Happy Birthday :
dimanche 20 janvier 2019
Auto
 
Auto - 12 HEURES DE SEBRING 2018 (16 & 17 mars) : JDC MOTORSPORTS ET NELSON PANCIATICI SE SONT BIEN PREPARES ! - Article du : 14/03/2018

Cela faisait plusieurs années que Nelson Panciatici souhaitait rouler aux Etats Unis et participer à l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship. C'est donc avec énormément d'enthousiasme qu'il a rejoint l’équipe JDC Miller Motorsports qui recherchait un troisième pilote pour les 12 Heures de Sebring laquelle fait partie d’une des courses les plus importantes en Endurance, au même titre que Le Mans, Daytona ou Petit Le Mans.

Lors des journées tests sur le circuit de Sebring, Nelson Panciatici a réussi à accomplir l’ensemble de son programme prévu, notamment la gestion des pneumatiques Continental qui sera sans doute une des clefs du succès. Nelson, qui découvrait à la fois la piste de Sebring et les pneumatiques, a réussi à bien se préparer en enchainant les longs relais. Sans vraiment chercher la performance, Nelson a démontré sa compétitivité et celle de son Oreca 07 de l’équipe JCD Miller Motorsports.

Ce sera sa première participation, mais il se sent prêt à affronter les 12 Heures de Sebring et sa piste de « caractère » sur laquelle l’équipe JDC Miller Motorsports veut capitaliser sur les bons résultats de Daytona et profiter de l’expérience de Nelson Panciatici pour se mêler à la lutte aux avant-postes. Nelson Panciatici est satisfait des journées d’essais mais il sait qu’il va falloir rester humble, ce qui ne l’empêche pas d’afficher des ambitions légitimes :  

Nelson : « Durant les essais, l’équipe a tout fait pour que j’intègre parfaitement le groupe, ce qui a facilité nos rapports. La concurrence va être redoutable avec des pilotes de grande qualité, la lutte pour la victoire va donc être intense, mais je reste confiant. On a réalisé de bons essais, ce qui nous autorise à penser que nous serons aptes à jouer les premiers rôles et les stratégies mises en place devraient nous aider à faire la différence au bon moment.

Nous devrons toutefois rester vigilant car les 12 Heures de Sebring sont une course à part, c’est une piste à « l’ancienne » qui pose de vrais problèmes de pilotage, avec des différences de grip de virage en virage et beaucoup de bosses, un podium serait déjà une belle récompense car la concurrence des DPI est rude mais nous saurons saisir la moindre chance de victoire. J’ai suivi une préparation physique spécifique afin d’être compétitif sur l’ensemble de la course. Avec mes coéquipiers, Robert Alon et Simon Trummer, on a le même feeling sur le comportement de la voiture, ce qui est aussi quelque chose d’important pour travailler dans le même sens. Ce sont deux pilotes rapides et expérimentés, ce qui donne un équipage homogène et compétitif, je sais que je peux compter sur eux. Les essais m’ont rappelé l’intensité du trafic et la difficulté de le gérer, cela fait partie de la magie des courses d’Endurance et on doit savoir s’adapter. En tous les cas je suis confiant en nos chances ! »

Avec 20 voitures de la catégorie prototypes, la lutte pour la victoire va être superbe, l’équipe JDC Miller Motorsports voudra se battre pour les premières places et Nelson Panciatici, bien épaulé par ses coéquipiers, fera son maximum pour les aider !

.,.
Tags : IMSA, 12 Heures de Sebring, JDC Motorsports, Nelson Panciatici, Oreca
Résultats et Champions


