mercredi 29 mars 2017
Athletisme
 
Athletisme - Comment se qualifier pour Rio 2016 - Article du : 08/04/2016

CRITERES GENERAUX COMMUNS A TOUTES SELECTIONS

Préambule : Après consultation du Comité de sélection de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), le Directeur Technique National (DTN) procède à la sélection des athlètes retenus en Équipe de France.
Il est précisé que seuls les athlètes habilités à représenter la FFA dans des compétitions internationales selon les critères établis par les règles des compétitions de l’IAAF peuvent prétendre à une sélection en Équipe de France.
Un athlète ayant réalisé les niveaux de performance pourra ne pas être proposé à la sélection en fonction de différents critères qui seront examinés comme par exemple la non-réalisation de l’ensemble des examens relatifs au suivi médical dans les délais précisés ci-après ou à la date de réunion du Comité de sélection, l’existence d’une blessure connue à la date de cette commission de sélection, d’une altération de l’état de santé ou de l’état de forme physique, ou toute autre raison, notamment disciplinaire ou éthique.
Le DTN, après consultation du manager concerné et du Comité de sélection, a aussi la possibilité de retirer un athlète de la sélection pour tout motif, notamment ceux évoqués ci-dessus, jusqu’à la date de la réunion technique de son épreuve lors de la compétition internationale.

Définitions :
Sélectionné : dans les présentes modalités de sélection, s’entend d’un athlète sélectionnable dont la sélection a été arrêtée par le DTN après consultation du Comité de sélection.
Sélectionnable : dans les présentes modalités de sélection, s’entend d’un athlète qui a réalisé le niveau de performance requis ou le classement exigé afin d’être proposé au comité de sélection et pouvoir prétendre à une sélection.
L’athlète se doit d’être licencié compétition FFA lors de la réalisation du niveau de performance. À défaut, la performance réalisée ne sera pas prise en compte.

 Jeux Olympiques, Rio (BRA) du 12 au 21 août

Préambule : Dans le respect des « grands principes de sélection » validés par le Bureau Exécutif (BE) du CNOSF du 16 avril 2014, ainsi que du « système de qualification » établi par la Fédération Internationale d’athlétisme (IAAF) en avril 2015 et des règles de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), cette dernière a validé le 23/11/15, à l’unanimité des membres du comité de sélection de la FFA, les modalités de sélection pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.
La proposition de sélection sera validée par le Directeur Technique National (DTN), après consultation du comité de sélection de la FFA, organe consultatif crée en 2009 et composé de représentants d’élus fédéraux, de la direction technique nationale et du médecin des équipes de France. Elle est ensuite présentée à la Commission Consultative de Sélection Olympique (CCSO) pour avis. Le BE du CNOSF validera la sélection nominative. Par la suite, le CNOSF procédera aux engagements auprès du comité d’organisation des Jeux de Rio avant le 18 juillet à minuit (heure locale).
Il est précisé que seuls les athlètes habilités à représenter la France dans des compétitions internationales, selon les critères établis par les règles de compétition de l’IAAF pour les Jeux et dans le respect de la charte olympique, peuvent prétendre à une sélection en Equipe de France Olympique.
Le DTN, après consultation du comité de sélection de la FFA, se réserve le droit de ne pas proposer à la sélection un athlète ayant satisfait aux critères de sélection énoncés ci-dessous, pour un motif relevant d’un manquement à l’éthique sportive ou ayant contrevenu aux règles relatives à la lutte contre le dopage.
Durant la période des Jeux du 24 juillet au 24 août, tous les athlètes sélectionnés devront être inscrits dans le système de localisation anti-dopage ADAMS.
Après la date d’engagement sportif du 18 juillet et jusqu’à la date de la réunion technique de l’épreuve, la FFA pourra proposer au CNOSF le retrait d’un athlète de la compétition pour tout motif grave ou contrevenant aux présentes modalités de sélection.

