Happy Birthday :
lundi 18 décembre 2017
Aviron
 
Aviron - Comment se qualifier pour Rio 2016 - Article du : 08/04/2016
Règles de sélection Au sommaire
  • Règles de sélection 2013-2016 Télécharger [pdf]
  • Chemin de la sélection 2016 des rameurs et rameuses des équipes de France Télécharger [pdf]
  • Avenant 2016 aux règles de sélection des rameurs et rameuses et principes de qualification des équipages pour la constitution des équipes de France [pdf]validées par le Comité Directeur et le CNOSF le 30 janvier 2016

Olympiade 2013 – 2016
Stratégie fédérale, règles de sélection des rameurs et rameuses et principes de qualification des équipages pour la constitution des équipes de France

Préambule

Malgré les belles performances réalisées par les équipages français pendant l’olympiade qui a conduit aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres, le cycle 2009–2012 s’est conclu par des résultats en léger déclin par rapport aux olympiades passées, tant au niveau des médailles olympiques et mondiales qu’en nombre d’équipages représentant la France aux Jeux Olympiques.

Les secteurs U23 et juniors ont également enregistré une baisse significative des résultats sportifs pendant la deuxième partie de l’olympiade, notamment dans les embarcations olympiques.

Seuls les rameuses et rameurs du secteur paralympique ont réalisé une réelle progression par rapport à la paralympiade précédente.

Notre conception de l’entraînement est validée, tant sur le plan scientifique que par l’expérience et les résultats obtenus par les équipages français lors des compétitions internationales de référence depuis de nombreuses années. Les compétences et l’expérience de notre encadrement ne sont pas contestables et constituent également une des forces de l’aviron français.

La Mission d’Aide à la Performance récemment constituée au sein de la DTN nous permettra d’optimiser encore nos connaissances, de les renforcer et de prospecter d’autres domaines susceptibles de contribuer à une meilleure approche de la préparation à la haute performance.

Il nous faudra également faire preuve de pédagogie afin que la charge et la qualité attendues du travail soient bien comprises par tous.

L’olympiade 2013-2016 doit être abordée par chacun d’entre nous, rameuses, rameurs, encadrement, avec humilité, pour une remise en question nécessaire, avec ambition, celle de gagner, mais aussi avec la volonté de partage, d’échange et d’écoute, afin que chacun puisse exprimer son meilleur potentiel et que le résultat soit le fruit d’une dynamique collective partagée.

Stratégie et objectifs généraux

La FFA s’inscrit dans une démarche de préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2016 à Rio.

La fédération a pour ambition de qualifier le plus grand nombre d’équipages performants et de remporter aux Jeux Olympiques de Rio plusieurs médailles dont au moins une en or, ainsi que deux médailles paralympiques dont une en or. Elle vise la cinquième place au classement des nations.

Les objectifs fixés pour chacune des trois années qui nous séparent de l’échéance participeront aux objectifs généraux pour l’olympiade.

Le Championnat du Monde senior 2015 qui se déroulera en France, à Aiguebelette constituera un événement particulier. Outre l’obligation pour la France de réussir l’organisation d’un tel événement, les équipages français devront avoir à cœur d’y briller pour la promotion de notre sport. Mais surtout, le Championnat du Monde de 2015 constituera l’étape décisive pour la qualification olympique et paralympique.

Il n’est, à ce jour, pas prévu de participer à la régate de qualification qui sera organisée en 2016 pour obtenir d’éventuels quotas qui n’auraient pas été acquis à Aiguebelette. L’année 2016 sera en conséquence prioritairement consacrée à la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques pour les équipages qualifiés.

Pour les secteurs seniors toutes catégories et poids légers, les embarcations olympiques concentreront toute l’attention de la fédération.

En senior toutes catégories chez les hommes et les femmes, la fédération souhaite s’inscrire dans une démarche ambitieuse et durable, pour la conquête à terme de podiums mondiaux et Olympiques dans les embarcations emblématiques de notre sport : prioritairement le huit, mais également en fonction de l’élévation des performances individuelles, le skiff.

Chez les hommes, l’objectif de construire un huit performant constitue une priorité dans la perspective des Jeux Olympiques de Rio. Pour le secteur féminin, en cours de reconstruction, la perspective des Jeux Olympiques de 2020 semble plus réaliste.

Des phases intermédiaires seront planifiées pour atteindre ces objectifs.

