Happy Birthday :
vendredi 5 juin 2020
Baseball
 
Baseball - Les légendes du baseball - Article du : 02/11/2019

Le ‘Hall of Fame’ (le Panthéon) du Baseball se trouve à Cooperstown.

Les noms des plus grands joueurs, tous Américains, y sont immortalisés tels :

- Babe Ruth (6-2-1895/16-8-1948). Le roi du baseball, un athlète de légende et élu en 1988 le plus grand sportif américain de l'histoire. Sept fois vainqueur des World Series (avec les Boston Red Sox en 1915, 1916 et 1918, avec les New York Yankees en 1923, 1927, 1928 et 1932). Elu meilleur joueur de l'American League en 1923. Il frappa plus de 40 home-runs lors de 11 saisons et termina sa carrière avec 714 home-runs en 2 503 rencontres entre 1914 et 1935 et une moyenne à la batte de 342. Il est l'auteur de nombreux records (60 home-runs frappés en 1927, un record en MLB pendant 34 ans !) dont bon nombre tient toujours. Le Babe Ruth Award récompense depuis 1948 le meilleur joueur des World Series. Son numéro 3 a été retiré par les New York Yankees en 1948 après sa mort d'un cancer de la gorge. Le film "The Babe" réalisé en 1992 retrace sa grande carrière. Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB. Son vrai prénom était George Herman. Il possédait beaucoup de surnoms, notamment "The great bambino" ou "The Sultan of Swat".

- Cy Young (29-3-1867/4-11-1955). Le plus grand lanceur de tous les temps. 511 victoires, un record (316 défaites) en 22 ans de carrière et 906 matches. En 1904, il disputa trois matches historiques : un match parfait et deux 'no hitter'. Vainqueur des World Series en 1903 avec Boston. Le trophée désignant le meilleur lanceur de l'année porte son nom ( Cy Young Award). Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB.

- Walter Johnson (6-11-1887/10-12-1946). Le lanceur le plus rapide, recordman des blanchissages en MLB depuis 1927 (110)  et ancien recordman des retraits sur prise ( 3 509). Il a gagné 417 matches en carrière (deuxième meilleur total de la MLB derrière Cy Young ). Vainqueur des World Series en 1924 avec les Washington Senators où il a fait toute sa carrière entre 1907 et 1927 (802 matches). Elu meilleur joueur de l'American League en 1913 et 1924. Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB.

- Warren Spahn (23-4-1921/24-11-2003). Le plus brillant lanceur gaucher du baseball avec Carlton. Il gagna durant 13 ans plus de 20 matches par saison (au total 363 victoires, record pour un gaucher, en 750 matches de saison régulière). Il lança 63 blanchissages, ancien record en MLB. Vainqueur des World Series en 1957 avec les Milwaukee Braves. Vainqueur du Cy Young Award en 1957. 17 fois All Star entre 1947 et 1963, il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB.

- Mickey Cochrane (6-4-1903/28-6-1962). Un receveur d'élite qui excella à la batte et en défense. Il détient une moyenne en carrière à la batte incroyable de 32,0%. Triple vainqueur des World Series (en 1929 et 1930 avec les Philadelphia Athletics, finaliste en 1931 ; en 1935 avec Detroit, finaliste en 1934). Elu meilleur joueur de l'American Ligue en 1928 et 1934. 2 fois All Star, il a joué 1 482 matches de saison régulière entre 1925 et 1937 (119 home-runs, 1 652 coups surs et 830 points produits).

- Lou Gehrig (19-6-1903/2-6-1941). Surnommé "Iron horse" il joua 2 130 matches consécutifs répartis sur 14 saisons (ce record a été battu en septembre 1995 par Cal Ripken). Il formait avec Babe Ruth le duo d'attaquants le plus dévastateur de l'histoire du baseball. Vainqueur de 6 World Series avec les New York Yankees ((1927, 1928, 1932, 1936, 1937 et 1938). Elu meilleur joueur de l'American League en 1927 et 1936 et 7 fois All Star. Auteur de 493 home-runs, 2 721 coups sûrs et 1 995 points produits en 2 164 matches de saison régulière. Son numéro 4 aux New York Yankees a été retiré. Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB et a été élu au Hall of Fame en 1939.

