple champion olympique : des moyens en 1948 et des super-welters en 1952 et 1956 (312 combats, 12 défaites). Passé pro en 1958, il devint champion d’Europe des moyens en 1962 et défendit son titre 5 fois (invaincu en 32 combats).

Floyd Patterson (1935-2006) USA. Un grand monsieur. Champion olympique des moyens en 1952, il fut champion du monde professionnel des lourds de novembre 1956 à juin 1959 et de juin 1960 à septembre 1962. Il est devenu champion du monde à l’âge de 21 ans et 331 jours et prit sa retraite en 1972 après une défaite face à Muhammed Ali. 55 victoires (40 avant la limite) en 64 combats.

Felix Savon (22-9-67) CUB. Un immense champion invaincu de 1988 à 2000 chez les amateurs. Un record de six titres consécutifs de champion du monde des lourds, 1986, 1989, 1991, 1993, 1995 et 1997 (2e en 1999). Champion olympique en 1992, 1996 et 2000. 358 victoires et 17 défaites !

Leon Spinks (11-7-53) USA. Champion olympique des mi-lourds en 1976. Chez les pros : champion du monde des lourds de février à septembre 1978 (il bat puis est battu par Ali). 26 victoires (14 avant la limite) en 46 combats. Frère de Michael. Son fils Cory (20-2-78) fut champion du monde unifié des welters de décembre 2003 à février 2005 (34 victoires en 37 combats).

Michael Spinks (13-7-56) USA. Champion olympique des moyens en 1976. Chez les pros : champion du monde des mi-lourds de juillet 1981 à juin 1985 (unifié dès 1983). Champion du monde IBF des lourds de septembre 1985 à septembre 1986. 31 victoires (21 avant la limite) en 32 combats. Frère de Léon.

Teofilo Stevenson (29-3-52) CUB. Trois fois de suite champion olympique chez les lourds (1972, 1976, 1980) et trois fois champion du monde amateurs (1974, 1978, 1986). En 7 compétitions mondiales, il ne fut battu qu’une fois, en 1982 aux championnats du monde. Il ne participa pas aux Jeux de 1984 en raison du boycott. 190 victoires dont 80 par K.O. en 200 combats. Le plus beau palmarès de la boxe amateur.

Coupe Val Barker (du nom de Valentine Barker, ancien secrétaire de la FIBA), décerne au boxeur le plus technique lors des Jeux Olympiques.

1936. Louis Lauria USA  -­ 1948. George Hunter AFS  -­ 1952. Norvel Lee USA  -­ 1956. Richard McTaggert GBR  -­ 1960. Giovanni Benvenuti ITA  -­ 1964. Valery Popenchenko URSS  -­ 1968. Philip Waruinge KEN  -­ 1972. Téofilo Stevenson CUB  -­ 1976. Howard Davis USA  -­ 1980. Patrizio Oliva ITA  -­ 1984. Paul Gonzalez USA  -­ 1988. Roy Jones USA  -­ 1992. Roberto Balado CUB  -­ 1996. Vasiliy Jirov KAZ  -­ 2000. Oleg Saitov RUS –­ 2004. Bakhtiyar Artayev KAZ - 2008 : Vasyl Lomachenko UKR