En ce qui concerne le skiff, tant chez les hommes que chez les femmes, il conviendra de travailler à l’émergence de très forts potentiels individuels susceptibles de prétendre à la performance dans cette embarcation.

Au delà, la FFA réaffirme sa détermination pour l’acquisition de médailles mondiales et olympiques dans les autres épreuves olympiques plus traditionnellement disputées par les équipes de France.

En revanche, il n’est pas prévu que la FFA s’inscrive dans une démarche de recherche de performance dans les épreuves non inscrites au programme olympique.

Afin de préparer la relève de notre élite, des équipages pourront cependant être engagés en Coupe du Monde et/ou aux Championnats d’Europe dans les épreuves non olympiques.

Les résultats sportifs des rameuses et rameurs seniors toutes catégories et poids légers constitueront une priorité, mais les secteurs paralympique, senior U23 et jeune seront également orientés vers la recherche de performances du plus haut niveau. 

Les collectifs seniors U23 et jeunes seront constitués dans une double perspective, celle de remporter des médailles mondiales, mais également pour la formation sportive des futurs rameuses et rameurs de haut niveau seniors.

Pour tous les secteurs, les collectifs préparés pour les grandes échéances internationales, Championnats d’Europe et du Monde seront déterminés chaque année après les Championnats de France en bateaux courts. La sélection des sportifs(ves) composant ces collectifs sera déterminée en fonction :

  • Des performances individuelles réalisées par les rameuses et les rameurs aux Championnats de France en bateaux courts et lors des tests hivernaux.
  • De l’homogénéité du niveau sportif atteint par les sportifs susceptibles d’être réunis au sein d’un équipage.
  • Des facteurs humains participant à la dynamique de groupe indispensable à la performance du plus haut niveau.
  • De la complémentarité technique qui doit être recherchée au sein de chaque équipage.
  • Des informations recueillies lors des stages et des regroupements et pendant l’activité régulière organisée au sein des Pôles France.
  • De la réalisation de l’ensemble des bilans demandés dans le cadre de la surveillance médicale règlementaire et du respect de la réglementation en matière de lutte contre le dopage.

Chaque année, les équipages, constitués dans chacune des catégories (senior toutes catégories et poids légers, paralympique, senior U23 et junior) pour la saison internationale, devront avoir démontré leur potentiel d’accès à une finale A du Championnat du Monde lors des compétitions internationales de la saison en cours et/ou à l’occasion de la course « handicap » du stage terminal pour être sélectionnés au dit Championnat du Monde.

Pour chaque nouvelle saison sportive de l’olympiade, un avenant annuel au présent document précisera certaines modalités (objectifs annuels, calendrier des stages et compétitions, calendrier des tests,…) et sera validé par le comité directeur de la FFA, chaque année pour la suivante au début de l’hiver.

Règles générales applicables à tous les collectifs Obligation de participer aux étapes du chemin national de la sélection

Le chemin national de la sélection est constitué de l’ensemble des tests hivernaux, au sol, en musculation, à l’ergomètre et en bateaux. Il est conclu par le Championnat de France en bateaux courts.

Participer aux étapes décrites dans l’avenant annuel des règles de sélection est obligatoire pour tous les rameurs et rameuses candidats à une sélection en équipe de France, sauf dérogation exceptionnelle accordée par le chef du secteur concerné et validée par le DTN.

Modalités de passation des tests

La réalisation de tous les tests ou contrôles inscrits dans les règles de sélection (avenant annuel) doit être validée par un conseiller technique de la FFA ou par une personne dûment mandatée et habilitée par le DTN. Ce cadre sera responsable de la transmission des résultats à la FFA dans les délais impartis.

Surveillance médicale

Tout(e) sportif(ve) candidat(e) à une sélection en équipe de France devra se soumettre à une surveillance médicale règlementaire. Chaque sportif(ve) devra avoir réalisé la totalité des examens demandés dans le cadre du suivi médical règlementaire avant le début du stage terminal de préparation de la compétition de référence retenue comme objectif prioritaire de la saison pour la catégorie à laquelle il (elle) appartient.

Sélection des rameurs

L’ensemble des collectifs senior A, U23 ans, paralympique et junior A et B sera déterminé par la Direction Technique Nationale après les Championnats de France en bateaux courts au regard des performances individuelles, en 1x ou en 2-, réalisées depuis le début de la saison. Pour toutes les catégories, la réalisation d’une performance significative (place et performance chronométrique) lors de ces championnats constituera une étape primordiale, mais non suffisante, pour une sélection en équipe nationale.