- Rogers Hornsby (27-4-1896/5-1-1963). L'un des plus grands batteurs avec Ty Cobb . Il frappa avec une moyenne minimum de 40,0% au cours de 3 saisons en atteignant le sommet des 42,4% en 1924. Vainqueur des World Series en 1926 avec les St. Louis Cardinals (finaliste en 1929 avec les Chicago Cubs). Elu Meilleur joueur de la National League en 1925 et 1929. 2 259 matches de saison régulière en 23 saisons entre 1915 et 1937 (301 home-runs, 2 930 coups surs, 1 584 points produits, 35,8% de balles frappées). Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB.

- Honus Wagner (24-2-1874/6-12-1955). Il joua durant 21 saisons en MLB et termina sa carrière avec 101 home-runs, 3 430 coups sûrs, 1 732 points produits et une moyenne à la batte de 32,9%. Vainqueur des World Series en 1909 avec les Pittsburgh Pirates. Elu meilleur batteur de la National League en 1900, 1903, 1904, 1906, 1907, 1908, 1909 et 1911. Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB. Son véritable prénom était Johannes.

- Pie Traynor (11-11-1898/16-3-1972). Un des meilleurs joueurs de 3eme base de l'histoire du baseball. Sa moyenne à la batte fut de 32,0% et il frappa 2 416 coups sûrs et 58 home-runs en 1 941 matches de saison régulière entre 1920 et 1937. Vainqueur des World Series en 1925 avec les Pittsburgh Pirates (finaliste en 1928). All Star en 1933 et 1934, élu au Hall of Fame en 1948. Son prénom était Harold.

- Ty Cobb (18-12-1886/17-7-1961). Il remporta 12 fois le titre de meilleur batteur de l'American League entre 1907 et 1919 et frappa 3 saisons avec une moyenne supérieure à 40,0% (36,6% de moyenne en carrière, record actuel). En 3 034 matches de saison régulière pour les Detroit Tigers et les Philadelphia Athletics, il a fait 2 243 courses. Il reste le plus grand voleur de base du XXeme siècle et au moment de sa retraite, il possédait de nombreux records en MLB. 897 bases volées, 117 home-runs et 4 189 coups sûrs et 1 944 points produits. Malgré son immense talent, il n'a jamais remporté les World Series (finaliste en 1907, 1908 et 1909 avec les Detroit Tigers). Elue meilleur joueur de l'American League en 1911. Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB et a été élu au Hall of Fame en 1936. Son véritable prénom était Tyrus.

- Joe Di Maggio (25-11-1914/8-3-1999). Une légende, l'un des meilleurs batteurs de tous les temps. Immigré italien, fils de poissonnier, son vrai prénom était Giuseppe Paolo. Trois fois élu meilleur joueur de l'American League (1939, 1941 et 1047) avec une moyenne de 32,5% à la batte et 361 home-runs, 1 537 points produits et 2 214 coups sûrs en 1 736 matches de saison régulière. Neuf fois vainqueur des World Series (de 1936 à 1939, 1941, 1947 et de 1949 à 1951) avec les New York Yankees. 13 fois All Star en 13 saison jouées entre 1936 à 1951 (il n'a pas joué de 1943 à 1945 car à la fin de la saison en 1942, il s'enrôle dans l'US Army pour participer à la Seconde Guerre mondiale, ratant ainsi trois saisons). En 1941, il signa l'exploit de disputer 56 matches consécutifs en frappant au moins un coup sûr. A ce jour, ce record tient toujours. Souvent blessé en fin de carrière, il prend sa retraite à 36 ans, Il a des statisqtiques impressionnantes lors de matches de World Series (27,1% de moyenne à la batte, 8 home-runs, 30 points produits, 27 points en 51 matches dont 37 victoires). Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB et a été élu au Hall of Fame en 1955. Il est également connu pour avoir épousé Marilyn Monroe en 1954, après sa retraite en 1951 ; bien que leur mariage ait duré moins d'un an, ils restèrent très proches jusqu'au décès de Marilyn, en 1962. Il continua à fleurir sa tombe jusqu'à son décès, le 8 mars 1999, à 84 ans. Surnommé "Yankee Clipper" ou "Gentleman Joe".