Définitions :
Sélectionné : dans les présentes modalités de sélection, s’entend d’un athlète sélectionnable dont la sélection a été arrêtée par la CCSO sur proposition du DTN après consultation du Comité de sélection de la FFA.
Sélectionnable : dans les présentes modalités de sélection, s’entend d’un athlète qui a réalisé le niveau de performance requis ou le classement exigé afin d’être proposé au comité de sélection et pouvoir prétendre à une sélection. L’athlète se doit d’être licencié FFA lors de la réalisation du niveau de performance. A défaut, la performance réalisée ne sera pas prise en compte. (Pour le marathon, se référer aux critères particuliers du marathon)

Critères généraux pour pouvoir prétendre à une sélection en équipe de France :
Seront sélectionnables les athlètes ayant réalisé le niveau de performance demandé ci-après dans le respect des conditions cumulatives suivantes :
- dans des conditions régulières (notamment vitesse du vent≤2m/s, dénivelé de la piste ou du parcours, ou de la hauteur des haies …). Cette mesure du vent devra avoir été réellement effectuée pour toutes les courses. La distance de positionnement des anémomètres ainsi que l’absence d'obstacles autour d'eux devra avoir été attestée dans le rapport du juge arbitre.
- lors d’une épreuve respectant le cahier des charges IAAF et European Athletics (championnats et meetings internationaux labellisés IAAF ou EA) ou des meetings Nationaux 1 ou des épreuves nationales dans les meetings Nationaux 2 ainsi que les  championnats de la FFA (notamment circuit des meetings nationaux français ainsi que le pré-France et les championnats de France).

Il est précisé que le niveau de performance s’entend des performances réalisées dans le respect de la réglementation sportive FFA et IAAF applicable aux catégories  séniors masculins et féminins.
Tous les athlètes sélectionnables devront être à jour de leur suivi médical réglementaire à la date de l’épreuve des championnats de France Elite qui se tiendront à Angers du 24 au 26 juin 2016.
Afin de pouvoir être sélectionné, la participation aux championnats de France Elite est obligatoire sauf exceptions prévues dans les présentes modalités.
Les résultats obtenus lors des championnats de France Elite (24-26 juin 2016) seront particulièrement observés afin de déterminer la sélection.
Chaque athlète devra concourir, dans la spécialité pour laquelle il prétend à être sélectionné pour les Jeux Olympiques de Rio. Si celle-ci n’est pas disputée lors du Championnat de France Elite, il devra avoir pris part à l’épreuve de substitution demandée par le manager de la spécialité.

Dans le cas où un athlète souhaite se présenter :
- sur deux épreuves lors des Jeux Olympiques de Rio, en ayant réalisé le niveau de performance exigé par la FFA,
- sur une autre épreuve lors des championnats d’Europe d’Amsterdam, en ayant réalisé le niveau de performance exigé pour les Jeux Olympiques par la FFA,
Il pourrait être autorisé, conjointement par le manager de spécialité et le DTN, à ne se présenter qu’à l’une de ces épreuves lors du championnat de France.
Après leur épreuve, chaque athlète ayant réalisé le niveau de performance demandé, devra se présenter auprès du médecin de l’équipe de France, présent à cette occasion, afin de faire un point sur son état de santé physique.

La liste des athlètes sélectionnables sera établie en prenant en compte les éléments suivants :

Pour toutes les spécialités :
Au-delà du niveau de performance demandé ci-dessous et dans le respect des critères fixés par l’IAAF et de la participation aux championnats de France Elite 2016, le DTN se réserve la possibilité de présenter au Comité de sélection une liste d’athlètes qui prendra, notamment en compte, les critères suivants (liste non exhaustive), critères qui serviront d’aides à la décision :
- la place au championnat de France Elite du 24 au 26 juin 2016,
- le résultat obtenu lors des championnats du monde de Pékin 2015,
- la place aux championnats d’Europe 2016,
- les résultats obtenus lors de confrontations directes entre sélectionnables,
- la régularité au niveau des performances de l’athlète
- le rang mondial au 10 juillet 2016,  un athlète dans le top 16 mondial, à 3 athlètes par pays, sur www.all-athletics.comet/ou www.iaaf.org, dans sa spécialité, sera prioritaire parmi les places restantes
- le comportement de l’athlète en cohérence avec les valeurs de l’équipe de France.
Il est précisé que la sélection se fera sur la base de 3 athlètes hommes et de 3 athlètes femmes au maximum par spécialité.