Responsabilité de la préparation et de la sélection

La Direction Technique Nationale a la responsabilité de préparer et sélectionner les sportifs(ves), de former et de préparer les équipages. Le Directeur Technique National propose au Président de la FFA, pour validation, les sélections nominatives des rameuses et rameurs et des équipages composant les équipes de France.

Informations

Les informations portant sur les règles de sélection seront communiquées aux sportifs(ves) concerné(e)s et seront consultables sur le site Internet de la FFA.

Chemin de la sélection 2016 des rameurs et rameuses des équipes de France

Le document « Stratégie fédérale, règles de sélection des rameurs et rameuses et principes de qualification des équipages pour la constitution des équipes de France », approuvé par le comité directeur de la FFA le 8 février 2013, est le texte de référence pour toute la durée de l’olympiade 2013-2016.

Le chemin national de la sélection pour tous les rameurs et rameuses candidats à une sélection en équipe de France pour 2016 est constitué de l’ensemble des tests hivernaux, au sol, en musculation, à l’ergomètre et en bateaux listés ci-dessous. Il est conclu par les championnats de France en bateaux courts.

Épreuves du dernier trimestre 2015

  • 16 octobre 2015 : Tests  musculation pour les seniors. Testing en force maximale (SQ, TR, DC, EP)
  • 31 octobre 2015 : Test course à pieds (3 000 mètres) pour les J17*, J18* et les seniors. (les résultats obtenus devront être saisis dans la base de l’évaluation fédérale entre le 1er et 15 décembre 2015 minuit.)
  • 8 au 11 novembre 2015 : Tête de rivière de zone sur 6 000 m pour les J17, J18, seniors.
    Lieux :
    • J17 et J18 : en 1x dans leur région
    • FTC/FPL : en 1x – rameuses convoquées à Caen (FPL à 60 kg maximum).
    • HTC : en 1x ou 2- à la TDR de Toul pour ceux qui sont convoqués ou candidats à une sélection olympique et pour les autres HTC et U23 dans leur zone.
    • HPL : en 1x dans leur zone (à 74 kg maximum) exception faite des paires désignées par la DTN qui concourront en 2-.
    • Handi : dans leur zone – 1xLTA et 2-LTA et sur 3 000 m pour les rameurs handi-aviron en 1xAS, 1xTA
      Les rameurs et rameuses LTA couple déficients visuels pourront être retenus pour rejoindre le collectif selon les performances réalisées à l’ergomètre.
  • 5 ou 6 décembre 2015 : Test 1 à l’ergomètre – pour les J17, J18, seniors et handi-aviron.
    Rappel : il est impératif de renseigner le serveur de l’évaluation fédérale par les clubs pour tous les rameurs(ses) de toutes les catégories de J15* à seniors entre le 6 et 15 décembre 2015 minuit.
    Lieux : de préférence sur les pôles ou sur une épreuve open en présence d'un CTS.
    Les catégories de poids devront impérativement être respectées : FPL à 60 kg maximum et HPL à 74 kg maximum.

Épreuves du premier trimestre 2016

  • 30 janvier 2016 : Test 2 à l’ergomètre pour les J17, J18, seniors et handi-aviron.
    Lieu : de préférence sur les pôles ou organisation officielle en région ou au Championnat de France indoor (participation obligatoire pour les sportifs convoqués).
    Les catégories de poids devront impérativement être respectées : FPL à 60 kg maximum et HPL à 74 kg maximum.
  • 5 ou 6 mars 2016 : Tête de rivière de zone en 1x ou 2- sur 6 000 m pour les J17, J18, seniors et handi-aviron 1xLTA et 2-LTA et sur 3 000 m pour les rameurs handi-aviron en 1xAS, 1xTA.
    Tous les sportifs concourront dans leur zone respective ou celle de leur pôle d'appartenance. Pour les 2-, le lieu de participation peut être déterminé selon les appairages.
    Les catégories de poids devront impérativement être respectées : FPL à 59 kg maximum et HPL poids individuel pour tous ≤ 73 kg en 1x, et poids individuel ≤ 72 kg pour les rameurs en 2-.
    Les rameurs et rameuses LTA couple déficients visuels pourront être retenus pour rejoindre le collectif au regard du test ergométrique de février 2016.
  • 10 et 20 mars 2016 : Championnats de Zone bateaux courts
    Lieux : pour les 2-, le lieu de participation sera déterminé en fonction des appairages.
    Les catégories de poids devront impérativement être respectées selon la réglementation FFA en vigueur.
  • 1, 2 et 3 avril 2016 : Championnats de France bateaux courts à Cazaubon
    Les catégories de poids devront impérativement être respectées selon la réglementation FFA en vigueur.

