Happy Birthday :
mercredi 19 décembre 2018
Auto
 
Auto - Les 26 pilotes qui ont perdu leur vie dans un accident de F1 - Article du : 19/07/2015

Les 26 pilotes qui ont perdu leur vie suite à un accident de course

Jules Bianchi , le dernier
- Onofre Marimon ARG en 1954 (Nürburgring)
- Bill Vukovich USA en 1955 (Indianapolis)
- Luigo Musso ITA en 1958 (Reims)
- Peter Collins GBR en 1958 (Nürburgring)
- Stewart Lewis-Evans GBR en 1958 (Casablanca)
- Chris Bristow GBR en 1960 (Spa)
- Alan Stacey GBR en 1960 (Spa)
- Wolfgang Graf Berghe von Trips GER en 1961 (Monza)
- Carel Godin de Beaufort NED en 1964 (Nürburgring)
- John Taylor GBR en 1966 (Nürburgring)
- Lorenzo Bandini ITA en 1967 (Monaco)
- Jo Schlesser FRA en 1968 (Rouen)
- Gerhard Mitter GER en 1969 (Nürburgring)
- Piers Courage GBR en 1970 (Zandvoort)
- Jochen Rindt AUT en 1970 (Monza)
- Roger Williams GBR en 1973 (Zandvoort)
- François Cevert FRA en 1973 (Watkins Glen)
- Helmut Koinigg AUT en 1974 (Watkins Glen)
- Mark Donohue USA en 1975 (Zeltweg)
- Tom Pryce GBR en 1977 (Kyalami)
- Ronnie Peterson SWE en 1978 (Monza)
- Gilles Villeneuve CAN en 1982 (Zolder)
- Riccardo Paletti ITA en 1982 (Montréal)
- Roland Ratzenberger AUT en 1994 (Imola)
- Ayrton Senna BRA en 1994 (Imola)
- Jules Bianchi FRA en 2015 (Suzuka)


 

.,.
Résultats et Champions


    Les grandes dates 1990 1ère course du Trophée Andros à Serre Chevalier (27 et 28 Janvier). Le Trophée Andros se déroule en 4 courses :Serre Chevalier dont le vainqueur est Alain Froment (Visa Citroën), Chamonix, Lans en Vercors, Chamrousse. 1991 Nouvelle station : Isola 2000. Apparition des règlements généraux sportifs identiques pour toutes les épreuves :la course (essais + manches qualificatives + finales)...
GRAN PREMIO DO BRASIL Circuit Interlagos, Autodromo José Carlos Pace. L'engouement des Brésiliens pour les courses de F1 est venu avec le succès du pilote Emerson Fittipaldi dans les années 1970 (natif de Sao Paulo et double champion du monde, en 1972 et 1974). Il a donc été décidé de créer un Grand Prix de Brésil cela à Sao Paulo, la ville natale de Fittipaldi. Le circuit Interlagos de Sao Paulo a été créé en 1940. Il est situé dans le sud-ouest de la mégalopole brésilienne au mi...
Mercedes : Lewis Hamilton (GBR) et Valtteri Bottas (FIN) Ferrari : Sebastian Vettel (GER) et Charles Leclerc (MON; ex-Sauber) Red Bull (moteur Honda) : Max Verstappen (NED) et Pierre Gasly (FRA; ex-Toro Rosso) Renault : Daniel Ricciardo (AUS; ex-Red Bull) et Nico Hülkenberg (GER) Racing Point Force India (moteur Mercedes) : Sergio Pérez (MEX) et Lance Stroll (CAN ; ex-Williams) Williams (moteur Mercedes) : George Russell (GBR) et Robert Kubica (POL) Haas (moteur Ferrari) : Kevin Magnussen (DAN)...
Surnommé "le taureau des Asturies". Très talentueux, il est l'une des stars de la F1. Champion du monde en 2005 et 2006 avec Renault (2eme en 2010 alors qu'il était en tête du championnat du monde avant la dernière course, 2012 et 2013, 3eme en 2007, 4eme en 2004 et 2011). Il a établi plusieurs records de jeunesse en Formule 1 (plus jeune pilote de l'histoire auteur d'une pole position, vainqueur d'un Grand Prix et champion du monde), mais tous ses records de pr...
Champion du monde des rallyes chez les juniors en 2009 (trois victoires : Allemagne et Corse en 2007; Catalogne en 2006). Il pilote également en championnat du monde WRC (121 rallyes disputés depuis 2005, 3 victoires en spéciales, 214 points marqués). Très à l'aise en rallye-raid, il a remporté le Abu Dhabi Desert Challenge en 2018. Copyright Sportquick/Promedi ...
Un rallye-raid est une discipline de sport mécanique, qui se rapproche du rallye tout-terrain traditionnel, mais qui s'en différencie par la durée des étapes (une « épreuve spéciale » par jour, souvent de plusieurs centaines de kilomètres), par la durée de la course en elle-même (de cinq à quinze jours contre deux à trois jours pour les rallyes tout-terrain, ainsi que par des épreuves spéciales se disputant le plus souvent en hors-piste, sur des étendues sans chemins tracés (désert, etc.) et une...
Un rallye-raid est une discipline de sport mécanique, qui se rapproche du rallye tout-terrain traditionnel, mais qui s'en différencie par la durée des étapes (une « épreuve spéciale » par jour, souvent de plusieurs centaines de kilomètres), par la durée de la course en elle-même (de cinq à quinze jours contre deux à trois jours pour les rallyes tout-terrain, ainsi que par des épreuves spéciales se disputant le plus souvent en hors-piste, sur des étendues sans chemins tracés (désert, etc.) et une...
Un rallye-raid est une discipline de sport mécanique, qui se rapproche du rallye tout-terrain traditionnel, mais qui s'en différencie par la durée des étapes (une « épreuve spéciale » par jour, souvent de plusieurs centaines de kilomètres), par la durée de la course en elle-même (de cinq à quinze jours contre deux à trois jours pour les rallyes tout-terrain, ainsi que par des épreuves spéciales se disputant le plus souvent en hors-piste, sur des étendues sans chemins tracés (désert, etc.) et une...
Un rallye-raid est une discipline de sport mécanique, qui se rapproche du rallye tout-terrain traditionnel, mais qui s'en différencie par la durée des étapes (une « épreuve spéciale » par jour, souvent de plusieurs centaines de kilomètres), par la durée de la course en elle-même (de cinq à quinze jours contre deux à trois jours pour les rallyes tout-terrain, ainsi que par des épreuves spéciales se disputant le plus souvent en hors-piste, sur des étendues sans chemins tracés (désert, etc.) et une...
Organisée par la FIA, la première édition a eu lieu en 2012 en huit manches entre avril et novembre dont les 24 Heures du Mans, la course la plus prestigieuse en endurance. Ce championnat est issu de l'Intercontinental Le Mans Cup. Le 1er septembre 2017, un calendrier prévisionnel est annoncé et comprend un changement majeur puisqu'il délaisse le traditionnel calendrier du printemps à l'automne pour se dérouler dorénavant de mai 2018 à juin 2019, avec notamment deux éditions des 2...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - alain prost - felipe massa -  - eliseo salazar - andrew coaker