Additif médical :
Cas particulier d’un(e) athlète blessé(e) à la date des championnats de France et ayant réalisé le niveau de performance requis au préalable :
Tout athlète sélectionnable se blessant ou présentant un état de santé (maladie) incompatible avec la pratique de l’entraînement ou de la compétition dans les 3 semaines précédentes les championnats de France devra en informer le médecin des équipes de France avant le 14 juin 2016 afin de déterminer l’importance et la durée de son indisponibilité pouvant remettre en cause sa qualité d’athlète sélectionnable.
L’athlète devra lui fournir tous les examens et certificats médicaux nécessaires à la bonne évaluation de son état de santé afin que le médecin des équipes de France puisse établir un diagnostic, étant précisé que lui seul pourra le dispenser par écrit, après étude de son dossier, de sa présence aux championnats de France si son état nécessite d’être en convalescence à ce moment-là dans un lieu adapté à sa bonne récupération.
A défaut de cette dispense, la présence aux championnats de France est obligatoire.
Si la blessure ou la maladie surviennent à moins de 7 jours du début des championnats de France et ne permet pas une évaluation correcte par le médecin des équipes de France ou la réception des examens nécessaires, l’athlète devra se présenter sur les lieux du championnat de France afin d’être examiné  par le médecin des équipes de France. Seul l’avis du médecin des Equipe de France permettra de ne pas participer aux championnats de France sans compromettre ses chances d’être sélectionné pour les Jeux Olympiques de Rio, si la durée de sa blessure ou de sa maladie parait être compatible avec une préparation terminale lui permettant d’être au niveau lui ayant permis d’être sélectionnable.
Pour les athlètes sélectionnables souhaitant effectuer un  stage en altitude nous tenons à rappeler qu’à ce jour seul le site de Font-Romeu est accrédité pour réaliser ce type de bilan médical. Il vous importe donc de prévoir votre éventuel stage préparatoire ou terminal dans ce secteur si vous souhaitez bénéficier de l’altitude dans votre programmation. En cas de non réalisation du suivi des examens médicaux dans les conditions citées ci-dessus, l’athlète sera retiré de la sélection.

Dates de publication :
Pour le Marathon, la Marche : à partir du 15 mars 2016
Pour les Epreuves Combinées ainsi que le complément Marathon et Marche : à partir du 30 mai 2016
Pour les autres spécialités : 
- une première liste le 27 juin 2016
- une liste complémentaire le 11 juillet 2016
La Commission Consultative de Sélection Olympique (CCSO) proposera le 13 juillet 2016 la liste des athlètes à inscrire au Bureau Exécutif du CNOSF.
La clôture des engagements aux Jeux Olympiques de RIO est le 18 juillet 2016 et la liste définitive des athlètes sélectionnés sera publiée sur le site internet de la FFA ce même jour.

La liste des athlètes sélectionnés sera publiée sur le site internet de la FFA.

Critères particuliers par spécialité :

Sprint Court / Haies Hautes :
Niveau de performance requis pour être inscrit sur la liste des sélectionnables :
100m : H : 10.09 ; F : 11.15
200m : H : 20.30 ; F : 22.84
110m Haies : 13.35
100m Haies : 12.85
Pour les spécialités du sprint court et des haies hautes, le niveau de performance devra avoir été réalisé entre le 1er avril 2016 et le 10 juillet 2016 inclus.
La hauteur des haies ainsi que les contrepoids doivent être conformes aux règlements de l’IAAF.