Le Dakar a souvent changé de parcours. Les différentes itinéraires ont été : Paris-Alger-Dakar (env. 10 000 km) de 1979 à 1988 ; Paris-Tunis-Dakar (10 800 km) en 1989 ; Paris-Tripoli-Dakar (11 000 km et 9 100 km) en 1990 et 1991 ; Paris-Sirte-Le Cap (12 400 km) en 1992 ; Paris-Tanger-Dakar (8 800 km) en 1993 ; Paris-Dakar-Paris (13 300 km) en 1994 ; Granada-Dakar (10 100 km et 7 500 km) en 1995 et 1996 ; Dakar-Agadès-Dakar (8 000 km) en 1997 ; Paris-Granada-Dakar (10 200 km) en 1998 ; Dakar-L...
Surnommé "El Matador", il appartient au gotha des pilotes de rallyes. Champion du monde en 1990 et 1992 (2eme en 1991, 1994, 1995 et 1998, 3eme en 1996, 1997 2000, 2002 et 2003). 26 victoires (longtemps un record mondial) et 97 podiums (ancien record mondial ; amélioré par Loeb en 2011) en 196 rallyes disputés entre 1987 et 2005 (la plupart avec Luis Moya) dont 4 à Nouvelle Zélande, 3 au Monte Carlo, en Grèce et en Argentine. 756 victoires en spéciales et 1242 points marqués. Il a ...
Un super motard devenu ensuite un grand pilote automobile spécialisé dans les rallys/raids. Il est avant tout l'une des grandes figures du Dakar (surnommé "Mr. Dakar"; 30 participations entre 1988 et 2019 : 11 en moto et 19 en auto) dont il détient plusieurs records : 13 victoires au classement final, 6 fois en auto et 7 fois en moto, et un record de 75 victoires d'étapes (42 en auto en 33 en moto). Vainqueur du Paris Dakar en auto en 2004, 2005, 2007, 2012, 2013, 2016 et 2...
Vainqueur du Dakar en 2009 (2eme en 2006 et 2010, 3eme en 2012, 2016 et 2018, 4eme en 2014 et 5eme en 2003 pour sa première participation ; 14 victoires en spéciales en 16 participations entre 2003 et 2019). Il signa également la première victoire sur le Dakar de l'écurie Volkswagen avec un moteur diesel. Vainqueur du rallye du Maroc en 2003 (avec Nissan), 2006 et 2007 (avec Volkswagen) et du Transiberico en 2006. Champion d'Afrique du Sud de voitures de tourisme de 1997 à 2000.  ...
Champion du monde des rallyes chez les juniors en 2009 (trois victoires : Allemagne et Corse en 2007; Catalogne en 2006). Il pilote également en championnat du monde WRC (121 rallyes disputés depuis 2005, 3 victoires en spéciales, 214 points marqués). Très à l'aise en rallye-raid, il a remporté le Abu Dhabi Desert Challenge en 2018 (6eme du Dakar en 2019). Copyright Sportquick/Promedi ...
Il est le fidèle copilote de Sébastien Loeb depuis 1998. Il est devenu champion du monde des copilotes en 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012 (2eme en 2003). 79 victoires, le record pour un copilote, en 172 rallyes disputés depuis 1999 (117 podiums). Il a notamment remporté le rallye d'Allemagne à neuf reprises entre 2002 et 2012, 9 fois dont 8 fois de suite celui d'Espagne (2005 à 2012 et 2018), 8 fois celui d'Argentine (2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2011, 201...
Le plus grand pilote de rallyes de l'histoire, il est aussi l'un des sportifs français les plus titrés, tous sports confondus. Avec ses neuf titres mondiaux consécutifs, il est entré à la fois dans le gotha des plus grands grands champions tous sports confondus et au panthéon du sport automobile. Il est le meilleur pilote de l'histoire du rallye avec un record de neuf titres mondiaux, tous obtenus avec Citroën  : 2004 (6 victoires en 16 rallyes), 2005 (10 victoires en 16 rallyes;...
  Le "Prince du Désert". Colonel dans l'armée du Qatar, il est à la fois un grand champion de tir à la carabine et un pilote de rallye-raid (associé au Français Matthieu Baumel). Champion d'Asie de skeet en 2001, 2006 et 2012 et champion du monde par équipes en 2002. Après avoir terminé 4eme des Jeux Olympiques en 2004 au tir à la carabine (skeet) puis 3eme en 2012 (cinq Olympiades disputés entre 1996 et 2012; porte drapeaux de sa délégation en 2008), il poursuit en para...
Le Dakar (Paris-Dakar avant) a été conçu par Thierry Sabine. Thierry Sabine (1946-1986) Créateur en 1975 de la course de moto ‘L’enduro du Touquet’, il est aussi à l’origine du Paris-Dakar. Il a eu l’idée de créer un grand rallye auto/moto après qu’il s’est perdu dans le désert lors de la course à moto ‘Abidjan-Nice’ quelques années avant. Il est mort (avec le chanteur Daniel Balavoine, la journaliste Nathaly Odent, le technicien radio Jean P...
Vainqueur du Dakar en camion en 2012 et 2016 (2eme en 2014, 3eme en 2004, 2009, 2017 et 2019, 4eme en 2013 ; 34 victoires en spéciales). Il est le fils de Jan de Rooy, lui aussi vainqueur du Dakar en camion, en 1987. ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - zsolt baumgartner - antoine passemard - fernando alonso - fernando alonso -  sans personnalité