Pour tous les secteurs, les collectifs 2016 préparés pour les grandes échéances internationales, championnats d’Europe et du Monde, seront déterminés après les championnats de France en bateaux courts.

Un avenant annuel, pour la saison sportive 2016, aux Règles de sélection des rameurs et rameuses et principes de qualification des équipages pour la constitution des équipes de France sera proposé au comité directeur de la fédération le 28 novembre 2015.

* Catégories :

  • J15 : rameurs et rameuses nés en 2001
  • J16 : rameurs et rameuses nés en 2000
  • J17 : rameurs et rameuses nés en 1999
  • J18 : rameurs et rameuses nés en 1998
.,.
Résultats et Champions


Champion olympique en 2012, champion du monde en 2009, 2010 et 2011 (2eme en 2013) et champion d'Europe en CE 2010 et 2013 avec le 8. Vice-champion du monde en 2006 avec le 4 sans barreur. ...
Vice-champion olympique en 4 sans barreur en 2000 (4eme en 2 sans barreur en 2012). Il a remporté 11 médailles aux championnats : en or en 4 barré en 2004, en argent en 2 sans barreur en 1997, en 2 barré en 2001, en 4 sans barreur en 2007, avec le 8 en 2005 et 2006, en bronze en 2 sans barreur en 2011, 4 sans barreur en 1998, 1999 et 2002 et en 4 barré en 1995. ...
Championne olympique avec le huit en 1976 et 1980. Championne du monde du 4 barré en 1977, avec le huit en 1975. Elle a été mariée à Harald Jährling.   Copyright Sportquick/Promedi ...
Champion olympique en 2012 (2eme en 2016), champion du monde en 2009, 2010, 2011 (2eme en 2013 et 2014), champion d'Europe en 2010, 2013 et 2016 avec le 8. Vice-champion d'Europe avec le 4 sans barreur en 2007. ...
Barreur. Champion olympique en 2012 (2eme en 2016), champion du monde en 2009, 2010, 2011 et 2017 (2eme en 2013, 2014 et 2015), champion d'Europe en 2010 et 2014 avec le 8. Champion du monde avec le 4 barré en 2006 (3eme en 2005 et 2007) et avec le 8 poids légers en 2012 (2eme en 2008). ...
Championne du monde en 2017 (2eme en 2009, 3eme en 2010, 4eme en 2011), championne d'Europe en 2009, 2010, 2011, 2013, 2014 et 2017 (3eme en 2015) et 3eme des Jeux Olympiques en 2016 (4eme en 2012) avec le 8. 3eme des championnnats d'Europe en 2 sans barreuse en 2007, en 2 de couple en 2012 et en 4 de couple en 2008. Championne du monde junior avec le 8 en 2004. ...
Championne d'Europe en 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014 (3eme en 2008), vice-championne du monde en 2009 et 2013 (3eme en 2010, 4eme en 2011 et 2014) et 3eme des Jeux Olympiques en 2016 (4eme en 2012) avec le 8. Vice-championne du monde en 2 sans barreuse en 2013, vice-championne d'Europe en 4 de couple en 2007 (3eme en 2008). ...
Championne olympique en 4 de couple en 2012. Vice-championne du monde en 4 de couple en 2010 (4eme en skiff en 2009). Championne d'Europe en 4 de couple en 2010, 2011 et 2012, en 2 de couple en 2008 (3eme avec le 8 en 2009). ...
Championne olympique en 4 de couple en 2012 (4eme en 2016). Championne du monde en 4 de couple en 2009 (2eme en 2010 ; 4eme en 2 de couple en 2011). Championne d'Europe en 4 de couple en 2009 et 2010 (3eme en 2016) et en 2 de couple en 2011. ...
Championne du monde en 4 de couple en 2011 (2eme en 2005 et 2007, 3eme en 2006 et 2009) et 3eme des Jeux Olympiques en 2008. Championne d'Europe en 2 de couple en 2010. ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  - adrien hardy - jean-christophe bette - adrien hardy - jean-baptiste macquet