- Stan Musial (21-11-1920/19-1-2013). D'origine polonaise, il a détenu la plupart des records de la National League. En 22 ans et 3 026 matches de saison réguilière avec les St. Louis Cardinals, il remporta 7 fois le titre de meilleur batteur (1934, 1946, 1948, 1950, 1951, 1952 et 1957) et 3 fois le titre de meilleur joueur (1943, 1946 et 1948) de la National League. Vainqueur des World Series en 1942, 1944 et 1946. 3 630 coups sûrs, une moyenne de 33,1¨% à la batte, 475 home-runs et 1 951 points produits. 22 fois All Star en 22 saisons. Il fut l'un des premiers milliardaires grâce à ses placements. Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB et a été élu au Hall of Fame en 1969.

Yogi Berra (12-5-1925/22-9-2015). Une légende. Dix fois vainqueur des World Series ( (1947, de 1949 à 1953, 1956, 1958, 1961, 1962), un record, avec les New York Yankees dont il a porté les couleurs pendant 18 saisons, de 1946 à 1963. MVP de l'Ameriacn League à trois reprises (1951, 1954 et 1955). Il occupait la position de receveur lors du match parfait de Don Larsen, en finale en 1956. Il est le détenteur de plusieurs records en World Series. 18 fois All Star en 19 saisons. 358 home-runs et 1 430 points produits en 2 120 matches de saison régulière. En tant que joueur, entraineur ou manager, il a participé 21 fois aux World Series en gagnant 13 (outre ses 10 titres en tant que joueur, il a également été sacré comme entraineur des  New York Mets en 1969 et des New York Yankees en 1977 et 1978). Il est l'un des 7 entraineurs à avoir mené un club à la fois de l'American ou du National League dans une finale des World Series. Son numéro 8 des New York Yankees a été retiré. Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB et a été élu au hall of Fame en 1972. Son vrai prénom était Lawrence Peter.

- Willy Mays (6-5-31). Joueur noir surnommé "Say Hey Kid'" qui remporta 2 fois le titre de MVP de la National League (1954 et 1965). Il frappa 660 home-runs et 3 283 coups sûrs entre 1951 et 1973 lors de 2 992 matches de saison régulière. Vainqueur des World Series en 1954 avec les New York Giants (finaliste en 1951 avec les New York Giants, en 1962 avec les San Francisco Giants et 1973 avec les New York Mets). 22 fois All Star en 22 saisons. Il est l'un des 18 joueurs à avoir frappé 4 home runs dans un match (en 1961). Il fait partie de l'équipe du siècle de la MLB et a été élu au Hall of Fame en 1979.  