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Issu de la communauté gitane irlandaise, il est un géant de 2,06 m. Le 28 novembre 2015, l'autoproclamé "Roi des Gitans" a créé une énorme surprise en battant Vladimir Klitschko, invaincu depuis 2004 pour le titre WBA/IBF/WBO des lourds. Il est ainsi devenu le 7eme champion des lourds britannique de l'histoire. Champion d'Europe des lourds EBU en 2014-2015. 29 victoires (20 par KO) en 30 combats, le dernier contre le Suédois Otto Wallin en septembre 2019. En tant qu'ama...
Né le 2 janvier 1964 à Norfolk, Virginie. Décédé le 14 juillet 2019. Champion olympique des légers à Los Angeles en 1984 Carrière professionnelle : du 15 novembre 1984 au 27 avril 2001. Champion du Monde des légers du 18 février 1989 au 1 avril 1992 ; Champion du Monde des super-légers le 18 juillet 1992 ; Champion du Monde des welters du 6 mars 1993 au 1 octobre 1994 et du 26 août 1995 au 12 avril 1997 ; Champion du Monde des super-welters du 4 au 5 mars 1995. Entraîneur : Lou D...
  Champion d'Europe des moyens en janvier 1971 après sa victoire sur l'Italien Carlo Duran. Il a défendu son titre européen avec succès en décembre 1971 face au Britannique Bunny Sterling. Il est resté champion d'Europe jusqu'en mai 1974 (défaite contre le Britanique Kevin Finnegan). Il a perdu deux championnats du monde contre la légende argentine Carlos Monzon : K.O. au 13eme round en 1972 et aux points en 1973. Il redevint champion d'Europe des moyens en 1974. 64 vi...
Championne olympique et du monde des légères (-60 kg) en 2016 (aux championnats du monde, elle a notamment battu la n°1 mondiale de la catégorie, l'Irlandaise Katie Taylor, quintuple champione du monde en titre). Elle est la première championne olympique française et la 4eme championne du monde après Myriam Lamare en 2002, Aya Cissoko en 2006 et Sarah Ourahmoune en 2008. Vice-championne d'Europe de la catégorie en 2014. Passée pro, elle devient championne du monde poids légers IBO en...
Champion olympique des super-lourds (-91 kg) en 2012 en battant l'Italien Roberto Cammarelle, le champion olympique de 2008. Vice-champion du monde de la catégorie en 2011. Jusqu'au début juin 2019, il a été  champion WBA-WBO-IBF des lourds. Passé pro en octobre 2013 (7 championats du monde disputés), il est devenu champion du monde IBF des lourds en 2016 en battant l'Américain Charles Martin. Il a conservé sa ceinture mondiale IBF des lourds le 10 décembre 2016 en s'imposant...
Champion du monde WBA des plumes d'avril 1978 à juin 1985 (19 défenses avant de s'incliner face à l'Irlandais Barry McGuigan à Londres). 41 victoires (25 avant la limite) en 49 combats (6 défaites, un nul et un no contest). Copyright Sportquick/Promedi ...
L'un des meilleurs boxeurs du moment en poids plumes, super plumes et légers (élu 'Boxeur de l'année' par Ring Magazine en 2017). Champion du monde WBO des super-plumes depuis juin 2016 en battant le Mexicain Rocky Martinez (4 défenses victorieuses). Champion WBO des plumes de janvier 2014 à novembre 2015, des super plumes WBO de 2016 à 2018 et champion du monde WBA et WBO des légers depuis 2018. 12 victoires (dont 9 avant la limite) en 13 combats depuis ses débuts profession...
   Une légende vivante et une icône planétaire, il était à la fois l'un des plus grands sportifs et l'un des plus grands poids lourds de l'histoire (surnommé “the Greatest”) qui a donné un nouvel élan à la boxe mondiale. Ses trois combats (dont 2 victoires) contre Joe Frazier entre 1971 et 1975 resteront à jamais gravés dans les annales. Il a été un symbole de la lutte pour les droits civiques des Afro-Américains. En 1964, il s’est converti à l’Islam aban...
Record de nominations : - 6 par Muhammad (Mohamed) Ali (1963, 1966, 1972, 1974, 1975 et 1978) * - 4 par Joe Louis (1936, 1938, 1939 et 1941) *il devrait également la recevoir en 1966, mais réfusé par Ring Magazine à cause de son refus de s'engager dans l'armée et sa conversion à l'Islam. Cette décision a été annulée en 2017.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Fondée en 1922, le célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et, depuis 1945, le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année). Les lauréats reçoivent une ceinture.  Les 90eme Ring Awards ont eu lieu en janvier 2019.  ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - brahim asloum - salim medjkoune - myriam lamare - franck edmunson - brahim asloum