Sprint Long / Haies Basses :
Niveau de performance requis pour être inscrit sur la liste des sélectionnables :
400m : H : 45"10 ; F : 51"30
400m Haies : H: 49"10 ; F : 55"98
Pour le 400m et 400m haies, le niveau de performance devra avoir été réalisé entre le 1er avril 2016 et le 10 juillet 2016 inclus.
Pour le 400m haies, la hauteur des haies ainsi que les contrepoids doivent être conformes aux règlements de l’IAAF.

Demi-Fond Court :
Niveau de performance requis pour être inscrit sur la liste des sélectionnables :
800m : H : 1’45"10 ; F : 2’00"00
1500m : H: 3’35"00 ; F : 4’05"00
Pour le 800m et le 1500m, le niveau de performance devra avoir été réalisé entre le 1er avril 2016 et le 10 juillet 2016 inclus.
Pour ces deux spécialités, les résultats obtenus lors de confrontations directes entre sélectionnables seront particulièrement observés.

Demi-Fond Long / Steeple :
Niveau de performance requis pour être inscrit sur la liste des sélectionnables :
5000m : H : 13’15"00 ; F : 15’19"00
10 000m : H: 27’45"00 ; F : 31’55"00
3000m Steeple : H : 8’22"00 ; F : 9’34"00
Le niveau de performance requis pour être sélectionnable doit avoir été effectué entre le niveau de performance devra avoir été réalisé entre le 1er avril 2016 et le 10 juillet 2016 inclus.
Pour ces spécialités, les résultats obtenus lors de confrontations directes entre sélectionnables seront particulièrement observés.
Pour le 3000m steeple, la hauteur de l'eau dans la rivière de steeple devra être conforme aux règlements de l’IAAF.

Marathon :
Le niveau de performance exigé est à réaliser sur un marathon labellisé IAAF entre le 1er Janvier 2015 et  le 24 avril 2016 inclus. A savoir : 2h11’ pour les hommes et 2h30 pour les femmes.
Une première liste d’athlètes sélectionnés (2 au maximum par sexe) sera publiée le 15 mars 2016.
Tout athlète qui envisage de réaliser le niveau de performance requis devra au préalable contacter le manager du Hors Stade (Jean-François Pontier) entre J-20 et J-15 du marathon ciblé. L’athlète devra obligatoirement être licencié FF Athlétisme au moins 20 jours avant la date du marathon ciblé. A défaut, la performance ne sera pas prise en considération.
La sélection définitive sera prononcée durant le stage préparatoire terminal. La participation au stage préparatoire terminal est obligatoire.
La liste des athlètes sélectionnables participant au stage préparatoire terminal sera annoncée le 30 Mai 2016.

Attention : Pour le marathon, les athlètes sélectionnables pourront être amenés à réaliser un suivi biologique spécifique dans le cadre et selon les modalités fixées par la FFA dans une période allant de J-20 à J-10 de l’épreuve sur laquelle il est sélectionnable. (Jeux Olympiques Rio 2016). Le médecin fédéral en charge du suivi longitudinal décidera, de l’opportunité d’envoyer ou non directement à l’athlète la prescription indispensable à la réalisation du suivi. L’envoi de la prescription se fera par courriel. L’adresse utilisée sera celle figurant dans le SI FFA.
Remarque : Chaque athlète doit donc veiller à renseigner correctement son adresse e-mail dans le SI FFA – il est possible de modifier ces informations dans l’espace personnel. L’accès se fait grâce aux codes communiqués dans le courriel accompagnant l’envoi de la licence en début de saison.
Pour les athlètes sélectionnables souhaitant effectuer un  stage en altitude nous tenons à rappeler qu’à ce jour seul le site de Font-Romeu est accrédité pour réaliser ce type de bilan médical. Il vous importe donc de prévoir votre éventuel stage préparatoire ou terminal dans ce secteur si vous souhaitez bénéficier de l’altitude dans votre programmation. En cas de non réalisation du suivi des examens médicaux dans les conditions citées ci-dessus, l’athlète sera retiré de la sélection.