.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Troisième base, il a joué 1 438 matchs de saison régulière entre 1924 et 1936 (103 home runs, 1 747 coups sûrs et 779 points produits) avec les New York Giants (finaliste des World Series en 1924), les Pittsburgh Pirates, les Chicago Cubs (finaliste des World Series en 1935) et les Brooklyn Dodgers. Elu au Hall of Fame en 1976. ...
Lanceur, vainqueur des World Series en 1948 avec les Cleveland Indians où il a fait toute sa carrière entre 1946 et 1958 (il n'a pas joué de 1943 à 1945, étant engagé comme militaire pendant la seconde guerre mondiale ; 460 matchs de saison régulière pour 207 victoires, 31 blanchissages et 1 277 batteurs retirés sur 3 prises). 7 fois All Star et élu au Hall of Fame en 1976. Il est devenu entraineur, des Kansas City Royals de 1970 à 1972, des Chicago White Sox de 1977 à 1978, et des New York ...
Receveur, il a disputé 1 950 matchs de saison régulière (51 home runs, 1 547 coups sûrs et 652 points produits) avec les Brooklyn Robins/Dodgers, les Boston Bees, les Pittsburgh Pirates et les Cleveland Indians entre 1928 et 1947 avant de devenir un grand entraineur, d'abord des Cleveland Indians de 1951 à 1956 (finaliste des World Series en 1954), puis des Chicago White Sox de 1957 à 1969 (finaliste des World Series en 1959). Il a dirigé 2 425 matchs de saison régulière pour 1 410 victoires...
Lanceur des Philadelphia Phillies (finaliste des World Series en 1950), des Baltimore Orioles, des Houston Astros et des Chicago Cubs entre 1948 et 1966 (286 victoires en 676 matchs de saison régulière, 45 blanchissages et 2 357 batteurs retirés sur 3 prises). Elu meilleur joueur de la saison en 1952, meilleur lanceur en 1952 et 1955, et au Hall of Fame en 1976. ...
Lanceur. Il a joué 463 matchs de saison régulière en MLB entre 1889 et 1901 (246 victoires, 30 blanchissages et1 950 batteurs retirés sur 3 prises) avec les Indianapolis Hoosiers, les New York Giants et les Cincinnati Reds. Elu meilleur lanceur de la National Leahue en 1894 et 1897, et au Hall of Fame en 1977. ...
Arrêt court ou troisième base. Il a disputé 1 903 matchs de saison régulière entre 1920 et 1933 (49 home runs, 2 226 coups sûrs et 1 054 points produits) avec les Cleveland Indians (vainqueur des World Series en 1920) et les New York Yankees (vainqueur des World Series en 1932). Elu au Hall of Fame en 1977. ...
Lanceur, il a joué 286 matchs de saison régulière en MLB entre 1902 et 1910 (160 victoires, 45 blanchissages et 930 batteurs retirés sur 3 prises) avec les Cleveland Bronchos. Elu meilleur lanceur de l(American league en 1904 et 1908 et au Hall of Fame en 1978. ...
Première base, vainqueur des World Series en 1957 avec les Milwaukee Braves (finaliste en 1958) et en 1968 avec les Detroit Tigers. 12 fois All Star. Il fait partie du club restreint des joueurs à plus de 500 home runs en carrière (512 en 2 391 matchs de saison régulière entre 1952 et 1968 ; 2 315 coups sûrs et 1 453 points produits). Elu au Hall of Fame en 1978. Il a été l'entraineur des Atlanta Braves de 1972 à 1974 (149 victoires en 311 matchs de saison régulière). Son véritable prénom ét...
586 home runs, 2 943 coups sûrs et 1 812 points produits en 10 006 passages à la batte (2 808 matchs de saison régulière entre 1956 et 1976). Premier joueur à avoir été élu meilleur joueur de la saison dans les 2 leagues (National League en 1961 et American League en 1966). Vainqueur des World Series en 1966 et 1970 avec les Baltimore Orioles (finaliste en 1961 avec les Cincinnati Reds, en 1969 et 1971 avec les Orioles ; élu MVP en 1966). Elu meilleur débutant de la saison en 1956, 14 fois A...
Arrêt court ou troisième base, il a fait toute sa carrière aux New York Giants, de 1922 à 1936 (vainqueur des World Series en 1933, finaliste en 1923, 1924 et 1936 ; 1 656 matchs de saison régulière, 135 home runs, 1 768 coups sûrs et 929 points produits). All Star en 1987 et élu au Hall of Fame en 1982. ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  diverses -  diverses -  diverses -  -  diverses