La Marche :
Seront sélectionnables les athlètes ayant réalisé le niveau de performance demandé lors de toute compétition labellisée IAAF pour laquelle le manager de la discipline aura reçu une demande et pour laquelle il aura répondu favorablement lors des compétitions disposant d’un label IAAF, y compris les championnats de France des 20 et 50 Km, entre le 1er Janvier 2015 et le 25 Mai 2016 pour le 20 km, entre le 1er Janvier 2015 et le 08 mai 2016 inclus pour le 50 km:
- le niveau de performance demandé pour le 50km : 3h53.00
- le niveau de performance demandé pour les 20 km : 1h21.30 pour les hommes et 1h31.45 pour les femmes.
Le ou la Champion(ne) de France 2016 dans chacune de ces 3 épreuves sera prioritaire pour être sélectionné(e).
Une première liste d’athlètes sélectionnés sera publiée le 15 mars 2016
Remarque :
Les athlètes sélectionnables devront présenter leur stratégie de préparation (calendrier de stages et de compétitions), au manager de la spécialité.

Attention : Pour la marche, les athlètes sélectionnables pourront être amenés à réaliser un suivi biologique spécifique dans le cadre et selon les modalités fixées par la FFA dans une période allant de J-20 à J-15 de l’épreuve sur laquelle il est sélectionnable. (Jeux Olympique de Rio 2016). Le médecin fédéral en charge du suivi longitudinal décidera, de l’opportunité d’envoyer ou non directement à l’athlète la prescription indispensable à la réalisation du suivi. L’envoi de la prescription se fera par courriel. L’adresse utilisée sera celle figurant dans le SI FFA.
Remarque : Chaque athlète doit donc veiller à renseigner correctement son adresse e-mail dans le SI FFA – il est possible de modifier ces informations dans l’espace personnel. L’accès se fait grâce aux codes communiqués dans le courriel accompagnant l’envoi de la licence en début de saison.
Pour les athlètes sélectionnables souhaitant effectuer un  stage en altitude nous tenons à rappeler qu’à ce jour seul le site de Font-Romeu est accrédité pour réaliser ce type de bilan. Il vous importe donc de prévoir votre éventuel stage préparatoire ou terminal dans ce secteur si vous souhaitez bénéficier de l’altitude dans votre programmation. En cas de non réalisation du suivi des examens médicaux dans les conditions citées ci-dessus, l’athlète sera retiré de la sélection.

Les Sauts :
Niveau de performance requis pour les sauts verticaux afin d’être inscrit sur la liste des sélectionnables :
Hauteur : H : 2m30 ; F : 1m95
Perche : H: 5m70 ; F : 4m60
Niveau de performance requis pour les sauts horizontaux afin d’être inscrit sur la liste des sélectionnables :
Longueur : H : 8m15 ; F : 6m70
Triple Saut : H: 17m05 ; F : 14m25
Pour tous les sauts, le niveau de performance pris en compte devra avoir été réalisé entre le 1er avril 2016 et le 10 juillet 2016 inclus ainsi que les Championnats de France en salle de Aubière 2016 et les Championnats du Monde en salle de Portland.
Seules les performances réalisées avec vent régulier (≤2m/s) seront prises en compte. Cette mesure du vent devra avoir été réellement effectuée pour tous les essais et la distance de positionnement des anémomètres et l’absence d'obstacle autour d'eux devront avoir été attestée dans le rapport du juge arbitre.
De plus, le contrôle de la fosse de réception pour les sauts longitudinaux devra avoir été effectué par les juges et devra être conforme aux règlements IAAF (notamment hauteur du sable).
Une observation toute particulière sera faite sur le niveau de performance réalisé sur les trois premiers essais des concours de saut en longueur et de triple saut.

Les Lancers :
Afin d’être inscrit sur la liste des sélectionnables, une signature des juges est demandée Une signature des juges sur une fiche d’homologation de l’engin et de la performance est demandée  lorsqu’une performance répondant au niveau indiqué ci-dessous est réalisée :
Poids : H : 20m50 ; F : 18m20
Disque : H: 66m00 ; F : 62m00
Marteau : H : 78m00 ; F : 72m00
Javelot : H: 83m00 ; F : 62m50
Pour tous les lancers, le niveau de performance pris en compte devra avoir été réalisé entre le le 1er avril 2016 et le 10 juillet 2016 inclus ainsi que les Championnats de France en salle de Aubière 2016, la coupe d’Europe Hivernale de Lancers 2016 et les Championnats du Monde en salle de Portland.
Attention : seules les performances réalisées lors des meetings ayant effectué une vérification des engins avec le contrôle de la masse de l’engin, du respect des différents centres de gravité, de la longueur des câbles pour le marteau ainsi que de la conformité des disques seront prises en compte. De plus, les juges devront attester sur le rapport de compétition que les butoirs et cercles de lancers sont conformes aux règlements de l’IAAF.

Les Epreuves combinées :
Le niveau de performance requis pour faire partie de la 1ère sélection du 30 mai est fixé à 8300 pts pour le décathlon masculin et à 6300 pts pour l’heptathlon féminin.
En fonction des places restantes à l’issus des championnats d’Europe et au regard du bilan mondial au 10 juillet 2016, le DTN pourra proposer des athlètes masculins et féminins qui auront réalisés au moins 8150pts au décathlon ou 6200pts pour l’heptathlon.

Les Relais :
Le DTN proposera de sélectionner les relais en fonction des critères suivants :
Etre dans les équipes invitées par le CIO (8 premiers du challenge mondial des relais 2015 ou dans le top 8 des équipes restantes sur les saisons 2015-2016)
Sur 4x100m masculin et 4x400m chez les Féminines, au regard des critères du CIO, la France est d’ores et déjà sélectionnable pour les Jeux Olympiques.
Le DTN, suite à l’invitation du CIO et sur avis du manager des relais, proposera de sélectionner les relais en prenant compte du bilan Mondial des relais sur deux années au jour de la réunion du Comité de sélection.
La liste des athlètes sélectionnés pour l’ensemble de ces relais prendra à la fois en compte :
- les bilans nationaux (au 26 juin 2016 inclus)
- l’investissement exprimé lors des différents regroupements et sélections
- la qualité technique observée.
La liste complémentaire pour l’ensemble de ces relais prendra à la fois en compte les bilans nationaux (au 10 juillet 2016 inclus) et l’investissement exprimé lors des différents regroupements et sélections.

.,.
Résultats et Champions


Record de victoires : 5 par Akio Usami JAP (1968, 1972, 1974, 1975 et 1976).   Victoires par pays : 43 pour le Japon, 9 pour le Kénya, 6 pour l'Espagne, 4 pour l'Ethiopie, 3 pour la Grande-Bretagne, 2 pour la Belgique et la Tanzanie, 1 pour les Etats-Unis, le Portugal et le Qatar. Record de la course : 2 heures 6 minutes et 13 secondes par le kényan Wilson Kipsang en 2011.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Le marathon de Lake Biwa, organisé depuis 1946 à Osaka est le plus ancien marathon organisé au Japon. En 1962, le comité d'organisation propose à la ville d'Otsu, qui abrite le plus grand lac du Japon, le lac Biwa, d'organiser ce marathon. C'est à cette date que la course prend le nom de marathon de Lake Biwa - Otsu. La course a lieu chaque anée le premier dimanche du mois de mars. Elle est exclusivement réservée aux hommes. La 72eme édition a eu lieu en 2017.  ...
Le marathon de Nagoya (classé Gold Label Race IAAF), réservé aux femmes, se court annuellement depuis 1980 au début du mois de mars. Initialement, la course se déroulait sur 20 kilomètres, à Toyohashi. Ce n'est qu'en 1982 que la course s'est déplacée à Nagoya, puis est devenue, deux ans plus tard, un marathon. L'édition 2011 n'a pas eu lieu à cause du grand tremblement de terre qui a frappé le Japon. La 37eme édition a eu lieu en 2017....
Record de victoires : 3 par Eunice Kirwa BRN (2015, 2016, 2017); 2 par Youfeng Zhao CHN (1988 et 1989), Kamila Gradus POL (1993 et 1995), Naoko Takahashi JAP (1998 et 2000).   Victoires par pays : 18 pour le Japon, 4 pour la Russie, 3 pour le Bahreïn, la Pologne, 2 pour la Chine, 1 pour la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas et la RDA. Record de la course : 2h21mn17s par Eunice Jepkirui Kirwa du Bahreïn en 2017. IAAF Road Race Labels Copyright Sportquick/Promedi ...
Ils ont été créés par l'IAAF en 1973 (avant 1973 : l’International et le Cross des Nations). Organisés chaque année avant 2011, ils se déroulent désormais tous les deux ans. A noter qu'en 2015 à Guiyang, aucun athlète né hors d'Afrique n'est entré dans le top-10. L'édition 2017, la 42eme, a eu lieu en mars dans la ville de Kampala en Ougande en 2017. Le Kenya a survolé ces Mondiaux en réalisant le doublé 1er-2e chez les messieurs et en raflant les 6 premi...
Policier, il excèle dans les courses de fond. Champion du monde de semi-marathon en 2014 et 2016 et par équipes en 2016 (2eme en 2014). Champion du monde de cross-country en 2015 et 2017 (1er du relais mixte en 2017; 2eme par équipes en 2015 et 2017). Vice-champion du monde du 10 000 m en 2015. Vainqueur du semi-marathon de Lille et de Berlin en 2011 et de Bogota en 2013. Il termina 2eme du marathon de New York en 2015, 3eme à Berlin et 4eme à Rotterdam en 2013. Champion du monde de cross-co...
Record de victoires individuelles Hommes 11 victoires : Kenenisa Bekele ETH (doublé cross court et cross long en 2002, 2003, 2004, 2005 et 2006 ; cross long en 2008) 5 victoires : John Ngugi KEN (1986 à 1989 et 1992) et Paul Tergat KEN (1995 à 1999) 3 victoires : Carlos Lopes POR (1976, 1984 et 1985). - avant 1973 (l'International et Cross des Nations) : 4 victoires : Jack Holden USA (1933 à 1935 et 1939), Alain Mimoun FRA (1949, 52, 54 et 56) et Gaston Roelants BE...
Ils ont été créés par l'IAAF en 1973 (avant 1973 : l’International et le Cross des Nations). Organisés chaque année avant 2011, ils se déroulent désormais tous les deux ans. A noter qu'en 2015 à Guiyang, aucun athlète né hors d'Afrique n'est entré dans le top-10. L'édition 2017, la 42eme, a eu lieu en mars dans la ville de Kampala en Ougande en 2017. Le Kenya a survolé ces Mondiaux en réalisant le doublé 1er-2e chez les messieurs et en raflant les 6 premi...
Championne du monde de cross individuelle en 2017 et par équipes en 2013 et 2017 (2eme en 2015). Vice championne du monde de cross junior en 2008 (individuel et par équipes). Championne de Kénya en 2017. ...
Ils ont été créés par l'IAAF en 1973 (avant 1973 : l’International et le Cross des Nations). Organisés chaque année avant 2011, ils se déroulent désormais tous les deux ans. A noter qu'en 2015 à Guiyang, aucun athlète né hors d'Afrique n'est entré dans le top-10. L'édition 2017, la 42eme, a eu lieu en mars dans la ville de Kampala en Ougande en 2017. Le Kenya a survolé ces Mondiaux en réalisant le doublé 1er-2e chez les messieurs et en raflant les 6 premi...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - allen johnson - christine arron - saul mendoza - allen johnson - heike drechsler